Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Lynx (Lynx lynx)

Taxonomie

Synonymes :
Latin : Felis lynx
Français : Lynx
Anglais : Lynx
Néerlandais : Lynx
Allemand : Luchs
Groupe biologique :Animaux / Vertébrés / Mammifères / Carnivores

Intro

Synthèse

Le lynx est le plus grand prédateur sauvage présent en Région wallonne. Il est réapparu de façon claire mais très sporadique depuis une vingtaine d'années dans l'est du pays, à proximité des frontières allemande et hollandaise. Prédateur spécialisé du chevreuil, il pourrait contribuer à la gestion de cette espèce dont les populations ont largement progressé au cours des dernières décennies. Néanmoins, les observations de lynx restent très rares et l'origine des individus signalés est difficile à établir.

Description morphologique

Le Lynx boréal est le plus grand félin de nos régions mais il est aussi très rare. Sa hauteur au garrot va de 55 à 70 cm et sa longueur tête-corps varie de 80 à 130 cm. La queue, relativement courte (20 à 25 cm), est toujours terminée par un manchon noir. Le poids oscille de 16 à 24 kg chez les femelles et de 20 à 30 kg chez les mâles. Le lynx présente des pinceaux auriculaires de 2 à 4 cm ainsi que des favoris épais. La couleur du pelage va du beige-gris en hiver au brun-roux en été.

Sources : Thiry, V. (2007).

Législation

Législation régionale (Conservation de la Nature)

  • LCN 1973 : Annexe 2a

    Cette espèce est mentionnée dans l'Annexe 2a du décret du 6 décembre 2001 modifiant la Loi du 12 juillet 1973 de la Conservation de la Nature qui indique (Article 2) que cette espèce est intégralement protégée (espèce strictement protégées en vertu de l'annexe IVa de la Directive 92/43/CEE et de l'annexe II de la Convention de Berne). Cette protection implique l'interdiction :

    • 1° de capturer et de mettre à mort intentionnellement de spécimens de ces espèces dans la nature ;
    • 2° de perturber intentionnellement ces espèces, notamment durant la période de reproduction, de dépendance, d'hibernation et de migration ;
    • 3° de détruire ou de ramasser intentionnellement dans la nature ou de détenir des oeufs de ces espèces ;
    • 4° de détériorer ou de détruire les sites de reproduction, les aires de repos ou tout habitat naturel où vivent ces espèces à un des stades de leur cycle biologique ;
    • 5° de naturaliser, de collectionner ou de vendre les spécimens qui seraient trouvés blessés, malades ou morts ;
    • 6° de détenir, transporter, échanger, vendre ou acheter, offrir aux fins de vente ou d'échange, céder à titre gratuit les spécimens de ces espèces prélevés dans la nature, y compris les animaux naturalisés, à l'exception de ceux qui auraient été prélevés légalement avant la date d'entrée en vigueur de la présente disposition ainsi qu'à l'exception de celles de ces opérations qui sont constitutives d'une importation, d'une exportation ou d'un transit d'espèces animales non indigènes et de leurs dépouilles ;
    • 7° d'exposer dans des lieux publics les spécimens.

    Les interdictions visées aux points 1°, 2°, 5°, 6° et 7° de l'alinéa précédent s'appliquent à tous les stades de la vie des espèces animales visées par le présent article, y compris les oeufs, nids ou parties de ceux-ci ou des spécimens.

    Les Articles 5 et 5bis définissent les modalités de dérogations aux mesures de protection des espèces animales et végétales. Voir l'AGW du 20 novembre 2003 relatif à l'octroi de dérogations aux mesures de protection des espèces animales et végétales (M.B. 20.01.2004).

Législation régionale (Chasse et pêche)

  • Aucune réglementation

Législation fédérale

  • Aucune réglementation

Convention internationale

  • Berne - Annexe 3

    Convention de Berne, annexe 3 : Toute exploitation de la faune sauvage énumérée à l'annexe III est réglementée de manière à maintenir l'existence de ces populations hors de danger. Ces mesures comprennent notamment: a) l'institution de périodes de fermeture et/ou d'autres mesures réglementaires d'exploitation; b) l'interdiction temporaire ou locale de l'exploitation, s'il y a lieu, afin de permettre aux populations existantes de retrouver un niveau satisfaisant; c) la réglementation, s'il y a lieu, de la vente, de la détention, du transport ou de l'offre aux fins de vente des animaux sauvages, vivants ou morts.

Directives européennes

  • CE/92/43 - Annexe 2

    Directive Faune-Flore-Habitat, annexe 2 : espèce dont l'habitat doit être protégé.

  • CE/92/43 - Annexe 4

    Directive Faune-Flore-Habitat, annexe 4 : espèce strictement protégée, la capture et la mise à mort intentionnelle est interdite tout comme la perturbation des phases critiques du cycle vital et la destruction de leurs aires de repos et de leurs sites de reproduction.

Autres législations régionales

  • Aucune réglementation

Distribution

Informations en cours de validation

Ecologie

Informations en cours de validation

Statut

Tendance

Tendance :DD : données déficientes

Liste Rouge

Espèce menacée :Oui
Statut :RE : éteinte régionalement

Espèce invasive

Liste :NE

Biblio

Divers