Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1335 - Tienne de Dion

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Falaise de Dion-le-Val
Communes :Beauraing
Cantonnements DNF :Beauraing
Surface :18.42 ha
Coordonnées :X Lambert : 187191 - Y Lambert : 90141
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Le Tienne de Dion est situé en Calestienne, à quelques kilomètres à l'est de Beauraing et non loin de la frontière francaise. Il s'agit d'une colline calcaire qui s'étire sur un kilomètre dans la direction sud-est/nord-ouest et qui domine la rive droite du ruisseau de Dion-le-Val, un affluent de la Houille. Une grande partie du site est actuellement couverte par une chênaie-charmaie calcicole. Le versant exposé au sud-ouest est particulièrement escarpé; il est entaillé par une falaise qui est actuellement dissimulée en grande partie sous le couvert forestier. Des clairières sont dispersées ici et là. En outre, une petite carrière fut ouverte jadis, dans le nord du site. Peu connu des naturalistes, le Tienne de Dion renferme pourtant des biotopes de grand intérêt. Ainsi, le sommet de la falaise est colonisé par une pelouse ouverte riche en plantes xérophiles et thermophiles. C'est là que Jules Druet et Jacques Duvigneaud ont découvert, au début des années 1950, une espèce rarissime, la germandrée des montagnes (Teucrium montanum), encore présente de nos jours. Cette plante, que l'on ne rencontre plus qu'en quelques rares localités belges, héberge un insecte parasite encore plus rare, Copium teucrii, une minuscule punaise dont la particularité est de produire une galle florale très typique. Malheureusement, cet hôte discrêt semble avoir déserté le Tienne de Dion sans attendre la disparition de son végétal nourricier !

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • K2 - Calestienne orientale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Dion18.42 haBEAURAINGNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Beauraing18.42 haDinant

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Beauraing, Rue Vieille, 58, 5570 Baronville (Tél.: 082/64.36.10 - Fax: 082/71.43.99).

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNonG. Minet
Invertébrés - Insectes - Hémiptères
Copium teucriiNon observé récemment1952Druet & Duvigneaud
Plantes - Plantes supérieures
Allium oleraceum2001Duvigneaud & Saintenoy-Simon (2001)
Allium sphaerocephalon1955Duvigneaud & Saintenoy-Simon (2001)
Bupleurum falcatum2001Duvigneaud & Saintenoy-Simon (2001)
Globularia bisnagarica2001Duvigneaud & Saintenoy-Simon (2001)
Hippocrepis comosa2001Duvigneaud & Saintenoy-Simon (2001)
Hypericum montanum2001Duvigneaud & Saintenoy-Simon (2001)
Linum tenuifoliumNon observé récemment1955Duvigneaud & Saintenoy-Simon (2001)
Melica ciliata2001Duvigneaud & Saintenoy-Simon (2001)
Orchis mascula2001G. Minet et al.
Polygonatum odoratum2001Duvigneaud & Saintenoy-Simon (2001)
Rhamnus cathartica2001
Seseli libanotis25 pieds2001Duvigneaud & Saintenoy-Simon (2001)
Teucrium botrys2001Duvigneaud & Saintenoy-Simon (2001)
Teucrium chamaedrys2001Duvigneaud & Saintenoy-Simon (2001)
Teucrium montanum5-6 touffes + nombreux pieds juvéniles2001AJ. Duvigneaud, JY Baugnée, G. Minet
Vincetoxicum hirundinaria2001Divers observateurs

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 2

Commentaires sur la faune

L'inventaire faunistique reste à faire, surtout en ce qui concerne le versant sud-ouest (des relevés existent pour la carrière du flanc nord, cf. SGIB n°1043).

Au début des années 1950, J. Druet y a observé le rarissime Copium teucrii, une curieuse punaise qui induit des galles florales très typiques chez Teucrium montanum. Cette espèce n'a pas été retrouvée mais elle exite encore en divers endroits de la pointe de Givet.

Plusieurs espèces intéressantes ont été observées plus récemment : Polistes dominulus (Hym. Vespidae), Sciocoris cursitans (Hét. Pentatomidae), Emblethis verbasci (Hét. Lygaeidae), Arocephalus languidus et Zyginidia mocsaryi (Hom. Cicadellidae), Trichochermes walkeri (Hom. Triozidae).

Commentaires sur la flore

Espèces protégées : Orchis mascula (une petite population de Gymnadenia conopsea existe dans la carrière du flanc nord).
Espèces intéressantes : Allium oleraceum, Allium sphaerocephalon, Bupleurum falcatum, Carduus nutans, Cornus mas, Globularia bisnagarica, Hieracium glaucinum, Hippocrepis comosa, Hypericum montanum, Linum tenuifolium, Melica ciliata, Petrorhagia prolifera, Polygonatum odoratum, Rhamnus catharticus, Scabiosa columbaria, Seseli libanotis, Teucrium botrys, Teucrium chamaedrys, Teucrium montanum, Vincetoxicum hirundinaria.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation et restauration des pelouses xérophiles de grand intérêt. Protection d'une des dernières populations de Teucrium montanum de Belgique.

Menaces

La pelouse xérique qui occupe la crête rocheuse se referme rapidement suite à la recolonisation forestière;
Lotissement en particulier sur le flanc nord (certaines parcelles semblent être mise en vente !).

Recommandations

Il conviendrait de classer l'ensemble du tienne en réserve naturelle et d'établir un plan de gestion visant à ouvrir et restaurer les pelouses calcicoles subsistantes. La crête rocheuse portant d'intéressantes pelouses xériques devrait faire l'objet de mesures prioritaires en veillant notamment à faire reculer la lisière d'une dizaine de mètres au moins.

Plan de gestion

Le site étant dépourvu de tout statut de protection, aucun plan de gestion n'a été élaboré à ce jour.

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Les affleurements du Tienne de Dion correspondent essentiellement aux calcaires du Frasnien.

Description biologique

D'après Duvigneaud & Saintenoy-Simon (2001), la falaise et les zones environnantes portent les associations végétales suivantes :
- communauté de fougères des rochers calcaires représentée par Asplenium ruta-muraria;
- pelouse xérique du Xerobromion avec notamment Teucrium montanum, Globularia bisnagarica, Hippocrepis comosa, Melica ciliata, Seseli libanotis, ...
- pelouse détritique de l'Alysso-Sedion constituée de Sedum album, Sedum acre, Arabis hirsuta, Teucrium botrys, Acinos arvensis, Petrorhagia prolifera, Echium vulgare;
- pelouse mésophile du Mesobromion avec Bromus erectus, Sanguisorba minor, Helianthemum nummularium, Sesleria caerulea, Brachypodium pinnatum, Centaurea scabiosa, Allium oleraceum, Thymus pulegioides, etc.
- ourlet thermophile à Vincetoxicum hirundinaria et Polygonatum odoratum;
- quelques éléments du Festuco-Brometea sont également présents : Hieracium pilosella, Galium mollugo, Plantago lanceolata, Campanula rotundifolia;
Le couvert forestier est constitué essentiellement par la chênaie-charmaie calcicole à Orchis mascula.
Les coupes forestières qui ont lieu ici et là sont colonisées par une flore intéressante : Carduus nutans, Hypericum montanum,...

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

OFFH

Répondants de l'information

J. SAINTENOY-SIMON / J. DUVIGNEAUD / G. MINET / M. PAQUAY / J.-Y. BAUGNEE /