Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

918 - Carrière du Camping Jules César

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Carrière de Samson / Carrière des Rochers de Samson
Communes :Andenne
Cantonnements DNF :Namur
Surface :2.15 ha
Coordonnées :X Lambert : 194912 - Y Lambert : 128606
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette ancienne carrière de calcaire intégrée dans le site classé des rochers de Samson était, jusqu'il y a quelques années, occupée par le camping Jules César. La falaise, en partie bien ensoleillée, montre une végétation caractéristique des falaises calcaires à Festuca pallens et Lactuca perennis. Le replat, quasiment vidé de ses caravanes, hébergeait en 2005, comme en 1996, deux plantes de la liste rouge wallonne: la crucifère Capsella rubella (en danger) et la petite graminée protégée en Wallonie Poa bulbosa (menacée d'extinction).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • E5 - Pays sambro-mosan

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Thon2.15 haANDENNENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Namur2.15 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

'Rochers de Samson'.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
E1.29Pelouses à [Festuca pallens] des rochers calcaires

Commentaires sur les biotopes

A revoir pour falaise

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Plantes - Plantes supérieures
Allium sphaerocephalon1996A. Remacle
Capsella rubella2005A. Remacle
Crepis sancta subsp.nemausensisNon revu en 20051996A. Remacle
Festuca pallens2005A. Remacle
Lactuca perennis1996A. Remacle
Poa bulbosaVu à différents endroits2005A. Remacle

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Capsella rubella (voir aussi Saintenoy-Simon, 1991 et 1996), Festuca pallens, Allium sphaerocephalon.
N.B. Présence d'une 'belle station de Lunaria rediviva le long de l'escalier aménagé sur le sentier montant de la vallée qui permettait aux ouvriers de gagner la carrière' (Saintenoy-Simon, 1991).

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Maintien d'une falaise bien ensoleillée où pousse une végétation caractéristique des rochers calcaires (elle est par ailleurs intégrée dans le site classé des rochers de Samson et semble incluse dans le site Natura 2000 'Bassin du Samson').

Menaces

- Embroussaillement et boisement du pied de la falaise.
- Possibilité pour certaines plantes ornementales d'envahir la falaise à partir des jardinets de l'ancien camping.

Recommandations

Maintien d'une partie de la falaise bien ensoleillée. Une clôture au moins partielle longe la falaise, interdisant ainsi son accès.

Plan de gestion

Sans objet (la falaise de cette carrière semble toutefois incluse dans le site Natura 2000 'Bassin du Samson').

Accès du public

Accès interdit.

Détails

Description physique

Situation générale: Cette carrière est située au NNE du village de Thon, à moins de 150 m de la route N942 Namêche-Gesves (rue de Gramptinne). Elle a été creusée à flanc de coteau dans le massif de Samson, relief limité au nord par la Meuse, à l'ouest par le Samson et au sud par le ruisseau de Thon. On y a extrait du calcaire viséen.
Description du site: En 1996, le fond de cette carrière, inscrit en zone de loisirs au plan de secteur, était occupé par le camping Jules César. En mai 2005, le site était quasiment vidé de ses caravanes (camping désaffecté).
La falaise, haute de 15-20 m maximum, est subverticale et présente des secteurs éboulés, ainsi que de nombreuses petites vires et, vers le bas, une zone d'éboulis plus ou moins fixé. La partie ouest de la falaise est peu colonisée par les ligneux.
Fréquentation du site: Vu son affectation, le site était très fréquenté en 1996, du moins le replat. Une clôture empêche en principe d'accéder à la falaise.
Présence de déchets: Lors de l'occupation du site par le camping, des déchets divers étaient jetés du haut sur la falaise de la carrière située sous le camping (Na/481/22). En 2005, le site est nettement plus altéré: restes de caravanes, dépôt de déchets divers notamment.
Environnement du site: Le site est inclus dans le massif de Samson (classé); il domine vers le SE une petite carrière (Na/481/22) et la rue de Thon.

Description biologique

Les ligneux qui colonisent le pied et certains secteurs plus éboulés de la falaise appartiennent notamment aux espèces suivantes: Acer campestre, Prunus avium, Quercus robur, Fraxinus excelsior, Crataegus monogyna, C. laevigata, Cornus sanguinea, Rosa canina, Prunus spinosa, Corylus avellana, Ligustrum vulgare, Hedera helix. La végétation herbacée, recensée de façon fort incomplète, comprend Festuca pallens dans les nombreuses fissures de la paroi, Lactuca perennis, Rumex scutatus (abondant), Helianthemum nummularium, Cardaminopsis arenosa subsp. borbasii, Thlaspi perfoliatum, Sedum album (abondant), Geranium robertianum, Sanguisorba minor, Origanum vulgare, Ranunculus bulbosus, Helleborus foetidus, Allium sphaerocephalon, Asplenium trichomanes, Polypodium interjectum (relief en butte dans le fond).
Sur le replat, la végétation herbacée, encore rase sur cailloutis calcaire, comprend Cerastium pumilum, C. glomeratum, Ranunculus bulbosus, Erophila verna, Saxifraga tridactylites, Sedum album, S. rupestre, Fragaria vesca, Geranium molle, G. columbinum, Erodium cicutarium, Veronica arvensis, Plantago media, Valerianella locusta, Hieracium pilosella, Erigeron acer, Carex divulsa, Poa compressa,... Le néophyte Hieracium bauhinii y est présent, comme dans de nombreuses carrières wallonnes.
Il faut de plus souligner le maintien depuis 1996 de la rare poacée Poa bulbosa, présente à plusieurs endroits mais peu abondante dans l'ensemble, et de la crucifère Capsella rubella (voir aussi Saintenoy-Simon, 1991 et 1996). Par contre, la disparition de la petite astéracée Crepis sancta subsp. nemausensis, non revue en mai 2005, est vraisemblable.

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

L'ouverture de cette carrière a 'détruit en partie les vestiges historiques extrêmement intéressants qui persistaient dans le massif de Samson' (Saintenoy-Simon, 1991).

Histoire du site

Occupation du site avant exploitation: ?
Matériau(x) extrait(s): calcaire.
Référence DPA: Thon (?) n° 4.
Déroulement de l'exploitation: non documenté.
Réaffectation effective: fond de la carrière (en zone de loisirs) occupé par un camping-caravaning qui était fermé en 2005. Affectation actuelle inconnue.

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)