Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Rechercher une espèce animale ou végétale

openclose Par taxon

openclose Autres critères

ou Vernaculaire
Scientifique
Présentation des résultats : Illustré
Liste
Avec statut légal

Résultat de la recherche : 115 espèces trouvées

Nom françaisNom latinOrigineStatut en WallonieListe rougeTendanceLégislation
Boloria aquilonarisOrindigèneRereproductionVUvulnérableSTstabilitéLégislation existante
Nacré de la canneberge

Le Nacré de la canneberge est une relicte glaciaire se développant sur la canneberge, une espèce végétale des tourbières. Il est présent uniquement sur les hauts-plateaux ardennais et dans une station lorraine, où il présente une certaine stabilité depuis la restauration de son habitat.

Brenthis daphneCocolonisationRereproductionNEnon évaluéEXextensionAucune réglementation
Nacré de la ronce

Si Brenthis daphne est morphologiquement très proche de Brenthis ino, ses préférences écologiques sont bien différentes, puisqu'il préfère les lisières ensoleillées ou les versants chauds riches en ronces. Cette espèce thermophile a été découverte pour la première fois en Belgique en 2006, suite à une expansion vers le nord favorisée par le réchauffement climatique.

Lasiommata maeraOrindigèneRereproductionVUvulnérableRGrégressionAucune réglementation
Némusien

Ce satyre apprécie particulièrement les milieux rocailleux (rochers, pelouses xériques, murets...) où se développent des graminées. Il est présent en Condroz, Ardenne et Fagne-Famenne-Calestienne sans être répandu. Le nombre de mentions a diminué ces dernières années, notamment en Lorraine où l'espèce n'a plus été observée.

Inachis ioOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéAucune réglementation
Paon du jour

Cette espèce très colorée s'observe dans les milieux ouverts fleuris où elle se développe pour peu que l'ortie soit présente. Elle est donc très largement répandue en Wallonie.

Boloria seleneOrindigèneRereproductionNTquasi menacéeRGrégressionAucune réglementation
Petit Collier argenté

Le Petit Collier Argenté est une espèce typiquement ardennaise puisque 75% des observations proviennent de cette région. Il affectionne surtout les coupes forestières, les prairies maigres et les zones humides, où il recherche les Violettes.

Apatura iliaOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéAucune réglementation
Petit Mars changeant

Cette espèce des milieux boisés et forêts feuillues claires dépend des saules, aulnes et peupliers indigènes. Elle est rare et se cantonne surtout en Entre-Sambre-et-Meuse. Elle présente néanmoins une certaine stabilité.

Issoria lathoniaOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
LCnon menacéeRGrégressionLégislation existante
Petit Nacré

Ce superbe papillon nacré se développe surtout dans les pelouses calaminaires (chargées en métaux lourds), les friches, les cultures pauvres et les jachères. Elle pond sur les Violettes. Son statut est assez difficile à évaluer, en raison de sa grande mobilité (espèce migratrice partielle).

Limenitis camillaOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéAucune réglementation
Petit Sylvain

Ce papillon forestier recherche le chèvrefeuille pour pondre. Il est présent dans toutes les régions biogéographiques, mais semble plus rare au nord du sillon sambro-mosan, en Condroz et en Ardenne.

Aglais urticaeOrindigèneRereproductionLCnon menacéeEXextensionAucune réglementation
Petite Tortue

Ce papillon très commun en Wallonie fréquente la plupart des milieux ouverts ensoleillés. Il s'observe fréquemment dans les jardins tout au long de l'année. Les larves se nourrissent exclusivement de l'ortie. Non menacé, il apparaît clairement en extension dans 3 des 5 régions biogéographiques de Wallonie.

Boloria diaOrindigèneRereproductionENen dangerRGrégressionLégislation existante
Petite Violette

La petite Violette est un papillon typique des pelouses sèches, des prés maigres et des coupes forestières riches en Violettes. Elle est devenue très rare en Lorraine, mais subsiste encore en Fagne (p.ex. dans le Viroin) et en Famenne occidentale.

Leptidea sinapisOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéAucune réglementation
Piéride de la moutarde

Pieris rapaeOrindigèneRereproductionLCnon menacéeEXextensionAucune réglementation
Piéride de la rave

Ce Piéride, commun à très commun en Wallonie, fréquente des habitats très variés, où il se développe sur diverses Brassicacées.

Euchloe crameriOrindigèneAcaccidentelNEnon évaluéNEnon évaluéAucune réglementation
Piéride de la roquette

Cette espèce méridionale des milieux xériques n'a été observée qu'une fois en Wallonie dans les années '40. De nouvelles observations sont fortement improbables, compte-tenu de sa répartition en France.

Pieris brassicaeOrindigèneRereproductionLCnon menacéeEXextensionAucune réglementation
Piéride du chou

Ce Piéride très généraliste peut s'observer dans tous les milieux et dans toutes les régions biogéographiques. Il se développe sur diverses brassicacées et semble en extension chez nous (alors qu'il déclinerait dans les pays voisins).

Pieris napiOrindigèneRereproductionLCnon menacéeSTstabilitéAucune réglementation
Piéride du navet

Ce Piéride est présent dans toutes les régions biogéographiques où il est commun à très commun. Il fréquente les lisières et divers milieux ouverts à la recherche de Brassicacées. Il présente une certaine stabilité mais semble plus vulnérable que les autres Piéris.

Erynnis tagesOrindigèneRereproductionNTquasi menacéeRGrégressionAucune réglementation
Point de Hongrie

Le Point de Hongrie est une espèce brunâtre qui ressemble à certains papillons de nuit. Affectionnant les milieux secs et maigres, elle est assez rare et en déclin en Wallonie.

Polygonia c-albumOrindigèneRereproductionLCnon menacéeEXextensionAucune réglementation
Robert le diable

Ce papillon aux ailes découpées est très commun et en pleine expansion en Wallonie. Il s'agit d'une espèce ubiquiste se développant sur des plantes-hôtes variées, dont l'ortie et le Houblon.

Colias palaenoOrindigèneExéteintREéteinte régionalementREéteinte régionalementLégislation existante
Solitaire

Cette espèce boréo-montagnarde des landes et tourbières se reproduisant sur la Myrtille des loups a disparu de Wallonie dans les années 1950. Deux tentatives de réintroduction ont été réalisées 10 et 20 ans plus tard, mais sans succès.

Colias croceusOrindigèneMimigrateurNEnon évaluéNEnon évaluéAucune réglementation
Souci

Le Souci est une espèce migratrice qui s'observe dans des milieux ouverts variés. Les individus qui émergent sous nos latitudes (après s'être développés sur diverses Fabacées) descendent ensuite vers le sud pour se reproduire à leur tour. L'espèce s'observe partout en Wallonie, mais reste plus fréquente en Fagne-Famenne-Calestienne.

Colias hyaleOrindigèneMimigrateurNEnon évaluéNEnon évaluéAucune réglementation

Cette espèce migratrice est moins fréquente que Colias croceus. Elle se développe aussi sur diverses Fabacées et pourrait, contrairement à Colias croceus, survivre en hiver. L'espèce semble en augmentation ces dernières années, sans doute favorisée par le réchauffement climatique.