Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Azuré de l'ajonc (Plebeius argus)

Taxonomie

Synonymes :
Français : Azuré de l'ajonc, Azuré pygmée
Néerlandais : Heideblauwtje
Anglais : Silver-studded Blue
Allemand : Geißkleebläuling
Groupe biologique :Animaux / Invertébrés / Insectes / Papillons diurnes / Lycaenidés

Intro

Synthèse

Cette espèce est rare et en léger déclin en Wallonie. Elle affectionne les milieux maigres (prairies, pelouses, landes, friches...) où elle pond sur des plantes-hôtes assez variées (Lotus, Hélianthème, Callune, Bruyère quaternée, genêt...)

Description morphologique

Les critères permettant de différencier Plebeius argus d'espèces proches comme Plebeius argyrognomon et Plebeius idas sont présentés dans une page spécifique.

Législation

Législation régionale (Conservation de la Nature)

  • Aucune réglementation

Législation régionale (Chasse et pêche)

  • Aucune réglementation

Législation fédérale

  • Aucune réglementation

Convention internationale

  • Aucune réglementation

Directives européennes

  • Aucune réglementation

Autres législations régionales

  • Aucune réglementation

Distribution

Distribution en Belgique :Wallonie, Flandre

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Statut de présence :Re : reproduction

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Indigenat :Or : indigène

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Type de distribution :Li : limitée

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Distribution en Europe :

Toute l'Europe, plus localisé en Grande-Bretagne et en Fennoscandie.

Distribution en Belgique :

Texte distribution en Belgique

Distribution en Wallonie :

Absente du nord du sillon sambro-mosan et extrêmement rare en Condroz, l'espèce est très localisée partout ailleurs. Elle reste présente en Fagne-Famenne-Calestienne (autour de la botte de Givet) mais semble avoir disparu de la vallée de l'Ourthe. De nouvelles populations ont été découvertes en Ardenne, notamment dans le camp militaire d'Elsenborn et ses environs.

Carte :
carte

Ecologie

Ecologie :

L'espèce fréquente des prairies maigres, pelouses sèches, landes sèches, lisières, clairières, friches. Les plantes-hôtes sont assez variées : Lotus corniculatus, Vicia spp., Helianthemum nummularium, Calluna vulgaris, Erica tetralix, Cytisus scoparius, Ulex europaeus, Trifolium spp., Securigera varia, Ononis repens, Ononis spinosa, Hippocrepis comosa, Lotus spp., Medicago spp., Anthyllis spp., Astragalus glycyphyllos... Les oeufs sont isolés sur ou à proximité des plantes-hôtes.

L'espèce vole en un génération de mai à août, avec un pic de fin juin à début juillet. Elle hiverne au stade d'œuf. Il s'agit d'une espèce myrmécophile dont l'association avec les fourmis Lasius alienus (espèce assez commune mais localisée) et L. niger (espèce très commune) est permanente, obligatoire et plus ou moins spécifique.

Statut

Tendance

Tendance :RG : régression
Commentaires :

Cette espèce menacée connaît un déclin assez important en Lorraine. En Ardenne, elle est en extension suite à de nouvelles découvertes dans les environs d'Elsenborn.

Son aire de répartition actuelle a perdu environ la moitié de son aire totale (1950-2007) en raison de la disparition ancienne de populations au nord du sillon sambro-mosan, en Famenne et en Lorraine. Plebeius argus était plus répandu encore avant 1950, et notamment en Ardenne.

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Liste Rouge

Espèce menacée :Oui
Statut :VU : vulnérable
Critères :IUCN
Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Espèce invasive

Liste :non

Stratégie de conservation

Stratégie de conservation :

Peu mobile et utilisant des stades jeunes dans la succession végétale, l'espèce doit être prioritairement ciblée par des plans d'action « pelouses sèches », « rairies maigres » et « landes ».

Biblio

Divers

Auteurs

Violaine Fichefet

Date de mise à jour / relecture de la fiche

06/08/2010