Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1060 - Beyoli

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Fagne du Beyoli (ou Béyôli) / Sources du ruisseau de Palogne
Communes :Saint-Hubert
Cantonnements DNF :Saint-Hubert
Surface :6.60 ha
Coordonnées :X Lambert : 220608 - Y Lambert : 83196

Intro

Brève description

Le Beyoli est situé en Ardenne centrale, au nord de Saint-Hubert, et fait partie d'un ensemble de fagnes qui ont fait l'objet de travaux de restauration dans le cadre d'un projet Life, entre 2004 et 2007. Il est constitué d'une partie supérieure, semi-forestière, correspondant à une des sources du ruisseau de Palogne et occupée par une boulaie tourbeuse, et d'une partie inférieure montrant une mosaïque de petites landes humides. On y observe aussi une pelouse à nard (Nardus stricta) et des bas-marais tourbeux à laîches. L'un des intérêts du site se trouve dans la présence de la seule station de bruyère quaternée (Erica tetralix) du plateau de Saint-Hubert, qui cotoye d'autres plantes peu communes comme le trèfle d'eau (Menyanthes trifoliata), la trientale (Trientalis europaea) ou encore la linaigrette vaginée (Eriophorum vaginatum).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L3 - Ardenne centrale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Saint-Hubert6.6 haSAINT-HUBERTLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Saint-Hubert6.6 haNeufchâteau

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Commune de Saint-Hubert

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Saint-Hubert, avenue Nestor Martin, 10A, 6870 Saint-Hubert (Tél. : 061/61.21.20 - Fax: 061/61.37.68).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6576Plateau de Saint-Hubert

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Anthus trivialisOuiNon2007Life St-Hubert
Carduelis cannabinaOuiNon2007Life St-Hubert
Corvus coraxOuiOui2007Life St-Hubert
Phylloscopus sibilatrixOuiNon2007Life St-Hubert
Regulus regulusOuiNon2007Life St-Hubert
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Zootoca viviparaOuiNon1999CPh. Lebrun
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Boloria seleneNonNon2007Life St-Hubert
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Metrioptera brachyptera2004J.-Y. Baugnée
Phaneroptera falcata2007S. Cristofoli
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Panurgus banksianus2004J.-Y. Baugnée
Plantes - Plantes supérieures
Dactylorhiza maculata> 30 pieds2004CJ. Saintenoy-Simon
Erica tetralixplage d'un metre carre1999AM. Dufrêne
Eriophorum angustifolium2000BGIREA
Eriophorum vaginatum1989BJ. Saintenoy-Simon
Menyanthes trifoliata2007BLife St-Hubert
Nardus stricta2000BJ. Saintenoy-Simon
Trientalis europaea2000BJ. Saintenoy-Simon
Viola palustris2007CLife St-Hubert

Commentaires sur la faune

Oiseaux (données Life Saint-Hubert, 2007): Prunella modularis, Loxia curvirostra, Pyrrhula pyrrhula, Sylvia atricapilla, Sylvia borin, Corvus corax, Turdus viscivorus, Turdus philomelos, Carduelis cannabina, Turdus merula, Parus caeruleus, Parus major, Parus ater, Dendrocopos major, Columba palumbus, Fringilla coelebs, Anthus trivialis, Phylloscopus trochilus, Phylloscopus sibilatrix, Phylloscopus collybita, Regulus ignicapillus, Regulus regulus, Erithacus rubecula, Carduelis spinus, Troglodytes troglodytes.

Reptiles (données Life Saint-Hubert, 2007): Zootoca vivipara.

Lépidoptères (données Life Saint-Hubert, 2007): Aphantopus hyperantus, Boloria selene, Diacrisia sannio, Gonepteryx rhamni, Maniola jurtina, Ochlodes sylvanus, Pararge aegeria, Polygonia c-album, Pseudopanthera macularia, Vanessa atalanta.

Coléoptères (données J.-Y. Baugnée 2004): Aphidecta obliterata, Calvia decemguttata, Chilocorus renipustulatus, Cicindela campestris, Coccinella quinquepunctata, Coccinella septempunctata, Corymbia rubra, Cryptocephalus labiatus, Cryptocephalus pusillus, Phyllobrotica quadrimaculata, Plateumaris consimilis, Propylea quatuordecimpunctata, Pterostichus diligens.

Orthoptères (données J.-Y. Baugnée 2004): Chrysochraon dispar, Meconema thalassinum, Metrioptera brachyptera, Omocestus viridulus, Phaneroptera falcata, Tetrix undulata.

Hyménoptères (données J.-Y. Baugnée 2004): Formica picea, Myrmosa atra, Panurgus banksianus, Trypoxylon minus.

