Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1201 - Ancienne Carrière de la Vaucelle [ouest]

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Couvin
Cantonnements DNF :Couvin
Surface :16.82 ha
Coordonnées :X Lambert : 159289 - Y Lambert : 84414
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette ancienne carrière de marbre frasnien, propriété de la commune de Couvin, entaille un tienne de grand intérêt biologique dont la mise en réserve devrait être une priorité. Elle comprend, d'une part, une pente orientée vers le sud-est qui fait l'objet de déversements de déchets (inertes surtout) et dont l'intérêt biologique a par conséquent diminué, et, d'autre part, une excavation limitée par une falaise caractéristique des sites d'extraction de marbre. Les replats caillouteux de la pente hébergent notamment Oedipoda coerulescens et Podarcis muralis. L'excavation est surtout intéressante du point de vue géologique, mais aussi biologique par la présence d'une bordure supérieure couverte d'une pelouse xérique.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • K1 - Calestienne occidentale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Frasnes16.82 haCOUVINNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Couvin16.82 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Couvin.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Viroinval, 37 rue de la Gare, 5660 Couvin (Tél. 060/31.02.93 - Fax : 060/34.72.73).

Biotopes

Commentaires sur les biotopes

Falaises calcaires d'origine artificielle.

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Falco peregrinusOuiOuivisiteur1998obs. M. Lambert
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Coronella austriacaOuiOuiprésence1999obs. St. Simon
Natrix natrixOuiOuiprésence1999obs. St. Simon
Podarcis muralisOuiNonreproduction1997Bobs. A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Melanargia galatheaNonNon1998Cobs. M. Lambert
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Cetonia aurata> 2 ex.1998obs. M. Lambert
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Gomphocerippus rufus1998obs. M. Lambert
Metrioptera bicolor1998obs. M. Lambert
Oedipoda caerulescensreproduction1997Bobs. A. Remacle
Omocestus rufipes1998obs. A. Remacle
Platycleis albopunctata1998obs. M. Lambert
Stenobothrus lineatus1998obs. M. Lambert
Plantes - Plantes supérieures
Allium sphaerocephalon1998obs. M. Lambert
Carex humilis1998obs. M. Lambert
Globularia bisnagarica1998obs. M. Lambert
Hippocrepis comosa1998obs. M. Lambert
Ophrys insectifera1 pied1998obs. M. Lambert
Orchis mascula10 pieds1998Cobs. M. Lambert
Orchis militarisStation non revue>1990obs. M. Lambert
Prunus mahaleb1998obs. M. Lambert
Rhamnus cathartica1998obs. A. Remacle
Rosa spinosissimaStation remarquable1998Aobs. M. Lambert
Vincetoxicum hirundinaria1998obs. A. Remacle

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 2

Commentaires sur la faune

Oiseaux
Observation de Falco peregrinus (1 juv. - obs. M. Lambert en 1998?). Nidification d'au moins un couple de Columba oenas dans la falaise (obs. M. Lambert).

Reptiles
Population reproductrice assez importante de Podarcis muralis (y compris dans le fond de l'excavation). Présence des trois serpents.

Insectes
- Orthoptères: peuplement diversifié, surtout à la bordure supérieure des falaises: Tettigonia viridissima, Pholidoptera griseoaptera, Metrioptera bicolor, Platycleis albopunctata, Chorthippus brunneus, C. biguttulus, Omocestus rufipes, Gomphocerippus rufus, Stenobothrus lineatus, Chrysochraon dispar, Oedipoda caerulescens (obs. M. Lambert et A. Remacle).
- Lépidoptères: une espèce en danger: Iphiclides podalirius; une espèce sujette à un faible risque: Melanargia galathea.
- Coléoptères Cicindelinae: non observés.


Commentaires sur la flore

Prunus mahaleb, Carex humilis, Hieracium maculatum, Allium sphaerocephalon.

Espèces exotiques

Solidago gigantea,

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une ancienne carrière de marbre frasnien entaillant un tienne particulièrement intéressant dont la mise en réserve devrait être une priorité.

Menaces

La plus grande partie du site (en pente vers la rue de la Vaucelle) a fait l'objet et fait encore l'objet de déversements d'inertes surtout; ce secteur a perdu une grande partie de son intérêt. Ces dépôts ne devraient absolument pas toucher l'excavation.

Recommandations

L'excavation devrait être laissée indemne de tout dépôt de déchets (enlèvement des déchets peu nombreux qui s'y trouvent). Elle ne devrait subir aucun remaniement (traces de bulldozer à l'entrée en 1997); une coupe partielle des ligneux pourrait toutefois être conseillée, en exportant les branches (coupe d'arbres déjà réalisée en 1997-98, avec branches laissées sur place). L'envahissement par les ronces devrait être contrôlé.
Le replat supérieur qui donne accès à l'excavation pourrait, lors du réaménagement du site, être laissé dans son état actuel (bordures à végétation encore intéressante en 1997 et présence d'Oedipoda coerulescens).
La mise en réserve de l'ensemble du tienne (propriété communale) devrait être une priorité et devrait englober les anciennes carrières (Na/578/08 et 09).

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Sans objet.

