Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1337 - Fond des Vaulx

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Fond des Vaux
Communes :Marche-en-Famenne
Cantonnements DNF :Marche-en-Famenne
Surface :28.45 ha
Coordonnées :X Lambert : 220980 - Y Lambert : 102468
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Le Fond des Vaulx est une petite vallée encaissée située à l'est de Marche-en-Famenne, à cinq minutes à peine du centre-ville. Elle couvre une superficie de quinze hectares environ et on y accède par un long tunnel passant sous la ligne de chemin de fer Liège-Jemelle. Jadis, le vallon offrait un paysage beaucoup plus ouvert qu'aujourd'hui, notamment parce qu'il était parcouru, jusqu'au milieu du 20e siècle, par des troupeaux de chèvres et de moutons. Mais l'occupation humaine remonte en fait à un passé beaucoup plus ancien, puisque des traces découvertes dans les grottes et abris sous roches du Fond des Vaulx ont été datées du paléolithique moyen (vers 50000 à 40000 ans avant J.-C.). Aujourd'hui, il représente un lieu de promenade et de délassement fort apprécié par toutes les générations. Il faut dire qu'avec son paysage verdoyant et ses biotopes variés, le site permet la pratique de nombreuses activités telles que le VTT, la spéléologie ou l'escalade. La gestion et l'aménagement de la vallée, qui est en grande partie propriété de la ville de Marche-en-Famenne, est confiée à une association locale qui assure un développement harmonieux des différentes activités tout en préservant ce précieux capital nature. C'est ainsi que, malgré cette importante pression humaine, la flore et la faune locales conservent tout leur intérêt, comme en témoigne la présence d'espèces rares, voire uniques en Belgique comme cette doradille de Haller (Asplenium fontanum) découverte dans les environs du Fond des Vaulx.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • K2 - Calestienne orientale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Marche-en-Famenne19.86 haMARCHE-EN-FAMENNELUXEMBOURG
Waha8.59 haMARCHE-EN-FAMENNELUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Marche-en-Famenne28.45 haMarche-en-Famenne

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Marche-en-Famenne.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Thierry RENARD, Fond des Vaulx a.s.b.l., Place de l'Etang, 15, 6900 Marche-en-Famenne (tél. : 0496/78.43.84).

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Martes martesOuiNonA. Schonbrodt
Meles melesOuiNonA. Schonbrodt
Myotis bechsteiniiOuiOuiHibernation (1-2 ex.)2011GT Plecotus (J.-L. Gathoye)
Myotis daubentoniiOuiOuiHibernation (1-5 ex.)2010GT Plecotus (J.-L. Gathoye)
Myotis myotisOuiOuiHibernation (1 ex.)2008GT Plecotus (J.-L. Gathoye)
Myotis mystacinus/brandtiiHibernation (1-5 ex.)2011GT Plecotus (J.-L. Gathoye)
Myotis nattereriOuiOuiHibernation (1-2 ex.)2011GT Plecotus (J.-L. Gathoye)
Sciurus vulgarisOuiNonA. Schonbrodt
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Dendrocopos mediusOuiNon2009L. Vanhalle
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Alytes obstetricansOuiNon2001A. Schonbrodt
Bufo bufoOuiNon2001A. Schonbrodt
Ichthyosaura alpestrisOuiNon2001A. Schonbrodt
Rana temporariaOuiNon2001A. Schonbrodt
Salamandra salamandraOuiNon2001A. Schonbrodt
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Coronella austriacaOuiOui1995Graitson, Hussin et Paquay (2003)
Podarcis muralisOuiNon1995Graitson, Hussin et Paquay (2003)
Zootoca viviparaOuiNon1995Graitson, Hussin et Paquay (2003)
Animaux - Vertébrés - Poissons
Barbatula barbatulaNonNon2001A. Schonbrodt
Cottus gobio s.l.OuiOui2001A. Schonbrodt
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Argynnis adippeNonOui2011GT Lycaena (R. Cors)
Plebeius agestisNonNon1997GT Lycaena (P. Goffart)
Satyrium w-albumOuiNon2011GT Lycaena (Q. Smits, R. Cors)
Spialia sertoriusNonNon2011GT Lycaena (div. obs.)
Invertébrés - Insectes - Papillons nocturnes
Euplagia quadripunctaria2003GT Lycaena (Q. Smits)
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Platycleis albopunctata2010R. Cors
Invertébrés - Insectes - Diptères
Volucella inflata5 ex.2001J.-Y. Baugnée, J.-M. Couvreur
Invertébrés - Insectes - Hémiptères
Rhynocoris erythropus1 ex.1990A. Gosseries
Plantes - Plantes supérieures
Actaea spicata2001J.-M. Couvreur, J.-Y. Baugnée
Asplenium fontanumtranchée voie ferrée1986AM. Louviaux
Asplenium scolopendrium2011J.-M. Couvreur, J.-Y. Baugnée, R. Cors
Berberis vulgaris2002Ph. Goffart
Cardamine bulbifera2002Ph. Goffart
Cephalanthera damasonium2001J.-M. Couvreur, J.-Y. Baugnée
Daphne laureola2011Div. obs.
Daphne mezereum2011J.-M. Couvreur, J.-Y. Baugnée, R. Cors
Genista tinctoria2001J.-M. Couvreur, J.-Y. Baugnée
Hippocrepis comosa2002Ph. Goffart
Juniperus communis1 ex.2010R. Cors
Listera ovataM. Louviaux
Melica ciliata2001J.-M. Couvreur, J.-Y. Baugnée
Neottia nidus-avis> 6 pieds2001J.-M. Couvreur, J.-Y. Baugnée
Orchis mascula2011J.-M. Couvreur, J.-Y. Baugnée, R. Cors
Ornithogalum pyrenaicum2001J.-M. Couvreur, J.-Y. Baugnée
Platanthera chlorantha2001J.-M. Couvreur, J.-Y. Baugnée
Prunus mahalebM. Louviaux
Rosa spinosissima2002Ph. Goffart
Sambucus ebulus2001J.-M. Couvreur, J.-Y. Baugnée
Teucrium chamaedrys2001J.-M. Couvreur, J.-Y. Baugnée
Vincetoxicum hirundinaria2002Ph. Goffart