Hémiptères (données J.-Y. Baugnée 2004): Alebra albostriella, Allygus mixtus, Aphrophora alni, Atractotomus magnicornis, Bactericera curvatinervis, Cacopsylla melanoneura, Cacopsylla pulchra, Colobotettix morbillosus, Conomelus anceps, Deltocephalus pulicaris, Edwardsiana prunicola, Edwardsiana salicicola, Elasmucha grisea, Eurhadina pulchella, Florodelphax leptosoma, Jassargus pseudocellaris, Kleidocerys resedae, Linnavuoriana sexmaculata, Lygocoris pabulinus, Megaloceroea recticornis, Metidiocerus elegans, Myrmedobia coleoptrata, Nabis ferus, Nabis limbatus, Oncopsis flavicollis, Oncopsis tristis, Orthotylus adenocarpi, Orthotylus marginalis, Orthotylus virescens, Parapsallus vitellinus, Pinalitus rubricatus, Pithanus maerkelii, Populicerus confusus, Psallus haematodes, Psallus salicis, Verdanus abdominalis.

Diptères (données J.-Y. Baugnée 2004): Loxocera albiseta, Melanostoma mellinum, Scaeva pyrastri, Sericomyia silentis.

Commentaires sur la flore

Phanérogames (données J. Saintenoy-Simon, J. Duvigneaud, G. Bruynseels, 1989 et 1999): Agrostis capillaris, Ajuga reptans, Anemone nemorosa, Anthoxanthum odoratum, Athyrium filix-femina, Betula pubescens, Blechnum spicant, Calluna vulgaris, Carex nigra, Carex ovalis, Carex pallescens, Carex panicea, Carex pilulifera, Carex rostrata, Cerastium fontanum, Cirsium palustre, Crataegus monogyna, Cytisus scoparius, Dactylorhiza maculata, Deschampsia flexuosa, Digitalis purpurea, Dryopteris carthusiana, Epilobium angustifolium, Epilobium palustre, Erica tetralix, Eriophorum angustifolium, Eriophorum vaginatum, Fagus sylvatica, Festuca filiformis, Festuca rubra subsp. commutata, Frangula alnus, Galium palustre, Galium saxatile, Glyceria fluitans, Hieracium laevigatum, Holcus mollis, Hypericum maculatum, Hypericum pulchrum, Juncus acutiflorus, Juncus articulatus, Juncus bulbosus, Juncus conglomeratus, Juncus effusus (incl. var. subglomeratus), Lonicera periclymenum, Lotus corniculatus, Lotus pedunculatus, Luzula luzuloides, Luzula multiflora, Luzula sylvatica, Mentha arvensis, Menyanthes trifoliata, Molinia caerulea, Nardus stricta, Persicaria bistorta, Polygala serpyllifolia, Potentilla erecta, Pteridium aquilinum, Ranunculus flammula, Ranunculus repens, Rubus idaeus, Rumex acetosa, Rumex acetosella, Salix aurita, Salix x multinervis, Scutellaria minor, Senecio jacobaea, Sorbus aucuparia, Succisa pratensis, Teucrium scorodonia, Trientalis europaea, Trifolium repens, Vaccinium myrtillus, Valeriana repens, Veronica officinalis, Viola palustris, Viola riviniana.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation des derniers noyaux tourbeux du plateau de Saint-Hubert.

Menaces

Envahissement par la fougère-aigle dans la partie supérieure. Les semis naturels d'épicéas doivent continuer d'être éliminés. Le gagnage intensif a été abandonné.

Recommandations

Proposition de classement du site en ZHIB, avant de définir une série de mesures plus détaillées qui doivent être prises dans le cadre d'un plan de gestion.

Plan de gestion

Ce site, au même titre que plusieurs fagnes voisines (SGIB 1059 et 1524), fait l'objet d'une mise sous statut (ZHIB) et est soumis au plan de gestion suivant.

Des objectifs en termes de structure et de composition de la végétation à longue échéance ont été définis pour les différentes parties du site. L'ensemble des zones auxquelles le même objectif en termes de végétation a été assigné, constitue une "zone objectif". Ces objectifs seront évalués périodiquement et, si nécessaire, adaptés.

Les objectifs se déclinent majoritairement en terme d'habitats-objectif.