Détails

Description physique

Situation générale: Cette carrière est localisée entre Frasnes et Couvin, plus précisément à 1 km au sud-ouest de l'église de Frasnes et à 2 km au nord du centre de Couvin. La route N5 (route Charlemagne) passe à moins de 250 m au sud-est du site qui est bien visible de celle-ci.
On y a extrait à flanc de coteau du marbre frasnien.
Description du site: Cette ancienne carrière de marbre rouge est accessible par la rue de la Vaucelle (grille à l'entrée). Elle peut être divisée en trois secteurs.
- Une pente orientée vers le sud-est (vers la rue de la Vaucelle) est traversée par un chemin ascendant qui permet d'atteindre le bois et différents replats allongés perpendiculairement à la pente, caillouteux et dammés. Ce secteur, qui occupe la plus grande partie de la surface du site, fait l'objet de déversements de déchets (inertes surtout) et de dépôts de matériaux (caniveaux en béton). Son intérêt biologique a diminué suite à son affectation actuelle; de petits lambeaux intéressants y subsistent toutefois, surtout vers le haut.
- L'excavation de la carrière est accessible à partir du replat supérieur et a été creusée à flanc de coteau dans un massif rocheux du tienne; elle est limitée par une falaise à pans verticaux (sciés), qui présentent les trous carrés et les 'cheminées' caractéristiques des sites d'extraction de marbre rouge. Le fond, en pente vers la vallée, présente un relief irrégulier et est très pierreux; il est arboré (déboisement partiel récent, avec branches laissées sur place) et assez envahi de ronces.
- Près de l'entrée, vers le sud-ouest, un diverticule de la carrière (peu prospecté) est limité par une falaise presque entièrement cachée par des arbres et arbustes; le fond est couvert de ligneux (avec clématite) et a été remblayé au moins vers le chemin.
Fréquentation du site: Assez forte: dépôts de déchets. Organisation de tirs aux clays.
Le site est mentionné dans le guide de l'escalade en Belgique de 1991 ('carrière de plusieurs blocs artificiels présentant de nombreuses fissures et quelques passages en oppo très intéressants. Interdit car réserve de chasse').
Présence de déchets: Le site est utilisé comme décharge d'inertes. D'autres déchets sont cependant visibles çà et là: tas de pneus, ferrailles. Dans l'excavation même, quelques encombrants ménagers jetés dans les étroites tranchées et quelques ferrailles sur le terre-plein à l'entrée. Débris de clays.
Le site est fermé par une grande barrière le long de la rue de la Vaucelle.
Environnement du site: Tienne de la Vaucelle, sauf vers le sud-est, terrains agricoles.

Description biologique

Le fond de l'excavation est globalement peu intéressant: des ligneux pionniers (Betula pendula, Salix caprea, jeunes Populus tremula), accompagnés d'arbustes (Corylus avellana, Cornus sanguinea, Viburnum lantana, Crataegus monogyna), et, au sol, d'abondantes ronces et des clématites. La végétation herbacée y est peu développée; on y trouve sur une faible surface Teucrium chamaedrys, Arabis hirsuta, Sedum album et Ophrys insectifera (1 pied) notamment. Une partie de la cavité a été déboisée en 1996-97 (branches laissées sur place).
La bordure supérieure de l'excavation (falaise incluse) présente un grand intérêt biologique: elle est couverte d'une pelouse xérophile composée de Helleborus foetidus, Viola hirta, Helianthemum nummularium, Potentilla neumanniana, Sanguisorba minor, Hippocrepis comosa, Linum catharticum, Vincetoxicum hirundinaria, Teucrium chamaedrys, Thymus pulegioides, Globularia bisnagarica, Galium verum, Scabiosa columbaria, Hieracium maculatum, Carex humilis, C. caryophyllea, Sesleria caerulea, Festuca lemanii, Melica ciliata, Brachypodium pinnatum, Poa compressa, Allium sphaerocephalon, Polygonatum odoratum, Orchis mascula,..., et, parmi les ligneux, Cornus mas, Rhamnus cathartica, Prunus mahaleb, Rosa spinosissima, Viburnum lantana,... Sur des plages schisteuses croissent Arabis hirsuta, Saxifraga tridactylites, Sedum acre, S. rupestre, Geranium columbinum, Echium vulgare, Teucrium botrys, Verbascum lychnitis,...
Le reste du site est altéré par les dépôts de déchets. La végétation y est actuellement de faible intérêt, composée notamment d'espèces pionnières des milieux anthropiques (relevé incomplet): Urtica dioica, Malva moschata, Lepidium campestre, Potentilla reptans, Epilobium hirsutum, E. angustifolia, Oenothera sp., Pastinaca sativa (abondant), Solanum dulcamara, Echium vulgare, Dipsacus fullonum, Tanacetum vulgare, Solidago gigantea, Cirsium arvense, Picris hieracioides, Arctium sp.,... De petites zones montrent une végétation plus intéressante, en particulier au niveau des deux replats supérieurs: Helianthemum nummularium, Sedum album, Potentilla neumanniana, Fragaria vesca, Sanguisorba minor, Erodium cicutarium, Echium vulgare, Teucrium chamaedrys, T. botrys, Melica ciliata (quelques plants),...

Monument naturel

Intérêt géologique et esthétique des parois.

Monument historique

Cette carrière de marbre constitue un témoin d'une activité industrielle jadis florissante dans l'Entre-Sambre-et-Meuse (seule carrière de marbre de la région de Couvin, avec l'excavation voisine Na/578/08 du tienne de la Vaucelle).

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant:
Matériau(x) extrait(s): marbre.
Référence sur carte DPPGSS: Frasnes 4 (périmètre non noté).
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation:
Fin:
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: versage. Excavation laissée en l'état (déboisement partiel récent).

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)
Collaborateur: Marc LAMBERT