Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Raton laveur (Procyon lotor)

Taxonomie

Synonymes :
Français : Raton laveur
Anglais : Raccoon
Néerlandais : Wasbeer
Allemand : Waschbär
Groupe biologique :Animaux / Vertébrés / Mammifères / Carnivores

Intro

Synthèse

Si l'on ne parlait pratiquement jamais du raton laveur auparavant, il est devenu un objet de préoccupation important au cours des dernières années. Globalement, les acteurs de terrain rencontrent de plus en plus fréquemment cette espèce exotique (considérée comme envahissante) en Région wallonne. Ceci concerne autant des individus morts que vivants ou des indices de présence.

Plutôt inféodé aux fonds de vallées, son régime alimentaire, encore mal évalué chez nous, est en cours d'analyse.

Sources : Schockert et al. (2009 ; 2010)

Description morphologique

Avec un pelage gris, plus clair sur le ventre, le raton laveur est un animal apprécié du grand public. Son masque noir englobant ses yeux et ses joues est cerclé de blanc à hauteur des sourcils ainsi que sur les contours du museau. Il est accompagné d'un trait sombre s'amincissant du nez au front et se complète par une belle truffe noire. En cas d'observation directe d'un individu, la caractéristique à discerner pour éviter toute confusion avec d'autres espèces est sa longue queue rayée de blanc et de noir. Ses empreintes, en forme de main d'enfant sont faciles à identifier.

Législation

Législation régionale (Conservation de la Nature)

  • Aucune réglementation

Législation régionale (Chasse et pêche)

  • Circulaire 2688 (23/01/2007) : Régulation d'espèces animales non indigènes

    La Circulaire n°2688 du 23 janvier 2007 relative à la régulation d'espèces animales non indigènes cadre le tir des espèces animales exotiques envahissantes pour des raisons de conservation de la nature (protection des espèces indigènes) ou pour éviter certaines nuisances, afin que l'on puisse, chaque fois que l'occasion se présente, éliminer des animaux d'espèces non indigènes avant que ces espèces ne s'installent définitivement sur notre territoire,

    Il est décidé que le tir d'un animal non indigène est pratiqué:

    • par un chasseur lorsqu'il se trouve en action de chasse sur un territoire où il possède le droit de chasse;

    • par un garde champêtre particulier sur le territoire pour lequel il est commissionné;

    • par un occupant sur ses biens ou sur ceux qu'il exploite dans le cas où ces animaux porteraient atteinte à ces biens et à la condition que l'occupant possède un permis de chasse valide;

    • par les fonctionnaires et préposés de la Division de la Nature et des Forêts dans les bois soumis au régime forestier, dans les propriétés rurales domaniales ainsi que dans les propriétés privées lorsqu'ils sont requis par le propriétaire ou l'ayant droit.

Législation fédérale

  • Aucune réglementation

Convention internationale

  • Aucune réglementation

Directives européennes

  • Règlement UE/1143/2014 - Espèces exotiques envahissantes

    Règlement UE/1143/2014 relatif à la prévention et à la gestion de l'introduction et de la propagation des espèces exotiques envahissantes

Autres législations régionales

  • Aucune réglementation

Distribution

Distribution en Belgique :Flandre, Wallonie

Sources :Libois (1997), Onkelinx (1997)

Statut de présence :Re : reproduction
Indigenat :Ec : échappé, Co : colonisation
Type de distribution :Di : dispersée
Distribution en Europe :

Le raton laveur occupe de nombreux pays où étaient implantés des élevages pour la production de fourrure. Il est actuellement bien présent en Allemagne, dans le sud du Danemark, en Autriche, aux Pays-Bas, dans plusieurs pays d'Europe de l'Est. Dans les pays voisins, il est également mentionné en Suisse, en France et au Luxembourg.

Sources : Mitchell-Jones et al., 1999 ; Cirovic & Milenkovic 2003, Heltai 2005

Distribution en Belgique :

De quelques données de présence sporadiques recensées avant les années 2000, nous sommes passés à des observations régulières dans plusieurs bassins versants du sud du pays au cours des 5-6 dernières années.

Distribution en Wallonie :

Le raton laveur est désormais bien implanté chez nous avec une progression constatée d'est en ouest, c'est-à-dire à partir de la frontière allemande d'où est issu le front de colonisation.

Sources : Schockert, Manet & Libois (2009) ; Schockert et al., 2010.

Ecologie

Ecologie :

Les fonds de vallées forestiers constituent son habitat préférentiel bien que dans d'autres pays où sa densité est élevée, il s'adapte sans complexe aux zones urbaines (parcs, cimetières, jardins de particuliers...). Pour se nourrir, il semble être relativement opportuniste, saisissant dans les cours d'eau ou sur la terre ferme, les végétaux et les proies les plus disponibles.

Ses mains habiles aident l'animal à laver certains aliments avant de les consommer, d'où son nom. Mais cette agilité lui permet aussi de grimper facilement aux arbres et d'y saisir ses proies avec souplesse.

Sources : Schockert et al. (2008).

Statut

Tendance

Tendance :NE : non évalué

Liste Rouge

Espèce menacée :Non
Statut :Sans objet

Espèce invasive

Liste :NE
Catégorie :A2

Biblio

Divers

Date de mise à jour / relecture de la fiche

23/09/2010