Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1234 - Aisances de Verlaine

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Tombeu et L'Aisance
Communes :Durbuy
Cantonnements DNF :Marche-en-Famenne
Surface :49.60 ha
Coordonnées :X Lambert : 230781 - Y Lambert : 120854
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Le site des Aisances s'étend sur une crête calcaire, entre les villages de Tohogne et de Verlaine-sur-Ourthe. Comme l'indique le nom d''aisance', ces terrains étaient jadis la propriété de la collectivité locale où chacun était suceptible d'y cultiver son potager, d'y couper son bois de chauffage ou d'y faire paître ses moutons. Actuellement, le site est resté accueillant pour la faune et la flore sauvages car la pauvreté et l'aridité du sol n'ont pas permis de le rentabiliser. C'est ainsi qu'il subsiste toute une mosaïque de milieux qui confère au lieu un grand intérêt à la fois biologique et paysager. Sur près de deux kilomètres, se succèdent en effet des pelouses sèches, des zones buissonneuses, des fourrés d'épineux, des taillis et une chênaie-charmaie calcicole. L'intérêt floristique provient entre autre de la richesse remarquable en orchidées : au moins 12 espèces y sont représentées, dont le rare orchis grenouille (Coeloglossum viride); il faut également signaler la présence de la délicate gentiane ciliée (Gentianella ciliata) qui trouve dans les pelouses des Aisances l'une de ses plus belles stations de toute la région. L'avifaune se compose d'une quarantaine d'espèces nicheuses, parmi lesquelles figurent l'hippolaïs polyglotte (Hippolais polyglotta) et le rossignol (Luscinia megarhynchos) qui atteint ici des densités extraordinaires (d'après J.-L. Gathoye et Y. Fanon).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • K2 - Calestienne orientale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Tohogne49.6 haDURBUYLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Marche-en-Famenne49.6 haMarche-en-Famenne

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Durbuy.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Marche-en-Famenne, 1, rue du Carmel, 6900 Marloie (Tél.: 084/22.03.46 - Fax : 084/22.03.48).

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Anthus trivialisOuiNonNicheurY. Fanon
Buteo buteoOuiNonNicheurY. Fanon
Emberiza citrinellaOuiNonNicheurY. Fanon
Hippolais polyglottaOuiNonNicheurCY. Fanon
Lanius excubitorOuiOuiHivernant régulierY. Fanon
Locustella naeviaOuiNonNicheurY. Fanon
Luscinia megarhynchosOuiNon5-7 couples nicheursY. Fanon
Saxicola torquatusOuiNonNicheur éteint ?Y. Fanon
Streptopelia turturOuiOuiNicheurY. Fanon
Sylvia currucaOuiNonNicheurY. Fanon
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon1987Graitson, Hussin et Paquay (2003)
Coronella austriacaOuiOui1987Graitson, Hussin et Paquay (2003)
Plantes - Plantes supérieures
Cephalanthera damasonium1998J.-L. Gathoye, L. Bailly et C. Jungbluth
Coeloglossum viride10-20 pieds1998AJ.-L. Gathoye, L. Bailly et C. Jungbluth
Dactylorhiza fuchsii1000 pieds1998J.-L. Gathoye, L. Bailly et C. Jungbluth
Gentianella ciliata> 50 pieds1998AJ.-L. Gathoye, L. Bailly et C. Jungbluth
Gentianella germanica1998J.-L. Gathoye, L. Bailly et C. Jungbluth
Gymnadenia conopsea1 pied1998CJ.-L. Gathoye, L. Bailly et C. Jungbluth
Juniperus communis2 pieds1998J.-L. Gathoye, L. Bailly et C. Jungbluth
Listera ovata2001998J.-L. Gathoye, L. Bailly et C. Jungbluth
Ophrys apifera10 pieds1998J.-L. Gathoye, L. Bailly et C. Jungbluth
Orchis mascula100 pieds1998J.-L. Gathoye, L. Bailly et C. Jungbluth
Orchis morio1 pied1998J.-L. Gathoye, L. Bailly et C. Jungbluth
Platanthera bifolia1998J.-L. Gathoye, L. Bailly et C. Jungbluth
Platanthera chlorantha100 pieds1998J.-L. Gathoye, L. Bailly et C. Jungbluth

Commentaires sur la faune

Seule l'avifaune semble avoir fait l'objet de recensement. On y observe une densité remarquable de rossignol (5-7 couples) ainsi que des espèces telles que la locustelle tachetée, le bruant jaune, le pipit des arbres, la tourterelle des bois, ...

Commentaires sur la flore

Le site est remarquable pour la diversité de ses orchidées : 12 espèces, dont le rare Coeloglossum viride. Il abrite également l'une des plus belles populations de Gentianella ciliata.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation de la mosaïque de milieux présents, et en particulier de la végétation de pelouse calcicole et de leur biodiversité.

Menaces

- Recolonisation forestière des pelouses;
- Dépotoirs (déchêts inertes et tonte de jardin);
- Motos vertes.

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Les Aisances de Verlaine s'étendent sur une crête orientée sud-ouest/nord-est. La longueur atteint presque 2 km, la largeur varie entre 100 et 200 mètres. Le relief est assez vallonné, la pointe nord-est du site donnant sur un versant très escarpé de la vallée de l'Outhe, face aux rochers de Sy.

Le sous-sol est formé de roches du Frasnien. Une bande centrale est formée de calcaires stratifiés, massifs ou noduleux (Frlo) et de dolomies (Frly). Ces dernières ont été jadis exploitées cà et là, comme en témoignent diverses fosses plus ou moins profondes. De part et d'autre de cette zone centrale (sommet de l'anticlinal), s'étendent deux étroites bandes de schistes violets de Barvaux (Fr2) (d'après J.-L. Gathoye).

Description biologique

La Carte d'Évaluation Biologique renseigne les Aisances comme un site de grand intérêt. Elle y indique la présence de pelouses calcaires (Hk), de fourrés calcaires (Sk) et de charmaies-charmaie calcicoles (Qk).
D'après J.-L. Gathoye, la végétation est assez facile à décrire. Les formations végétales suivantes peuvent y être reconnues :
- pelouse calcicole à Brachypodium pinnatum;
- pelouse d'ourlet xérothermophile;
- fourrés d'épineux (Prunetallia);
- taillis;
- chênaie-charmaie calcicole à Orchis mas.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

OFFH

Répondants de l'information

J.-L. GATHOYE; L. Bailly; C. Jungluth; Y. Fanon