Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Carpe commune (Cyprinus carpio)

Taxonomie

Synonymes :
Français : Carpe commune
Groupe biologique :Animaux / Vertébrés / Poissons / Cyprinidés

Intro

Description morphologique

Corps allongé, comprimé latéralement et plus ou moins bossu. Bouche entourée de 4 barbillons (2 courts et 2 longs). Longue nageore dorsale présentant une arêtre épineuse en avant et un bord supérieur ondulé. Nageoire caudale bien développée à bord postérieur échancré. 35-40 écailles le long de la ligne latérale. Dos brun foncé, flancs dorés, ventre jaunâtre. Longueur totale : 40-50 cm (jusqu'à 1 m). Poids : 3-4 kg (maximum 27 kg).
3 grands types :
Carpes écailleuses (forme sauvage), carpes "miroirs" (grandes écailles miroitantes disposées irrégulièrement), carpes "cuir" (presque dépourvues d'écailles) (Spillmann, 1961; Muus, B.J. & Dahlström, 1968; Muséum National d'Histoire Naturelle de France, 1992).

Législation

Législation régionale (Conservation de la Nature)

  • Aucune réglementation

Législation régionale (Chasse et pêche)

  • AERW 11/03/1993 : pêche autorisée en période d'ouverture

Législation fédérale

  • Aucune réglementation

Convention internationale

  • Aucune réglementation

Directives européennes

  • Aucune réglementation

Autres législations régionales

  • Aucune réglementation

Distribution

Distribution en Belgique :Wallonie

Sources :Philippart &Vranken, 1983, Didier, 1997

Statut de présence :Hi : hivernant, Re : reproduction

Sources :Philippart &Vranken, 1983

Indigenat :Or : indigène

Sources :Philippart &Vranken, 1983

Type de distribution :Re : répandue
Distribution en Europe :

Cette espèce est indigène en Asie tempérée (entre l'Amour et le Yunnan) ainsi que dans la région des Mers Noire, d'Azov, Caspienne et d'Aral. Son extension vers l'ouest de l'Europe est liée à sa présence dans le Danube et aux événements culturels qui ont entouré la naissance du Christ. Son extension secondaire sur le continent américain s'est faite au cours de la première moitié du 19e siècle. (Les formes domestiquées de la carpe sont maintenant répandues sur tous les continents).
Lelek, 1980

Distribution en Wallonie :

Espèce allochtone originaire d'Europe centrale, naturalisée à l'ère romaine.

Ecologie

Ecologie :

Habitat
Eaux stagnantes ou à cours lent, sur substrat de sable et de vase et riche en végétation aquatique. Parties calmes des rivières et des étangs.
Alimentation
Petits mollusques, vers et larves d'insectes vivant dans la vase. Mange également des débris végétaux. La carpe commune fouille méthodiquement la vase et les limons du fond pour trouver sa nourriture.
Reproduction
La carpe fraye de juin à juillet, en eua peu profonde. Les femelles pondent plusieurs milliers d'oeufs (environ 100000 par kilo de femelle) parmi la végétation aquatique. Le développement dure 3 à 8 jours. Il est fréquent que les reproducteurs sautent violemment hors de l'eau.
Mode de vie
La carpe est surtout active au crépuscule. Elle se tient généralement en profondeur. En hiver, elle est inactive profondément enfouie dans la vase.
(Muséum National d'Histoire Naturelle de France, 1992; Muus, B.J. & Dahlström, 1968; Spillmann, 1961).

Statut

Tendance

Informations en cours de validation

Liste Rouge

Informations en cours de validation

Espèce invasive

Liste :NE

Biblio

Divers