Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Azuré du trèfle (Cupido argiades)

Taxonomie

Synonymes :
Français : Azuré du trèfle, Argus mini-queue
Latin : Evère, Everes argiades
Néerlandais : Staartblauwtje
Anglais : Short-tailed Blue
Allemand : Kurzschwänziger Bläuling
Groupe biologique :Animaux / Invertébrés / Insectes / Papillons diurnes / Lycaenidés

Intro

Synthèse

Cette espèce liée aux trèfles était considérée comme éteinte de Wallonie jusqu'à sa réapparition en 2008. De nouvelles populations pourraient s'établir à l'avenir.

Description morphologique

Le mâle de ce papillon est bleu foncé bordé de noir. La femelle est brun foncé parfois avec une suffusion bleutée. Le revers des ailes est commun aux deux sexes : il est bleuté et quelques petites lunules anales oranges sont présentes sous les ailes postérieures, qui se terminent en petites queues.

Législation

Législation régionale (Conservation de la Nature)

  • Aucune réglementation

Législation régionale (Chasse et pêche)

  • Aucune réglementation

Législation fédérale

  • Aucune réglementation

Convention internationale

  • Aucune réglementation

Directives européennes

  • Aucune réglementation

Autres législations régionales

  • Aucune réglementation

Distribution

Distribution en Belgique :Wallonie

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Statut de présence :Ex : éteint, Mi : migrateur

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Indigenat :Or : indigène

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Distribution en Europe :

Surtout Europe moyenne et orientale. Plus limité en Europe méridionale.

Distribution en Wallonie :

L'espèce était autrefois observée en Condroz, Fagne-Famenne-Calestienne, Ardenne et surtout Lorraine où elle se reproduisait. Ces reproductions auraient succédé à des phases d'expansion vers le nord. Elle était considérée comme éteinte en Wallonie jusqu'à ce que de nouvelles observations soient réalisées en 2008, 2009 et 2010. Il s'agit sans doute d'individus migrateurs, qui pourraient s'implanter dans le futur et constituer de nouvelles populations.

Carte :
carte

Ecologie

Ecologie :

L'espèce fréquente les pelouses sèches, lisières forestières, prairies humides et mésophiles, marais, champs de trèfle. Ses plantes-hôtes de prédilection sont Trifolium pratense, T. repens, mais elle se développe aussi sur Lotus corniculatus, Medicago sativa, Vicia cracca. Les oeufs sont isolés sur les inflorescences.

L'espèce vole en deux générations, vole surtout d'avril à fin septembre, et hiverne au dernier stade chenille.

Statut

Tendance

Tendance :EX : extension
Commentaires :

L'espèce a disparu du Grand-Duché de Luxembourg et était en forte régression dans le tiers nord de la France (bien qu'encore présente très localement) il y a quelques années. Depuis peu, elle réapparaît localement en Champagne-Ardenne et en Allemagne de l'ouest.

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Liste Rouge

Espèce menacée :Oui
Statut :RE : éteinte régionalement
Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Espèce invasive

Liste :non

Biblio

Divers

Auteurs

Violaine Fichefet

Date de mise à jour / relecture de la fiche

18/08/2010

Date de la dernière modification de la fiche

01/01/2010