Commentaires sur la faune

Mammifères: Erinaceus europaeus, Lepus europaeus, Martes foina, Martes martes, Meles meles, Mustela erminea, Mustela nivalis, Myotis bechsteinii, Myotis daubentonii, Myotis myotis, Myotis mystacinus/brandtii, Myotis nattereri, Oryctolagus cuniculus, Sciurius vulgaris, Talpa europaea, Vulpes vulpes.

Oiseaux: Alcedo atthis, Buteo buteo, Corvus corone, Dendrocopos major, Dendrocopos medius, Emberiza citrinella, Erithacus rubecula, Falco tinnunculus, Garrulus glandarius, Motacilla cinerea, Parus caeruleus, Parus major, Phylloscopus collybita, Phylloscopus trochilus, Sitta europaea, Sylvia atricapilla, Troglodytes troglodytes (à compléter).

Amphibiens: Alytes obstetricans, Bufo bufo, Ichthyosaura alpestris, Rana temporaria, Salamandra salamandra.

Reptiles: Coronella austriaca, Zootoca vivipara.

Poissons: Cottus gobio, Nemacheilus barbatulus.

Lépidoptères rhopalocères (GT Lycaena, 1997-2011): Aglais urticae, Anthocharis cardamines, Aphantopus hyperantus, Araschnia levana, Argynnis adippe, Argynnis paphia, Brenthis ino, Callophrys rubi, Celastrina argiolus, Erynnis tages, Gonepteryx rhamni, Inachis io, Lasiommata megera, Leptidea sinapis, Limenitis camilla, Maniola jurtina, Melanargia galathea, Neozephyrus quercus, Ochlodes sylvanus, Pararge aegeria, Pieris napi, Pieris rapae, Plebeius agestis, Polygonia c-album, Polyommatus icarus, Pyrgus malvae, Pyronia tithonus, Satyrium w-album, Spialia sertorius, Vanessa atalanta, Vanessa cardui.

Orthoptères (données J.-Y. Baugnée 2001, R. Cors 2010): Chorthippus parallelus, Chrysochraon dispar, Leptophyes punctatissima, Pholidoptera griseoaptera, Platycleis albopunctata.

Odonates (données Q. Smits 2010-2011): Aeshna cyanea, Calopteryx virgo, Libellula depressa.

Hémiptères (données A. Gosseries 1990, J.-Y. Baugnée 2001): Acericerus heydenii, Agallia consobrina, Alebra albostriella, Aphrodes makarovi, Atractomus magnicornis, Cixius cunicularius, Copium clavicorne, Dicyphus epilobii, Evacanthus interruptus, Graphosoma lineatum, Metatropis rufescens, Nabis flavomarginatus, Nabis limbatus, Pentatoma rufipes, Philaenus spumarius, Populicerus confusus, Rhynocoris erythropus, Stenotus binotatus.

Coléoptères (données J.-Y. Baugnée 2001, R. Cors 2011): Aphidecta obliterata, Bruchus affinis, Calvia decemguttata, Cetonia aurata, Cteniopus sulphureus, Halyzia sedecemguttata, Harmonia axyridis, Propylea quatuordecimpunctata, Scymnus abietis.

