Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Loir gris (Glis glis)

Taxonomie

Synonymes :
Français : Loir gris
Anglais : Fat dormouse
Néerlandais : Relmuis
Allemand : Siebenschläfer
Groupe biologique :Animaux / Vertébrés / Mammifères / Rongeurs

Intro

Synthèse

Morphologie : Dos et flancs gris chinchilla uniforme, joues et ventre blancs, mince cercle noir autour de l'oeil queue longue, très touffue, à la manière de celle de l'écureuil; poids de 80 à 250 grammes.
Distribution : Strictement limitée à la Gaume. Est en limite de son aire vers le nord-ouest.
Ecologie : Forêt caducifoliée, hêtraie ou chênaie. Vit aussi dans les parcs, les vergers, les ourlets forestiers et peut rentrer dans les cabanes ou les maisons forestières.
Sources : Libois (1997).

Description morphologique

Dos et flancs gris chinchilla uniforme, joues et ventre blancs, mince cercle noir autour de l'oeil queue longue, très touffue, à la manière de celle de l'écureuil; poids de 80 à 250 grammes. (Libois, 1977).

Législation

Législation régionale (Conservation de la Nature)

  • LCN 1973 : Annexe 2b

    Cette espèce est mentionnée dans l'Annexe 2b du décret du 6 décembre 2001 modifiant la Loi du 12 juillet 1973 de la Conservation de la Nature qui indique (Article 2) que cette espèce est intégralement protégée (espèces menacées en Wallonie). Cette protection implique l'interdiction :

    • 1° de capturer et de mettre à mort intentionnellement de spécimens de ces espèces dans la nature ;
    • 2° de perturber intentionnellement ces espèces, notamment durant la période de reproduction, de dépendance, d'hibernation et de migration ;
    • 3° de détruire ou de ramasser intentionnellement dans la nature ou de détenir des oeufs de ces espèces ;
    • 4° de détériorer ou de détruire les sites de reproduction, les aires de repos ou tout habitat naturel où vivent ces espèces à un des stades de leur cycle biologique ;
    • 5° de naturaliser, de collectionner ou de vendre les spécimens qui seraient trouvés blessés, malades ou morts ;
    • 6° de détenir, transporter, échanger, vendre ou acheter, offrir aux fins de vente ou d'échange, céder à titre gratuit les spécimens de ces espèces prélevés dans la nature, y compris les animaux naturalisés, à l'exception de ceux qui auraient été prélevés légalement avant la date d'entrée en vigueur de la présente disposition ainsi qu'à l'exception de celles de ces opérations qui sont constitutives d'une importation, d'une exportation ou d'un transit d'espèces animales non indigènes et de leurs dépouilles ;
    • 7° d'exposer dans des lieux publics les spécimens.

    Les interdictions visées aux points 1°, 2°, 5°, 6° et 7° de l'alinéa précédent s'appliquent à tous les stades de la vie des espèces animales visées par le présent article, y compris les oeufs, nids ou parties de ceux-ci ou des spécimens.
    Voir aussi les modalités de déclaration de la capture accidentelle ou de la mise à mort accidentelle de spécimens d'une des espèces strictement protégées (Article 2 quater) et les modalités de déplacement à brève distance d'espèces, nids ou oeufs menacés d'un danger vital immédiat ou vers un centre de revalidation (Article 2 sexies).

    Les Articles 5 et 5bis définissent les modalités de dérogations aux mesures de protection des espèces animales et végétales. Voir l'AGW du 20 novembre 2003 relatif à l'octroi de dérogations aux mesures de protection des espèces animales et végétales (M.B. 20.01.2004).

Législation régionale (Chasse et pêche)

  • Aucune réglementation

Législation fédérale

  • Aucune réglementation

Convention internationale

  • Berne - Annexe 3

    Convention de Berne, annexe 3 : Toute exploitation de la faune sauvage énumérée à l'annexe III est réglementée de manière à maintenir l'existence de ces populations hors de danger. Ces mesures comprennent notamment: a) l'institution de périodes de fermeture et/ou d'autres mesures réglementaires d'exploitation; b) l'interdiction temporaire ou locale de l'exploitation, s'il y a lieu, afin de permettre aux populations existantes de retrouver un niveau satisfaisant; c) la réglementation, s'il y a lieu, de la vente, de la détention, du transport ou de l'offre aux fins de vente des animaux sauvages, vivants ou morts.

Directives européennes

  • Aucune réglementation

Autres législations régionales

  • Aucune réglementation

Distribution

Distribution en Belgique :Wallonie, Flandre

Sources :Libois (1977), Onkelinx (1997)

Statut de présence :Re : reproduction

Sources :Libois (1977)

Indigenat :Or : indigène

Sources :Libois (1977)

Type de distribution :Po : ponctuelle

Sources :Libois (1977)

Distribution en Wallonie :

Strictement limitée à la Gaume. Est en limite de son aire vers le nord-ouest. Libois (1977)

Ecologie

Ecologie :

Forêt caducifoliée, hêtraie ou chênaie. Vit aussi dans les parcs, les vergers, les ourlets forestiers et peut rentrer dans les cabanes ou les maisons forestières. Libois (1997).

Statut

Tendance

Tendance :ST : stabilité
Commentaires :

A surveiller de très près.

Sources :Libois, R., 1997. Fiches signalétiques SIBW.

Liste Rouge

Espèce menacée :Oui
Statut :Ra : rare
Sources :Libois, R., 1997. Fiches signalétiques SIBW.

Espèce invasive

Liste :NE

Protection

Sans protection :100 %
Sources :Libois, R., 1997. Fiches signalétiques SIBW.

Stratégie de conservation

Stratégie de conservation :

Il s'avère indispensable de faire figurer le loir sur la liste rouge des espèces telle que prévue par l'art. 41 de la loi sur la conservation de la Nature modifiée par le décret du 7 septembre 1989.
La mise en oeuvre des Zones de Prtoection Spéciale des cuestas sinémutiennes et bajocienne devrait permettre d'assurer une gestion adéqaute du couvert forestier feuillu en fonction de critères écologiques. L'habitat du loir se verrait ainsi mieux préservé.

Biblio

Divers