Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Lérot (Eliomys quercinus)

Taxonomie

Synonymes :
Français : Lérot
Anglais : Garden dormouse
Néerlandais : Eikelmuis
Allemand : Gartenschläfer
Groupe biologique :Animaux / Vertébrés / Mammifères / Rongeurs

Intro

Synthèse

Morphologie : Dos et flancs brun-gris, parfois mêlés de roux, joues et ventre blancs, queue longue, très velue, munie à son extrémité de poils plus longs, blancs et noirs formant un plumet terminal; poids de 40 à 120 grammes.
Distribution : Pratiquement limitée au domaine de la chênaie atlantique. La rareté du lérot en Ardenne s'explique peut-être par le climat estival un peu frais et trop humide de cette région.
Ecologie : Très varié pour autant qu'il dispose d'abris (blocs rocheux, ruines, grenier, végétation épaisse), il peut se trouver dans les parcs, jardins, haies, milieux boisés. Hiberne éventuellement dans les grottes ou dans les dépendances des maisons.
Sources : Libois (1997).

Description morphologique

Dos et flancs brun-gris, parfois mêlés de roux, joues et ventre blancs, queue longue, très velue, munie à son extrémité de poils plus longs, blancs et noirs formant un plumet terminal; poids de 40 à 120 grammes. Libois (1997).

Législation

Législation régionale (Conservation de la Nature)

  • LCN 1973 : Annexe 3

    Cette espèce est mentionnée dans l'Annexe 3 du décret du 6 décembre 2001 modifiant la Loi du 12 juillet 1973 de la Conservation de la Nature qui indique (Article 2) que cette espèce est partiellement protégée. Cette protection implique l'interdiction :

    • 1° de capturer et de mettre à mort intentionnellement de spécimens de ces espèces dans la nature ;
    • 2° de perturber intentionnellement ces espèces, notamment durant la période de reproduction, de dépendance, d'hibernation et de migration ;
    • 3° de détruire ou de ramasser intentionnellement dans la nature ou de détenir des oeufs de ces espèces ;

    à l'exception de la détention temporaire d'amphibiens ou de leurs oeufs à des fins pédagogiques ou scientifiques.

    La détention, l'achat, l'échange, la vente ou la mise en vente de ces espèces sont également interdits, ainsi que la perturbation ou la destruction des sites de reproduction des mammifères.

    Les Articles 5 et 5bis définissent les modalités de dérogations aux mesures de protection des espèces animales et végétales. Voir l'AGW du 20 novembre 2003 relatif à l'octroi de dérogations aux mesures de protection des espèces animales et végétales (M.B. 20.01.2004).

Législation régionale (Chasse et pêche)

  • Aucune réglementation

Législation fédérale

  • Aucune réglementation

Convention internationale

  • Berne - Annexe 3

    Convention de Berne, annexe 3 : Toute exploitation de la faune sauvage énumérée à l'annexe III est réglementée de manière à maintenir l'existence de ces populations hors de danger. Ces mesures comprennent notamment: a) l'institution de périodes de fermeture et/ou d'autres mesures réglementaires d'exploitation; b) l'interdiction temporaire ou locale de l'exploitation, s'il y a lieu, afin de permettre aux populations existantes de retrouver un niveau satisfaisant; c) la réglementation, s'il y a lieu, de la vente, de la détention, du transport ou de l'offre aux fins de vente des animaux sauvages, vivants ou morts.

Directives européennes

  • Aucune réglementation

Autres législations régionales

  • Aucune réglementation

Distribution

Distribution en Belgique :Wallonie, Bruxelles, Flandre

Sources :Libois (1997), Onkelinx (1997)

Statut de présence :Re : reproduction

Sources :Libois (1997)

Indigenat :Or : indigène

Sources :Libois (1997)

Type de distribution :Li : limitée

Sources :Libois (1997)

Distribution en Wallonie :

Pratiquement limitée au domaine de la chênaie atlantique. La rareté du lérot en Ardenne s'explique peut-être par le climat estival un peu frais et trop humide de cette région. Libois (1997)

Ecologie

Ecologie :

Très varié pour autant qu'il dispose d'abris (blocs rocheux, ruines, grenier, végétation épaisse), il peut se trouver dans les parcs, jardins, haies, milieux boisés. Hiberne éventuellement dans les grottes ou dans les dépendances des maisons. Libois (1997).

Statut

Tendance

Tendance :ST : stabilité
Sources :Libois, R., 1997. Fiches signalétiques SIBW.

Liste Rouge

Espèce menacée :Non
Statut :LC : non menacée
Sources :Libois, R., 1997. Fiches signalétiques SIBW.

Espèce invasive

Liste :NE

Protection

Informations en cours de validation

Biblio

Divers