Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Gazé (Aporia crataegi)

Taxonomie

Synonymes :
Français : Gazé
Néerlandais : Groot geaderd witje
Anglais : Black-veined White
Allemand : Baumweißling
Groupe biologique :Animaux / Invertébrés / Insectes / Papillons diurnes / Piéridés

Intro

Synthèse

Ce grand papillon blanc surligné de noir fréquente les milieux buissonneux riches en aubépines et prunelliers (ses plantes-hôtes principales). Il est commun et stable dans la moitié sud de la Wallonie.

Description morphologique

Le Gazé est aisément reconnaissable à ses grandes ailes blanches et ses nervures noires très prononcées. Aucune tache n'est présente. Les ailes peuvent être translucides, notamment chez les femelles ou les individus plus agés.

Législation

Législation régionale (Conservation de la Nature)

  • Aucune réglementation

Législation régionale (Chasse et pêche)

  • Aucune réglementation

Législation fédérale

  • Aucune réglementation

Convention internationale

  • Aucune réglementation

Directives européennes

  • Aucune réglementation

Autres législations régionales

  • Aucune réglementation

Distribution

Distribution en Belgique :Wallonie, Flandre

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Statut de présence :Re : reproduction

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Indigenat :Or : indigène

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Type de distribution :Li : limitée

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Distribution en Europe :

Essentiel de l'Europe, plus localisé et rare au nord.

Distribution en Wallonie :

En dehors de la Fagne-Famenne-Calestienne, de l'Ardenne et de la Lorraine, Aporia crataegi ne s'observe que très localement en Condroz dans les vallées de la Meuse, de l'Ourthe et de la Vesdre.

Carte :
carte

Ecologie

Ecologie :

L'espèce fréquente les pelouses sèches et prairies humides buissonneuses, coupes, clairières et lisières forestières, haies. Plantes-hôtes : Crataegus monogyna (w)*, Prunus spinosa (w), Sorbus aucuparia (w), Crataegus laevigata, Prunus mahaleb. Les oeufs sont pondus en groupes de plusieurs dizaines sur les feuilles.

Cycle de vie : L'espèce vole en une génération, surtout de fin mai à mi-juillet, avec un pic en juin. Des observations sont exceptionnellement possibles en août-septembre. La chenille hiverne dans un nid communautaire, après la deuxième mue.

* Les espèces végétales sur lesquelles ont déjà été observées des pontes en Wallonie sont suivies d'un (w).

Statut

Tendance

Tendance :ST : stabilité
Commentaires :

Ce papillon apparaît stable dans chacune des régions biogéographiques. Des populations ont été découvertes ces dernières années, notamment en Condroz liégeois et au niveau des hauts-plateaux de l'est. Les données historiques situées en région limoneuse pourraient concerner des individus erratiques voire le Geometridae (papillon de nuit) avec lequel il est parfois confondu, Siona lineata. Malgré la stabilité générale apparente de l'espèce, une légère fragmentation de son aire de répartition est constatée, ainsi qu'un isolement croissant des populations à l'échelle locale. Il est donc important de maintenir chaque population en Ardenne, où le réseau est plus lâche, ainsi qu'en Condroz, où le papillon est encore très rare.

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Liste Rouge

Espèce menacée :Non
Statut :LC : non menacée
Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Espèce invasive

Liste :non

Stratégie de conservation

Stratégie de conservation :

Afin d'assurer le maintien de l'espèce sur les sites qu'elle occupe, le maintien de haies et de bosquets est de rigueur, ainsi qu'une gestion extensive des prairies (pâturage extensif, fauche en rotation,... ).

Biblio

Divers

Auteurs

Violaine Fichefet

Date de mise à jour / relecture de la fiche

12/04/2010