Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Rechercher une espèce animale ou végétale

openclose Par taxon

openclose Autres critères

ou Vernaculaire
Scientifique
Présentation des résultats : Illustré
Liste
Avec statut légal

Résultat de la recherche : 7 espèces trouvées

Nom françaisNom latinOrigineStatut en WallonieListe rougeTendanceLégislation
Ludwigia grandifloraInintroduitRereproductionEXextensionAucune réglementation
Jussie à grandes fleurs

La jussie à grandes fleurs est une plante aquatique originaire d'Amérique du Sud. Elle est commercialisée en Belgique comme plante ornementale pour les bassins d'agrément. Elle a été découverte en milieu naturel dans les années 1980 et possède aujourd'hui le statut de plante invasive. Elle a de très bonnes capacités de dispersion et s'adapte facilement à des milieux aquatiques variés. En conditions optimales, la plante peut croître de 2 cm par jour et former des herbiers denses qui étouffent les plantes natives de Belgique. Ces herbiers altèrent de manière fondamentale la qualité et le fonctionnement écologique des milieux aquatiques tout en réduisant fortement leur valeur récréative (pêche, activités nautiques, etc.).

Hydrocotyle ranunculoidesInintroduitRereproductionEXextensionAucune réglementation
Hydrocotyle fausse-renoncule

L'hydrocotyle fausse-renoncule est une plante aquatique qui provient d'Amérique du Nord. En Belgique, elle est apparue très récemment en milieux naturels dans les environs de Gand. Elle figure aujourd'hui sur la liste noire des espèces invasives.

En conditions optimales, l'hydrocotyle fausse-renoncule peut croître de plus de 20 centimètres par jour et multiplier sa masse par deux en l'espace de 4 à 7 jours seulement. Elle est capable de former des herbiers denses qui étouffent les plantes natives de Belgique. Ces herbiers altèrent de manière importante la qualité et le fonctionnement écologique des milieux aquatiques tout en réduisant fortement leur valeur récréative (pêche, activités nautiques, etc.).

Myriophyllum aquaticumInintroduitRereproductionEXextensionAucune réglementation
Myriophylle du Brésil

Le myriophylle du Brésil est une plante amphibie originaire des régions tropicales et subtropicales d'Amérique du Sud. Elle compte parmi les plantes ornementales les plus populaires pour l'aménagement de bassins et d'aquariums et est souvent vendue comme plante "oxygénante". Elle a été découverte en Belgique dans les années 1980. Elle est aujourd'hui en expansion dans tout le pays et figure sur la liste noire des espèces invasives de Belgique.

Le myriophylle du Brésil est capable de former des herbiers denses qui sont en mesure d'altérer le fonctionnement des écosystèmes et de diminuer la valeur récréative (pêche & activités nautiques) des milieux aquatiques.

Crassula helmsiiInintroduitRereproductionEXextensionAucune réglementation
Crassule des étangs

La crassule des étangs est une plante amphibie originaire du Sud de l'Australie et de la Nouvelle Zélande. Cette espèce exotique est commercialisée en Belgique comme plante ornementale et oxygénante pour les bassins d'agrément et les aquariums. Elle a été relâchée et détectée en milieu naturel en 1982. Elle est aujourd'hui en expansion dans tout le pays et figure sur la liste noire des espèces invasives de Belgique.

L'espèce trouve de bonnes conditions de croissance en Belgique où sa présence est certainement sous-détectée. En conditions optimales, elle forme des tapis denses à la surface de l'eau qui peuvent atteindre plus de 45 kg de plantes / m² (poids frais). Ces tapis réduisent fortement la biodiversité et altérent le fonctionnement écologique, la qualité et la valeur récréative (pêche, activités nautiques, etc.) des milieux aquatiques.

Cabomba carolinianaInintroduitDDdonnées déficientesAucune réglementation
Cabomba de Caroline

Le cabomba de Caroline est une plante aquatique qui se développe quasi exclusivement sous la surface de l'eau. Il est originaire des régions subtropicales à tempérées de l'Amérique du Sud et de la côte Est des Etats-Unis. Il est fréquemment utilisé comme plante oxygénante en aquariophilie et a montré un comportement invasif dans plusieurs pays européens. Absent du territoire belge, il a été placé sur la liste d'alerte des espèces invasives de Belgique. A surveiller en Belgique !

En conditions favorables, le cabomba de Caroline peut croître de 5 centimètres par jour et former des herbiers denses sur de vastes surfaces. Ces herbiers altèrent la qualité et le fonctionnement écologique des milieux aquatiques tout en réduisant fortement leur valeur récréative (pêche, activités nautiques, etc.).

Myriophyllum heterophyllumInintroduitDDdonnées déficientesAucune réglementation
Myriophylle hétérophylle

Le myriophylle hétérophylle est une plante aquatique amphibie originaire du Sud-Est des Etats-Unis. Elle est commercialisée comme plante ornementale pour les bassins d'agrément et les aquariums. Cette espèce est établie sur quelques sites de Flandre depuis les années 2000, d'où elle ne semble pas se disperser activement. Elle est connue pour provoquer des dommages environnementaux importants en Allemagne, au Pays-Bas et aux Etats-Unis. Cette plante est placée sur la liste noire des espèces invasives de Belgique.

En conditions favorables, le myriophylle hétérophylle peut croître de 2,5 centimètres par jour et former des herbiers denses sur de vastes surfaces. Ces herbiers altèrent de manière fondamentale la qualité et le fonctionnement écologique des milieux aquatiques tout en réduisant fortement leur valeur récréative (pêche, activités nautiques, etc.).

Ludwigia peploidesInintroduitRereproductionEXextensionAucune réglementation
Jussie rampante

La jussie rampante est une plante aquatique originaire d'Amérique du Sud. Elle est commercialisée en Belgique comme plante ornementale pour les bassins d'agrément. Elle a été observée pour la première fois en milieu naturel en 1995 et figure aujourd'hui sur la liste noire des espèces invasives. Elle a de très bonnes capacités de dispersion et s'adapte facilement à des milieux aquatiques variés.

En conditions optimales, la plante peut croître de 2 cm par jour et former des herbiers denses qui étouffent les plantes natives de Belgique. Ces herbiers altèrent de manière fondamentale la qualité et le fonctionnement écologique des milieux aquatiques tout en réduisant fortement leur valeur récréative (pêche, activités nautiques, etc.).