Commentaires sur la flore

Phanérogames (données div. obs. 2000-2011): Acer pseudoplatanus, Actaea spicata, Aquilegia vulgaris, Asplenium fontanum (seule localité belge !), Asplenium ruta-muraria, Asplenium scolopendrium, Asplenium trichomanes, Berberis vulgaris, Carex digitata, Cephalanthera damasonium, Circaea lutetiana, Cirsium arvense, Cirsium vulgare, Clinopodium vulgare, Cornus mas, Cornus sanguinea, Daphne laureola, Daphne mezereum, Digitalis lutea, Filipendula ulmaria, Galeopsis tetrahit, Galium mollugo, Genista tinctoria, Heracleum sphondylium, Juniperus communis, Lathyrus sylvestris, Listera ovata, Melica ciliata, Melica nutans, Melica uniflora, Neottia nidus-avis, Orchis mascula, Ornithogalum pyrenaicum, Pimpinella saxifraga, Platanthera chlorantha, Polystichum aculeatum, Prunus mahaleb, Prunus spinosa, Ribes uva-crispa, Sambucus ebulus, Senecio jacobaea, Sesleria caerulea, Teucrium chamaedrys.

Espèces exotiques

Harmonia axyridis

Conservation

Objectifs de conservation

Permettre à l'homme et à la nature de pouvoir continuer à se côtoyer directement tout en conservant le capital de celle-ci (cf. LEUNEN et al., 1998).

Menaces

Surfréquentation par les motos vertes et autres engins sur certains sentiers et ce malgré la nouvelle réglementation en vigueur. Dépôts clandestins favorisés par la proximité de l'agglomération.

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

La gestion est assurée par l'a.s.b.l. 'Fond des Vaulx' qui réalise régulièrement des projets d'aménagement visant à optimaliser la découverte de ce remarquable patrimoine tout en veillant à sa sauvegarde.

Accès du public

Accès libre vial le tunnel sous la voie de chemin de fer Liège-Jemelle. Une brochure avec des promenadesa été publiée récemment (LEUNEN et al., 1998).

Détails

Description physique

La vallée du Fond des Vaulx est relativement étroite et orientée Est-Ouest. Située en Calestienne, près de la limite avec la Famenne schisteuse, elle a été creusée par un affluent de la Marchette issus du ruisseau de Champlon. À partir du plateau d'Agrismont, le ruisseau traverse les calcaires perpendiculairement à la direction des couches jusqu'au moment où il rencontre la faille du Fond des Vaulx. À partir de cet endroit, il emprunte cette faille vers l'ouest pour repartir vers le nord le long d'une faille de décrochement.

D'après BOUCKAERT (1994), les dépôts de roches se présentent sous forme de trois entités principales:

- au sommet, une alternance de schistes et calcaires avec un niveau basique à oolithes ferrugineuses du frasnien;

- au milieu, une série de bancs calcaires atteignant une épaisseur de 500 m, d'âge givetien;

- à la base, des schistes, grès micacés et calcaires noduleux, d'âge eifelien.

Toujours selon BOUCKAERT, on se rend compte, en examinant le profil géologique local, que ce massif calcaire constitue une important réservoir d'eau, comme l'indique la présence des grottes. On peut ainsi estimer la hauteur de la nappe à près de 45 mètres.

Description biologique

Les biotopes rencontrés au Fond des Vaulx sont nombreux et variés: affleurements rocheux, grottes, sources, ruisseau, forêt, prairie humide, pelouse calcicole, etc. De plus, du fait de l'orientation de la vallée, il y a un versant très ensoleillé exposé plein sud et un versant nord frais et ombragé.

Le versant sud, souvent très pentu, est constitué d'une succession d'affleurements calcaires où le sol est plus ou moins superficiel et filtrant. On y rencontre des fragments de pelouse calcicole mésoxérophile avec Melica ciliata, Teucrium chamaedrys, Sesleria caerulea, etc. On y trouve également un petit peuplement naturalisé de joubarbe Sempervivum tectorum. Aux endroits moins accidentés, se développe une pelouse à caractère plus mésophile avec Bromus erectus, Thymus pulegioides, Briza media, Anthyllis vulneraria, etc.

Ces pelouses n'occupent plus aujourd'hui qu'une faible superficie et sont progressivement envahies par les fourrés thermophiles, avec entre autre Berberis vulgaris, Cornus sanguinea, Prunus spinosa, Ribes uva-crispa et, parmi les herbacées, Aquilegia vulgaris, Calamintha clinopodium,...

