Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Grand Cormoran (Phalacrocorax carbo)

Taxonomie

Synonymes :
Français : Grand Cormoran
Groupe biologique :Animaux / Vertébrés / Oiseaux / Palmipèdes

Intro

Synthèse

Après avoir été éradiqué de Belgique, le Grand Cormoran a recommencé à nicher en Wallonie début des années 1990. Bien que les colonies soient peu nombreuses, cette espèce est aujourd'hui facilement observée, surtout durant l'hiver, dans les zones poissonneuses.

Description morphologique

Grand oiseau foncé, avec un long cou épais et un bec puissant. En vol, il rappelle une Oie, mais a une queue plus longue. L'adulte est noir, avec des reflets verts et pourpres brillants. Il a une tache jaune à la base du bec et des traces blanches sur le côté de la tête. Les individus nicheurs ont une tache blanche sur la cuisse. Les jeunes sont brun-gris foncé, avec le ventre blanc et la poitrine striée.

Législation

Législation régionale (Conservation de la Nature)

  • LCN 1973 Article 2

    Bien que cette espèce n'est pas mentionnée dans l'Annexe 1 du décret du 6 décembre 2001 modifiant la Loi du 12 juillet 1973 de la Conservation de la Nature, elle bénéficie de la protection définie par l'Article 2 qui stipule que, sous réserve du paragraphe 3, sont intégralement protégés, tous les oiseaux, normaux ou mutants, vivants, morts ou naturalisés, appartenant à une des espèces vivant naturellement à l'état sauvage sur le territoire européen, notamment celles visées à l'annexe I, y compris leurs sous-espèces, races ou variétés, quelle que soit leur origine géographique, ainsi que les oiseaux hybridés avec un individu de ces espèces.

    Cette protection implique l'interdiction :

    • 1° de piéger, de capturer ou de mettre à mort les oiseaux quelle que soit la méthode employée ;
    • 2° de perturber intentionnellement les oiseaux, notamment durant la période de reproduction et de dépendance, pour autant que la perturbation ait un effet significatif eu égard aux objectifs de la présente sous-section ;
    • 3° de détruire, d'endommager ou de perturber intentionnellement, d'enlever ou de ramasser leurs oeufs ou nids, de tirer dans les nids ;
    • 4° de détenir, de céder, d'offrir en vente, de demander à l'achat, de vendre, d'acheter, de livrer, de transporter, même en transit, d'offrir au transport, les oiseaux, ou leurs oeufs, couvées ou plumes ou toute partie de l'oiseau ou produit facilement identifiable obtenus à partir de l'oiseau ou tout produit dont l'emballage ou la publicité annonce contenir des spécimens appartenant à l'une des espèces protégées, à l'exception de celles de ces opérations qui sont constitutives d'une importation, d'une exportation ou d'un transit d'oiseau non indigène.

    Les Articles 5 et 5bis définissent les modalités de dérogations aux mesures de protection des espèces animales et végétales. Voir l'AGW du 27 novembre 2003 fixant des dérogations aux mesures de protection des oiseaux (M.B. 23.02.2004).

Législation régionale (Chasse et pêche)

  • Aucune réglementation

Législation fédérale

  • Aucune réglementation

Convention internationale

  • Berne - Annexe 3

    Convention de Berne, annexe 3 : Toute exploitation de la faune sauvage énumérée à l'annexe III est réglementée de manière à maintenir l'existence de ces populations hors de danger. Ces mesures comprennent notamment: a) l'institution de périodes de fermeture et/ou d'autres mesures réglementaires d'exploitation; b) l'interdiction temporaire ou locale de l'exploitation, s'il y a lieu, afin de permettre aux populations existantes de retrouver un niveau satisfaisant; c) la réglementation, s'il y a lieu, de la vente, de la détention, du transport ou de l'offre aux fins de vente des animaux sauvages, vivants ou morts.

Directives européennes

  • CE/97/49 - Grand Cormoran

    La Directive CE/97/49 a retiré le Grand Cormoran de l'Annexe 1 de la Directive CEE/79/409. Cela signifie que cette espèce ne fait plus l'objet de mesures particulières de protection de son habitat (cfr article 4 de la Directive CEE/79/409). Cette espèce reste toutefois protégée puisqu'elle ne figure pas dans l'Annexe 2 de la Directive qui énumère les espèces chassables. Des prélèvements ne peuvent être envisagés que dans un régime de dérogation (Article 9 de la Directive CEE/79/409).

Autres législations régionales

  • Aucune réglementation

Distribution

Distribution en Belgique :Wallonie, Bruxelles, Flandre

Sources :Aves; INBO; Natuurpunt; O. Dupont, Brussels birding.

Statut de présence :Re : reproduction, Hi : hivernant, Mi : migrateur

Sources :Aves

Indigenat :Or : indigène

Sources :Aves

Type de distribution :Po : ponctuelle

Sources :Aves

Distribution en Europe :

La répartition des oiseaux nichant en Europe est visible sur Atlas EBCC (1997)

Distribution en Belgique :

Nicheur (6-8 colonies); migrateur et hivernant sur les plans d'eau de toutes les régions. Inst. voor Natuurbehoud

Distribution en Wallonie :

La répartition des oiseaux nichant en Wallonie est visible sur la carte ci-dessous.

Carte :
carte

Ecologie

Ecologie :

Le Grand Cormoran se nourrit de poissons et niche en colonies dans des sites où règne une certaine quiétude. En hiver, l'effectif wallon augmente, gonflé par la venue d'oiseaux du nord. Ils passent la nuit en dortoir.

Statut

Tendance

Tendance :en progression
Méthode d'estimation :

Recensements annuels des colonies et des dortoirs hivernaux.

Commentaires :

Nicheur depuis 1992.

Sources :Aves

Liste Rouge

Espèce menacée :Non
Statut :LC : non menacée
Sources :Liste rouge 2010 des oiseaux nicheurs de Wallonie (Atlas des oiseaux nicheurs de Wallonie, Aves).

Protection

Commentaires :

La colonie de Harchies est dans une ZPS et une réserve. Celle d'Obourg et les dortoirs wallons ne sont pas protégés.

Sources :Aves.

Stratégie de conservation

Stratégie de conservation :

Pas de démarche régionale ciblée. Nécessité de protéger les colonies reproductrices et les dortoirs régulièrement occupés (Meuse notamment). Information des pêcheurs à développer (craintes injustifiées de leur part).

Biblio

Divers

Auteurs

Robin Gailly, Aves