Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1652 - Tri Mottet

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Tri-Mottet
Communes :Chaudfontaine, Fléron, Trooz
Cantonnements DNF :Aywaille, Liège
Surface :11.69 ha
Coordonnées :X Lambert : 242743 - Y Lambert : 143224
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Situé en bordure du Pays de Herve, sur le versant d'un affluent de la Vesdre, le Tri Mottet est constitué d'un ensemble de vallons et de pentes calcaires dans le prolongement du site calaminaire de Prayon, bien connu des naturalistes. On y trouve plusieurs types de végétations, et notamment des pelouses calcicoles, des fourrés et ourlets thermophiles ainsi qu'une hêtraie fragmentaire. La flore typique des pelouses calaminaires, telle qu'on peut l'observer plus en aval des Fonds de Forêts, est ici appauvrie et ne comprend que le silène (Silene vulgaris subsp. vulgaris var. humilis) et le tabouret (Thlaspi caerulescens subsp. calaminare). Le site n'est certes pas dénué d'intérêt sur le plan botanique avec la présence d'espèces telles que l'orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis), la réglisse sauvage (Astragalus glycyphyllos) ou encore le dompte-venin (Vincetoxicum hirundinaria). D'un point de vue faunistique, il faut signaler l'existence d'une remarquable population de grillon des champs (Gryllus campestris), du superbe coléoptère Cassida azurea et d'une trentaine d'espèces de papillons diurnes.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • F0 - Condroz
  • F5 - Condroz central et oriental

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Chaudfontaine10.1 haCHAUDFONTAINELIEGE
Forêt1.29 haTROOZ (partim ???)LIEGE
Romsée0.31 haFLERONLIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Aywaille1.35 haLiège
Liège10.34 haLiège

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Meles melesOuiNonPrésence2000-04A. Mairesse, S. Godefroid, B. Verhelpen
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Accipiter nisusOuiNonPrésent2000-04A. Mairesse, S. Godefroid, B. Verhelpen
Anthus trivialisOuiNonPrésent2000-04A. Mairesse, S. Godefroid, B. Verhelpen
Athene noctuaOuiNonPrésent2000-04A. Mairesse
Buteo buteoOuiNonNicheur2000-04A. Mairesse
Emberiza citrinellaOuiNonNicheur2000-04A. Mairesse
Phoenicurus phoenicurusOuiNonNicheur2000-04A. Mairesse
Phylloscopus sibilatrixOuiNon2000-04A. Mairesse
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNonPrésence2000-04E. Graitson
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Callophrys rubiNonNon2000-02A. Mairesse, E. Graitson
Carterocephalus palaemonNonNon2000-02A. Mairesse, E. Graitson
Erynnis tagesNonNon2000-02A. Mairesse, E. Graitson
Leptidea sinapisNonNon2000-02A. Mairesse, E. Graitson
Lycaena tityrusNonNon2000-02A. Mairesse, E. Graitson
Melanargia galatheaNonNon2000-02A. Mairesse, E. Graitson
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Cassida azurea2000JY Baugnée
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Gryllus campestris2000-04BA. Mairesse, E. Graitson
Omocestus rufipes2000-04A. Mairesse, E. Graitson
Phaneroptera falcata2000-04A. Mairesse, E. Graitson
Plantes - Plantes supérieures
Anacamptis pyramidalis1 pied (indigénat à vérifier2000A. Mairesse, S. Godefroid, B. Verhelpen
Anthyllis vulneraria2000-04A. Mairesse, S. Godefroid, B. Verhelpen
Astragalus glycyphyllos2000-04A. Mairesse, S. Godefroid, B. Verhelpen
Carduus nutans2000-04A. Mairesse, S. Godefroid, B. Verhelpen
Epipactis helleborine2000-04A. Mairesse, S. Godefroid, B. Verhelpen
Genista tinctoria2000-04A. Mairesse, S. Godefroid, B. Verhelpen
Hippocrepis comosa2000-04A. Mairesse, S. Godefroid, B. Verhelpen
Neottia nidus-avisDans la partie boisée2000-04A. Mairesse, S. Godefroid, B. Verhelpen
Onobrychis viciifolia2000-04A. Mairesse, S. Godefroid, B. Verhelpen
Ononis repens2000-04A. Mairesse, S. Godefroid, B. Verhelpen
Silene vulgaris subsp.vulgaris var.humilis2000-04A. Mairesse, S. Godefroid, B. Verhelpen
Teucrium chamaedrys2000-04A. Mairesse, S. Godefroid, B. Verhelpen
Thlaspi caerulescens subsp.calaminare2000-04A. Mairesse, S. Godefroid, B. Verhelpen
Vincetoxicum hirundinaria2000-02A. Mairesse, S. Godefroid, B. Verhelpen

