Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Rechercher une espèce animale ou végétale

openclose Par taxon

openclose Autres critères

ou Vernaculaire
Scientifique
Présentation des résultats : Illustré
Liste
Avec statut légal

Résultat de la recherche : 694 espèces trouvées

Nom françaisNom latinOrigineStatut en WallonieListe rougeTendanceLégislation
Botaurus stellarisOrindigèneRereproduction
Hihivernant
Mimigrateur
CRen situation critiqueLégislation existante

Ce héron très discret et mimétique est parfois observé en vol au-dessus d'un plan d'eau ou encore immobile en bordure de roselière. Nicheur rare et très localisé, quelques oiseaux sont observés hors des sites de nidification chaque hiver.

Brachytron pratenseOrindigèneRereproductionCRen situation critiqueNEnon évaluéLégislation existante
Aeschne printanière

Aeschne de petite taille au corps velu et compact présente dans une grande partie de l'Europe. On peut l'observer au-dessus de plans d'eau (étangs, bras morts, anciennes argilières ou briqueteries) entourés d'une riche végétation rivulaire (massettes, roseaux, scirpes). Elle est très rare en Belgique. En Wallonie, l'espèce est évaluée en danger critique. Cette espèce printanière vole principalement du mois de mai à la mi-juin.

Branta berniclaOrindigèneAcaccidentelNEnon évaluéLégislation existante

Nicheuse sur les côtes de la toundra arctique, la Bernache cravant fréquente exclusivement les milieux côtiers et est donc très rarement observée en Wallonie.

Branta canadensisInintroduitHihivernant
Rereproduction
NEnon évaluéLégislation existante
Bernache du Canada

Cet oiseau originaire d'Amérique du nord a été introduit dès le 17e siècle en Grande-Bretagne et à partir du début du 20e siècle sur le continent. En Wallonie, la Bernache du Canada a commencé à nicher fin des années 1980 et a colonisé toutes les régions du territoire en l'espace d'une décennie. Vu les conséquences que cette prolifération a engendrées, tels la compétition avec les espèces indigènes, l'eutrophisation des plans d'eau, les risques sanitaires et les dégâts aux cultures, la Bernache du Canada a été intégrée à la liste noire des espèces invasives introduites en Belgique.

Branta leucopsisOrindigèneHihivernant
Mimigrateur
NEnon évalué (Nicheur introduit)Législation existante

Cette petite oie hiverne surtout dans les polders des régions littorales. Elle est donc observée près des plans d'eau de Wallonie en très petit nombre durant l'hiver. Certains oiseaux échappés de captivité sont présents toute l'année.

Branta ruficollisOrindigèneAcaccidentelNEnon évaluéLégislation existante

Cette bernache niche sur les côtes de la toundra sibérienne. Elle hiverne en Europe de l'est et est dès lors très rare en Wallonie. Seule une mention de cette espèce a été retenue, les autres observations concernant des oiseaux échappés de captivité.

Brenthis inoOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéAucune réglementation
Grande Violette

La Grande Violette s'oberve principalement dans les mégaphorbiaies riches en Reine des prés, source de nourriture principale des chenilles. Elle occupe surtout l'Ardenne, la Lorraine et la Fagne-Famenne.

Bubo buboOrindigèneHihivernant
Rereproduction
VUvulnérableLégislation existante

Le Grand-duc d'Europe est le plus grand rapace nocturne. Suite aux persécutions qu'il subissait, il a fini par disparaître de Wallonie dans le courant de la première moitié du 20e siècle. Grâce à un vaste programme de réintroduction commencé en 1960 en Allemagne, il a réapparu en Wallonie en 1982 et a progressivement recolonisé le territoire. Il est maintenant bien installé sur bon nombre de parois rocheuses.

Bubulcus ibisOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
NEnon évalué (Nicheur récent)Législation existante

Ce héron a connu au cours des dernières décennies une remarquables expansion géographique mondiale. Une première nidification wallonne a ainsi eu lieu en 2008 à Harchies. Il occupe désormais ce site presque chaque année mais reste encore rarement observé dans le reste du territoire.

Bucephala clangulaOrindigèneHihivernant
Mimigrateur
NEnon évaluéLégislation existante

Le Garrot à œil d'or niche dans le nord de l'Europe. Il hiverne surtout en mer mais peut aussi se retrouver sur les eaux intérieures. En Wallonie, il est présent de novembre à mars en petit nombre sur les plans d'eau et cours d'eau lents.

Voir le dossier completBufo bufoOrindigèneRereproductionLCnon menacéeNEnon évaluéLégislation existante

Voir le dossier completBufo calamitaOrindigèneRereproductionENen dangerRGrégressionLégislation existante
Crapaud calamite

Le crapaud calamite est une espèce qui a profité des activités industrielles par la création de nouveaux habitats. Par son écologie particulière, elle reste cependant menacée à moyen terme.

Burhinus oedicnemusOrindigèneAcaccidentelNEnon évaluéLégislation existante

Ce limicole mimétique est très rare en Wallonie, parfois observé dans les champs nus ou à végétation rase.

Buteo buteoOrindigèneRereproduction
Hihivernant
Mimigrateur
LCnon menacéeLégislation existante

Il s'agit du rapace le plus courant de Wallonie, souvent observé à l'affût sur un piquet de clôture en prairie ou cerclant haut dans le ciel. Dans le passé, l'interdiction des pesticides les plus nocifs et l'adoption de mesure de protection envers les rapaces ont fortement favorisé l'espèce.

Buteo lagopusOrindigèneHihivernant
Mimigrateur
NEnon évaluéLégislation existante

La Buse pattue niche dans l'extrême nord de l'Europe et est très rare en Wallonie où elle peut être observée certains hivers.

Calandrella brachydactylaOrindigèneAcaccidentelNEnon évaluéLégislation existante

Cette alouette niche dans le sud de l'Europe et est tout à fait exceptionnelle sur notre territoire.

Calcarius lapponicusOrindigèneHihivernant
Mimigrateur
NEnon évaluéLégislation existante

Ce bruant niche dans le nord de l'Europe et hiverne sur les côtes. Il est rare en Wallonie, le plus souvent observé en automne.

Calidris acuminataOrindigèneAcaccidentelNEnon évaluéLégislation existante

Ce limicole niche dans l'est de la Sibérie. Il n'a jusqu'à présent fait l'objet que d'une seule mention sur notre territoire !

Calidris albaOrindigèneMimigrateurNEnon évaluéLégislation existante

Ce limicole nichant sur les côtes arctiques fréquente quasi exclusivement la région littorale en période de migration et en hiver. Il est rarement observé sur les vasières de Wallonie.

Calidris alpinaOrindigèneHihivernant
Mimigrateur
NEnon évaluéLégislation existante

Le Bécasseau variable est le plus commun des bécasseaux. Il est observé chaque année en période de migration sur des vasières et dans des zones humides.