Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Bronzé (Lycaena phlaeas)

Taxonomie

Synonymes :
Français : Bronzé, Cuivré commun
Néerlandais : Kleine vuurvlinder
Anglais : Small Copper
Allemand : Kleiner Feuerfalter
Groupe biologique :Animaux / Invertébrés / Insectes / Papillons diurnes / Lycaenidés

Intro

Synthèse

Cette espèce commune en Wallonie semble en extension dans toute la Wallonie. Elle fréquente des milieux ouverts variés où elle recherche l'oseille pour pondre.

Description morphologique

Les sexes sont identiques chez ce Lycène. La couleur de fond du dessus des ailes antérieures est orange-rouge. Elles sont largement bordées de brun sombre et tachetées de points bien marqués. Le dessus des ailes postérieures est foncé et bordé d'une bande orangée bien délimitée. Le dessous des ailes postérieures est faiblement voire non ponctué de noir, ce qui différencie cette espèce des autres Cuivrés.

Législation

Législation régionale (Conservation de la Nature)

  • Aucune réglementation

Législation régionale (Chasse et pêche)

  • Aucune réglementation

Législation fédérale

  • Aucune réglementation

Convention internationale

  • Aucune réglementation

Directives européennes

  • Aucune réglementation

Autres législations régionales

  • Aucune réglementation

Distribution

Distribution en Belgique :Wallonie, Bruxelles, Flandre

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Statut de présence :Re : reproduction

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Indigenat :Or : indigène

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Type de distribution :Re : répandue

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Distribution en Europe :

Essentiel de l'Europe, plus dispersé en Fennoscandie.

Distribution en Wallonie :

L'espèce est semi-rare au Nord du sillon sambro-mosan, dans le Condroz et en Ardenne. Elle est plus commune en Fagne-Famenne-Calestienne et en Lorraine.

Carte :
carte

Ecologie

Ecologie :

L'espèce fréquente des milieux ouverts variés : prairies maigres sèches, mésophiles et humides, landes sèches, coupes et lisières forestières, carrières, talus, friches... où ses plantes-hôtes sont Rumex acetosella (w*), Rumex crispus (w*), Rumex scutatus (w)*, Rumex acetosa, Rumex obtusifolius, Rumex conglomeratus, Rumex spp., Persicaria spp. Les oeufs sont isolés sur les feuilles et les tiges.

2 à 4 générations annuelles se chevauchent partiellement. L'espèce vole surtout de mi-avril à mi-octobre, avec un premier pic de mi-mai à début juin, et un deuxième pic plus étalé de mi-juillet à septembre. La chenille hiverne à des stades variés.

* pontes observées en Wallonie

Statut

Tendance

Tendance :EX : extension
Commentaires :

La situation wallonne de Lycaena phlaeas est actuellement très favorable, puisqu'il est en extension dans toutes les régions biogéographiques sauf en Lorraine où il est stable. De nombreuses stations ont été découvertes ces dernières années, notamment en Hainaut, en Ardenne méridionale et dans l'extrême est de la Haute-Ardenne. En Flandre et aux Pays-Bas, l'espèce est en expansion et présente aussi une augmentation de son abondance.

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Liste Rouge

Espèce menacée :Non
Statut :LC : non menacée
Signe :+
Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Espèce invasive

Liste :non

Biblio

Divers

Auteurs

Violaine Fichefet

Date de mise à jour / relecture de la fiche

17/08/2010

Date de la dernière modification de la fiche

01/01/2010