Le plateau est occupé par la chênaie-charmaie calcicole renfermant en sous-bois deux orchidées, Orchis mascula et, plus rare, Cephalanthera damasonium. Les boisements de bas de pente présentent des sous-bois riches en Actea spicata, Ornithogalum pyrenaicum, Paris quadrifolia, Neottia nidus-avis, Listera ovata, etc.

Sur le versant d'exposition nord, c'est le domaine de l'érablière de ravin à Asplenium scolopendrium et autres fougères comme Polypodium interjectum, Dryopteris filix-mas, etc.

Le fond de la vallée est occupé par un ruisseau souvent à sec à certaines périodes de l'été. La cuvette d'un ancien étang de pèche est encore bien visible actuellement; elle est occupée par un marais eutrophe avec Lycopus europaeus, Filipendula ulmaria, Urtica dioica, Nasturtium officinale, Juncus inflexus, etc. Des franges à Phalaris arundinacea et à Filipendula ulmaria sont présentent ici et là le long du cours d'eau.

Monument naturel

Grottes et abris sous roche.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Le Fond des Vaulx est habité depuis des temps très reculés. Ainsi, les fouilles qui ont eu lieu dans les grottes et abris sous roche (en particulier dans la grotte dite le Trou de Dieu le Père; voir cependant le récent article de TOUSSAINT (2003) relatant une supercherie relative à cette grotte) ont permis de mettre en évidence des traces d'occupation remontant au paléolithique moyen (50000 à 40000 ans avant J.-C.). Il semble par ailleurs que la présence humaine dans la vallée ait été quasi continue depuis cette période.

À une époque plus récente, vers 7500 ans avant J.-C., le site est occupé par des peuplades du néolithique qui doivent faire face à des envahisseurs venant du sud et de l'est du continent. La découverte d'un ossuaire dans le Trou du Renard et de divers outils et fragments de poterie, atteste de cette occupation.

Durant l'époque contemporaine, le site est le lieu de pâturage pour les troupeaux de moutons et de chèvres (jusque vers 1940). Les sources alimentaient en eau potable les habitants de l'agglomération. Des carrières ont été ouvertes dans la vallée pour la production de moellons qui ont servi dans la construction de plusieurs édifices importants (église Saint-Remacle, par exemple).

Il y a une vingtaine d'année, le Royal Auto Moto Club marchois y a creusé un étang de pêche avec buvette, le Lac Albert. La cuvette est toujours visible actuellement mais l'eau en a disparu; elle est occupée par une zone marécageuse.

Après une période d'abandon où le site a souffert du vandalisme de tout bord, la vallée est rachetée en 1996 par la ville de Marche-en-Famenne et sa gestion est confiée à l'a.s.b.l. Fonds des Vaulx.

Biblio

, 2003, Etude préliminaire des homoptères associés à la graminée xéro-calcicole Sesleria caerulea en Belgique (Hemiptera Homoptera Auchenorryncha)., Bulletin de la Société royale belge d'Entomologie, 139 : 31-37.
, 1972, Coupe géologique de la tranchée "Distrigaz" sur les communes de Sinsin, Hogne, Aye et Hargimont., Service Géologique de Belgique, Professional Paper n° 4, 31 pp.
, 1994, Promenade géologique à travers Marche-en-Famenne., Édition du Soroptimist Club, 67 pp.
, 1989, Structures tardi- et post hercyniennes dans le bord sud du Synclinorium de Dinant, entre Han-sur-Lesse et Beauraing., Annales de la Société Géologique de Belgique, 112 : 317-325.
, 2003, La Coronelle lisse, Coronella austriaca Laurenti, 1768, en Famenne : données récentes (1986-2003) sur la répartition, l'écologie et le statut de l'espèce., Parcs et Réserves, 58 (4) : 27-37.
, 1998, Le Fond des Vaulx. Une vallée à découvrir...et à comprendre., Édition de l'a.s.b.l. "Fond des Vaulx", Marche-en-Famenne, 58 pp.
, 1969, Étude des documents découverts dans la grotte dite "Trou des Renards", au lieu-dit Fond des Vaulx à Marche., Mémoire de Licence, Université de Liège, 104 pp.
, 1986, Asplenium fontanum (L.) Bernh., nouveau pour la flore belge., Dumortiera, 36 : 22-23.
, 2003, Trou Dieu le Père (Marche-en-Famenne, province de Luxembourg). A propos de l'authenticité de la prétendue industrie osseuse du Paléolithique supérieur., Bulletin des Chercheurs de la Wallonie, 42 : 161-184.

Divers

Sources

OFFH

Répondants de l'information

A.s.b.l. 'Fond des Vaulx' / Les Naturalistes de la Haute-Lesse / J.-L. GATHOYE / J.-M. Couvreur / J.-Y. BAUGNEE /