Commentaires sur la faune

Oiseaux:
Les espèces suivantes sont présentes comme nicheuses dans ou aux alentours du site: Accipiter nisus, Anthus trivialis, Athene noctua, Buteo buteo, Emberiza citrinella, Falco subbuteo, Phoenicurus phoenicurus, Phylloscopus sibillatrix, Picus viridis, Sylvia curruca, Sylvia communis.

Mammifères :
Meles meles et Capreolus capreolus sont présents.

Reptiles :
Anguis fragilis est présent.

Insectes (données A. Mairesse et E. Graitson) :

- Lépidoptères rhopalocères (29 espèces dont 6 de la liste rouge*): Aglais urticae, Anthocaris cardamines, Aphantopus hyperantus, Araschnia levana, Callophrys rubi*, Carterocephalus palaemon*, Celastrina argiolus, Coenonympha pamphilus, Erynnis tages*, Gonepteryx rhamni, Inachis io, Lasiommata megera, Leptidea sinapis*, Lycaena phlaeas, Lycaena tityrus*, Maniola jurtina, Melanargia galathea*, Ochlodes sylvanus, Papilio machaon, Pararge aegeria, Pieris brassicae, Pieris napi, Pieris rapae, Polygonia c-album, Polyommatus icarus, Thymelicus lineolus, Thymelicus sylvestris, Vanessa atalanta, Vanessa cardui.

- Orthoptères (10 espèces): Chorthippus biguttulus, Chorthippus parallelus, Chrysochraon dispar, Gryllus campestris, Leptophyes punctatissima, Nemobius sylvestris, Omocestus rufipes, Phaneroptera falcata, Pholidoptera griseoaptera, Tettigonia viridissima.

Commentaires sur la flore

Une série de plantes rares sont signalées du Tri Mottet mais leur présence spontanée est considérée comme douteuse. Plusieurs d'entre-elles sont en effet en dehors de leur aire actuelle et il est fort possible qu'elles aient été introduites dans le site : c'est le cas de Campanula glomerata, Cirsium eriophorum, Globularia bisnagarica, Koeleria pyramidata, Orchis militaris, Pulsatilla vulgaris. D'autres sont des échapées de jardins comme Lilium martagon.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

A compléter

Menaces

'Le site est fréquenté par des motos 'vertes' et des VTT. Cette fréquentation devrait être canalisée autant que possible.'

Recommandations

Classement du site en RND (en cours ?).
Compléter les observations faunistiques.

Plan de gestion

Un projet de réserve naturelle domaniale a été proposé récemment, si bien que des objectifs de gestion ont été établi.
Il est proposé de conserver la structure actuelle de la végétation semi-naturelle en mosaïque, tout en restaurant le caractère ouvert ou semi-ouvert des zones herbeuses. Cette restauration visera à maintenir ou accentuer les conditions microclimatiques de type xérothermique, favorable à certaines espèces remarqaubles de l'entomofaune, notamment.
Par ailleurs, les bouquets d'arbres âgés pourraient être maintenus à l'état, du moins ceux situés en dehors des zones herbeuses à restaurer.
Concrètement, la gestion comprendrait deux phases :
- une phase de restauration comprenant l'abattage de certains arbres, l'élimination des arbustes envahissants, etc. ;
- une phase d'entretien, avec des interventions en rotation afin de limiter leur impact sur la faune et la flore.
L'opportunité de maintenir l'accès du site par des VTT devrait être envisagée, en prévoyant éventuellement une canalisation de la circulation.