1) Tourbières (D1.1/D1.2/D2.3): L'objectif est ici de favoriser différents stades de la tourbière regroupés sous les codes N2000 7110*, 7120 et 7140, soit:

- de maintenir une structure existante d'alternance de buttes et de gouilles abritant différennts types de sphaignes turfigènes (code WALEUNIS D1.11, D1.121);

- de recréer progressivement des radeaux de Sphaignes et d'Eriophorum (code WALEUNIS D2.38) à l'origine des tourbières;

- de maintenir certaines espèces de la tourbière haute: rossolis, canneberge, linaigrettes. Ces espèces nécessitent des conditions de milieu acide et d'humidité importante, ainsi que le maintien de conditions pionnières. Elles sont également sensibles au piétinement.

2) Bas-marais (D2.2): Restauration du bas-marais à Juncus acutiflorus et sphaignes (code WALEUNIS D2.22).

3) Lande tourbeuse (F4.1): Restauration de la lande tourbeuse à Vaccinium et Erica tetralix (code WALEUNIS F4.11 b - code Natura 2000 4010).

4) Landes sèches (F4.2): Restauration des lambeaux de landes sèches (code WALEUNIS 4.22 - code Natura 2000 4030*).
5) Prairies humides: cet objectif regroupe des habitats objectifs comme la nardaie fagnarde, les prairies humides oligotrophes (habitat Natura 2000 6410), les prairies de fauche humides ou les prés à joncs à tépales aigus.

6) Fond de vallées: Ouverture du ruisseau (code WALEUNIS- code Natura 2000).

7) Hêtraie (G1.61): Restauration et diversification de la hêtraie à luzule (code WALEUNIS G1.61 - code Natura 2000 9190)
8) Chênaie à bouleau (G1.81): Restauration de la chênaie à bouleau (code WALEUNIS G1.81, G1.911a- code Natura 2000 9190), habitat potentiel des sols à argiles blanches.

9) Aulnaie acidophile (G1.52): Restauration de la chênaie à bouleau (code WALEUNIS G1.52- code Natura 91EO*), habitat potentiel des sols à argiles blanches.

10) Diversification feuillue: Cet objectif regroupe à la fois les habitats à dominance de bouleaux (sauf la boulaie tourbeuse et la chênaie pédonculée à bouleau) ou les zones qui ont été ou semées (bouleau, sorbier…) ou/et replantées (bourdaine) ou/et garnie de boutures (saule): G1.911b, G1.9a etc.

11) Infrastructures de vision: Aménagement, entretien et modalités visant un accès discret aux lieux de vision (miradors de vision).

12) Objectif paysager.

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

A compléter

Description biologique

La fagne du Beyoli est située aux sources du ruisseau de Palogne, à 3 km au nord-nord-ouest de Saint-Hubert, au nord du monument au Roi Albert. Le site est en pente vers le nord. Il s'agit d'une des fagnes les plus intéressantes du plateau de Saint-Hubert.

La partie supérieure, semi-forestière, est occupée principalement par une boulaie tourbeuse.

La partie inférieure montre une mosaïque de petites landes humides à Erica tetralix, de pelouses à nard (Nardus stricta), de jonchaies et de bas-marais tourbeux à Carex spp. La station de bruyère quaternée est la seule que l'on connaisse actuellement sur le plateau de Saint-Hubert.

Une intéressante prairie maigre, remarquable par l'abondance de Viola riviniana (habituellement plus forestière), occupe les zones sèches situées à l'ouest du site. J. Saintenoy-Simon et J. Duvigneaud y ont effectué le relevé phytosociologique suivant (14 juillet 1999): Agrostis capillaris 4.4, Festuca rubra subsp. commutata, 2.2, Molinia caerulea 2.2, Holcus mollis 2.2, Potentilla erecta 2.2, Galium saxatile 2.2, Polygala serpyllifolia 2.2, Viola riviniana. 2.2, Carex pallescens 1.1, Hypericum pulchrum 1.1, Pteridium aquilinum 1.1, Teucrium scorodonia +, Rumex acetosella +, Veronica officinalis +, Anthoxanthum odoratum +, Carex pilulifera +, Calluna vulgaris +, Luzula multiflora +, Hieracium laevigatum +, Carex panicea +, Carex nigra +, Digitalis purpurea +, Deschampsia flexuosa +, Luzula luzuloides +, Anemone nemorosa +, Rumex acetosa +, Cerastium fontanum +, Senecio jacobaea +, Carex ovalis +, Ajuga reptans +, Lotus corniculatus, Trientalis europaea +, Cytisus scoparius +, Crataegus monogyna +, Rubus idaeus +, Juncus conglomeratus +, Juncus effusus +, Trifolium repens +, Ranunculus repens +.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

Monument du Roi Albert.

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

PGISH

Répondants de l'information

GIREA
SAINTENOY-SIMON, J.

Date de la dernière modification de la fiche

2012-01-13