Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Thécla de l'Orme (Satyrium w-album)

Taxonomie

Synonymes :
Français : Thécla de l'Orme, W blanc
Néerlandais : Iepepage
Anglais : White-letter Hairstreak
Allemand : Ulmenzipfelfalter
Groupe biologique :Animaux / Invertébrés / Insectes / Papillons diurnes / Lycaenidés

Intro

Synthèse

Ce papillon orné d'un W blanc sur le revers des ailes est rare en Wallonie. Sa dépendance par rapport à l'Orme l'a rendu particulièrement vulnérable dans le passé. Aujourd'hui, il serait stable localement, voire en légère extension (meilleur effort d'échantillonnage?).

Description morphologique

Les Théclas sont des papillons de petite taille dans les teintes brun-gris avec le dessous brun traversé par de fines lignes blanches, portant des dessins oranges et présentant de petites queues aux ailes postérieures.

Le dessus de S. w-album est foncé. Comme son nom l'indique, le dessous des ailes postérieures porte une net dessin blanc en forme de "W". Cette caractéristique permet de le distinguer des autres Théclas. Les sexes sont semblables.

Visualisation des critères permettant de différencier les différents Théclas.

Législation

Législation régionale (Conservation de la Nature)

  • LCN 1973 : Annexe 2b

    Cette espèce est mentionnée dans l'Annexe 2b du décret du 6 décembre 2001 modifiant la Loi du 12 juillet 1973 de la Conservation de la Nature qui indique (Article 2) que cette espèce est intégralement protégée (espèces menacées en Wallonie). Cette protection implique l'interdiction :

    • 1° de capturer et de mettre à mort intentionnellement de spécimens de ces espèces dans la nature ;
    • 2° de perturber intentionnellement ces espèces, notamment durant la période de reproduction, de dépendance, d'hibernation et de migration ;
    • 3° de détruire ou de ramasser intentionnellement dans la nature ou de détenir des oeufs de ces espèces ;
    • 4° de détériorer ou de détruire les sites de reproduction, les aires de repos ou tout habitat naturel où vivent ces espèces à un des stades de leur cycle biologique ;
    • 5° de naturaliser, de collectionner ou de vendre les spécimens qui seraient trouvés blessés, malades ou morts ;
    • 6° de détenir, transporter, échanger, vendre ou acheter, offrir aux fins de vente ou d'échange, céder à titre gratuit les spécimens de ces espèces prélevés dans la nature, y compris les animaux naturalisés, à l'exception de ceux qui auraient été prélevés légalement avant la date d'entrée en vigueur de la présente disposition ainsi qu'à l'exception de celles de ces opérations qui sont constitutives d'une importation, d'une exportation ou d'un transit d'espèces animales non indigènes et de leurs dépouilles ;
    • 7° d'exposer dans des lieux publics les spécimens.

    Les interdictions visées aux points 1°, 2°, 5°, 6° et 7° de l'alinéa précédent s'appliquent à tous les stades de la vie des espèces animales visées par le présent article, y compris les oeufs, nids ou parties de ceux-ci ou des spécimens.
    Voir aussi les modalités de déclaration de la capture accidentelle ou de la mise à mort accidentelle de spécimens d'une des espèces strictement protégées (Article 2 quater) et les modalités de déplacement à brève distance d'espèces, nids ou oeufs menacés d'un danger vital immédiat ou vers un centre de revalidation (Article 2 sexies).

    Les Articles 5 et 5bis définissent les modalités de dérogations aux mesures de protection des espèces animales et végétales. Voir l'AGW du 20 novembre 2003 relatif à l'octroi de dérogations aux mesures de protection des espèces animales et végétales (M.B. 20.01.2004).

Législation régionale (Chasse et pêche)

  • Aucune réglementation

Législation fédérale

  • Aucune réglementation

Convention internationale

  • Aucune réglementation

Directives européennes

  • Aucune réglementation

Autres législations régionales

  • Aucune réglementation

Distribution

Distribution en Belgique :Wallonie, Bruxelles

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Statut de présence :Re : reproduction

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Indigenat :Or : indigène

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Type de distribution :Di : dispersée

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Distribution en Wallonie :

Satyrium w-album est bien présent localement, notamment dans la vallée de la Lesse. Elle est ponctuelle au nord du sillon sambro-mosan, dans le Condroz et en Lorraine.

Carte :
carte

Ecologie

Ecologie :

L'espèce fréquente les forêts, lisières et parcs renfermant des ormes, en particulier de grands arbres mâtures et florifères. Les femelles recherchent le plus souvent Ulmus minor et Ulmus glabra comme support de ponte (observations réalisées sur ces deux essences en Wallonie), plus rarement Tilia spp., Quercus spp., Crataegus spp., Alnus spp.. Les oeufs sont isolés sur les rameaux, à la base des bourgeons.

L'espèce vole en une génération de juin à août, avec un pic fin juillet. Elle hiverne au stade d'œuf. Il s'agit d'une espèce myrmécophile dont l'association avec les fourmis (Formica spp.) est facultative et rare.

Statut

Tendance

Tendance :EX : extension
Commentaires :

Cette espèce discrète et certainement sous-détectée a été retrouvée récemment dans une série de régions, en partie grâce à un effort de prospection accru, ciblé sur les ormes.

Il ne fait pas de doute que l'espèce a souffert de la maladie de l'orme qui a sévi dans les années 1970, comme en témoigne la contraction importante de son aire de répartition au cours du temps.

Seules des recherches plus systématiques permettraient d'affiner encore les connaissances sur cette espèce et de déterminer dans quelle mesure les noyaux connus aujourd'hui sont isolés les uns des autres, et donc menacés.

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Liste Rouge

Espèce menacée :Non
Statut :LC : non menacée
Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Espèce invasive

Liste :non

Stratégie de conservation

Stratégie de conservation :

Malgré la maladie de l'orme, les quelques données récentes suggèrent que le papillon a pu se maintenir dans les zones où cette essence est encore présente. Aujourd'hui il est donc capital de préserver les derniers îlots d'ormes indigènes.

Biblio

Divers

Auteurs

Violaine Fichefet

Date de mise à jour / relecture de la fiche

05/08/2010