Accès du public

Le site est facilement accessible par la route des Fonds de Forêts (route Trooz-Fléron). Il est traversé par plusieurs sentiers et chemins.

Détails

Description physique

Site d'environ 5 ha s'étendant sur le rebord méridional du Plateau de Herve et composé d'un ensemble de versants calcaires dans la vallée du Ruisseau des Fonds de Forêt (sous-bassin de la Vesdre).

Le sous-sol est constitué de calcaires carbonifères du Massif de la Vesdre, comprenant des formations du groupe de Bilstain (Série du Tournaisien) et du groupe de Bai-Bonnet (Série du Viséen). C'est le premier groupe qui occupe la majeure partie du site et qui comprend la formation des Dolomies de la Vesdre, le sous-sol étant donc dominé par des roches dolomitiques.

L'extrémité septentrionale du site est constituée d'affleurements du Houiller.

Description biologique

Le site occupe un vallon secondaire du versant droit de la vallée du ruisseau des Fonds de Forêt (ou ruisseau de la Magne). Il est constitué de terrains en forte pente d'exposition sud-ouest à est qui sont occupés par des pelouses calcicoles, des prairies sèches, des fourrés arbustifs et des bosquets. Il comprend en outre un vallon boisé dans le fond duquel coule un ruisselet.
Beaucoup moins connu que le site calaminaire des Fonds de Forêt, le Tri Mottet a déjà fait l'objet, depuis quelques années, de diverses observations botaniques, notamment par A. MAIRESSE, S. GODEFROID, B. VERHELPEN et J.-L. GATHOYE. Une étude phytosociologique précise reste cependant à réaliser.
Les pelouses calcicoles sont de composition variée, avec Bromus erectus, Avenula pubescens, Anthyllis vulneraria, Brachypodium pinnatum, Aquilegia vulgaris, Briza media, Galium verum, Genista tinctoria, Knautia arvensis, Scabiosa columbaria, Lotus corniculatus, Potentilla neumanniana, Thymus pulegioides, Sanguisorba minor, Rumex acetosa, Ononis repens, Plantago media, Teucrium chamaedrys, Centaurea scabiosa, Arenaria serpyllifolia, Ranunculus bulbosus, Cirsium acaule, Helianthemum nummularium, Campanula rotundifolia, Carex flacca, Carex caryophyllea, etc.
Par endroits, on note aussi la présence de deux métallophytes : Silene vulgaris subsp. vulgaris var. humilis et Thlaspi caerulescens subsp. calaminare, qui indiquent une contamination du sol par les métaux lourds, zinc essentiellement (cette flore calaminaire est beaucoup mieux représentée en aval des Fonds de Forêt où l'on trouve en abondance Viola calaminaria, notamment).
Les zones de contact entre les pelouses et les parties boisées sont occupées par des ourlets plus ou moins thermophiles renfermant diverses espèces représentatives comme Astragalus glycyphyllos, Vincetoxicum hirundinaria, Primula veris, Viola hirta, Origanum vulgare, Trifolium medium, Euphorbia amygdaloides, Brachypodium sylvaticum, Agrimonia eupatoria, etc.
Les fourrés qui envahissent progressivement les zones ouvertes sont formés surtout par Prunus spinosa et Crataegus monogyna auxquels se mèlent divers autres arbustes : Ligustrum vulgare, Cornus mas, Acer campestre, Cornus sanguinea, Cytisus scoparius, etc.
Dans la partie boisée apparaît un fragment de hêtraie calcicole dans lequel a été noté Neottia nidus-avis, ainsi que Mercurialis perennis.
Il faut encore signaler diverses plantes dont l'indigénat est douteux (il est probable, au moins pour certaines d'entre-elles, qu'une introduction volontaire soit à l'origine de leur présence sur le site) : c'est le cas de Campanula glomerata, Salvia pratensis, Cirsium eriophorum (?), Globularia bisnagarica, Orchis militaris et surtout Anthericum ramosum, Pulsatilla vulgaris (ces deux dernières totalement en dehors de leur aire actuelle). Quant au Lilium martagon, il est clairement planté ou échappé de jardin.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

OFFH

Répondants de l'information

A. MAIRESSE