Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1785 - Bois du Prince et de la Ferrée

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Charleroi, Gerpinnes, Ham-sur-Heure-Nalinnes
Cantonnements DNF :Thuin
Surface :486.84 ha
Coordonnées :X Lambert : 155807 - Y Lambert : 116926
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

Les Bois du Prince et de la Ferrée constituent un massif de 486 ha faisant partie de la ceinture forestière condruzienne qui couvre, de façon discontinue, tout le sud de Charleroi, sur la bande calcaire dite de la Marlagne. Bien qu'entourée de zones assez densément habitées et de plusieurs axes de circulation importants, cette remarquable forêt feuillue a conservé un caractère ancien et un degré de naturalité élevé lui conférant une haute valeur patrimoniale. Le massif est en effet peu quadrillé de voiries et a été globalement épargné par les plantations résineuses et exotiques, de même que par l'artificialisation des sols. Plusieurs ruisseaux, affluents ou sous-affluents de la Sambre, prennent naissance dans ces bois où ils ont creusé des vallons bien marqués par endroits. La couverture forestière se partage surtout entre des hêtraies acidophiles et neutrophiles et des chênaies-charmaies, avec dans le sous-bois un cortège végétal varié comptant entre autres le lamier jaune (Lamium galeobdolon), l'anémone sylvie (Anemone nemorosa), la parisette (Paris quadrifolia), le muguet (Convallaria majalis), le houx (Ilex aquifolium), la mercuriale vivace (Mercurialis perennis). Plus localement, dans le fond des vallons, se développent des éléments d'aulnaies-frênaies rivulaires qui participent à augmenter encore la diversité écologique du site. Le sous-sol calcaire est en outre le théâtre de phénomènes karstiques ayant conduit à la formation du Trou des Sarrazins, grotte située dans le vallon de la Ferrée, au lieu-dit Borgneri, où l'on trouve également les restes d'une petite carrière. Le peuplement faunistique n'a été que partiellement documenté mais les données disponibles font état de la présence de grands mammifères dont le chevreuil (Capreolus capreolus) et le sanglier (Sus scrofa), de plusieurs espèces de chauves-souris en gîte d'hibernation, d'oiseaux cavernicoles emblématiques comme le pic mar (Dendrocopos medius), de papillons diurnes forestiers comme la grande tortue (Nymphalis polychloros) et le tabac d'Espagne (Argynnis paphia). Le massif abrite également une population fournie de la salamandre tachetée (Salamandra salamandra) dont les larves se reproduisent dans la plupart des ruisseaux et des zones de sources. Les Bois du Prince et de la Ferrée ne bénéficient d'aucun statut de protection.

Carto

Régions naturelles

  • F3 - Condroz occidental

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Couillet0.16 haCHARLEROIHAINAUT
Gerpinnes0.01 haGERPINNESHAINAUT
Jamioulx0.04 haHAM-SUR-HEURE-NALINNESHAINAUT
Loverval42.55 haGERPINNESHAINAUT
Marcinelle264.17 haCHARLEROIHAINAUT
Nalinnes179.83 haHAM-SUR-HEURE-NALINNESHAINAUT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Thuin486.76 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6820Trou des Sarrazins0,08 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Erinaceus europaeusOuiNon2018M. Gonze, E. Peiffer
Meles melesOuiNon2008A. Baily et O. Kints
Sciurus vulgarisOuiNon2018R. Fromont
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Dendrocopos mediusOuiNon2013A. Paquet
Pernis apivorusOuiNon2003P. Ryelandt
Strix alucoOuiNon2007H. Vicenzi
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Bufo bufoOuiNon2019Divers obs.
Ichthyosaura alpestrisOuiNon2019Divers obs.
Lissotriton helveticusOuiNon2019Divers obs.
Rana temporariaOuiNon2019Divers obs.
Salamandra salamandraOuiNon2019Divers obs.
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon2019P. Frennet
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Argynnis paphiaNonNon2019Divers obs.
Nymphalis polychlorosNonNon2011P. Frennet
Plantes - Plantes supérieures
Allium ursinum2011M. Gérard
Blechnum spicant2013IPRFW
Polystichum aculeatum2011A. Remacle, IPRFW

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

A compléter

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Le massif forestier formé par les Bois du Prince et de la Ferrée couvre pas moins de 487 ha dans le Condroz au sud de Charleroi, entre Couillet au nord et Nalinnes au sud. Administrativement, il est à cheval sur trois communes hennuyères: Charleroi, pour sa portion nord-ouest (= Bois du Prince sensu stricto), Ham-sur-Heure-Nalinnes, pour sa partie sud (Bois de la Ferrée et Bois Jeanne Marie) et Gerpinnes, pour sa marge orientale (sur Loverval, incluant le Trou des Sarrazins).

Le site occupe un secteur vallonné à l'altitude variant de 150 à 230 m et au relief davantage accusé sur ses marges et au niveau des quatre principaux vallons qui dissèquent les gradins dans un axe général sud-nord. Ces vallons ont été creusés par de petits affluents et sous-affluents de la Sambre: il s'agit du ruisseau de la Fontaine qui Bout, qui prend sa source à la Ferme Blanche, sur la lisière ouest du massif; du ruisseau du Prince qui naît près du lieu-dit "La Bruyère"; du ruisseau de la Ferrée, dont la source se trouve à Noirchien, en marge sud du Bois de la Ferrée, et qui rejoint le ruisseau du Fond des Haies à hauteur de la carrière de Borgneri; après son parcours forestier, ce dernier continue vers le nord en marge est du bois, alimentant au passage les deux plans d'eau (creusés au début des années 1920) du site récréatif des Grands Lacs, à l'entrée de Couillet. La Sambre se trouve au plus près à 2,4 km de la limite nord du massif.

Du point de vue géomorphologique, le Condroz occidental correspond au prolongement à l'ouest de la Meuse des structures plissées et faillées du Condroz central. Les synclinaux sont constitutifs de niveaux schisto-gréseux famenniens et les anticlinaux de calcaires et schistes frasniens et givétiens. La bande de calcaires viséens présente au sud de Charleroi, dénommée "Marlagne calcaire" ou "Basse Marlagne occidentale" par FOURNEAU (1972), renferme d'assez nombreux phénomènes karstiques mais en général de développement restreint. Ceux qui sont répertoriés dans la région sont de type sénile ou inactif. Dans le site en existe l'un des exemples les plus remarquables: il se localise dans le vallon de la Ferrée, au lieu-dit Borgneri et regroupe sur une surface réduite des pertes, une résurgence, des dolines, et une grotte, le Trou des Sarrazins (cf SGIB n° 2244). Un effondrement s'y est produit en mars 2019 suite à de fortes crues, indiquant par-là que le système n'est pas figé malgré son caractère inactif (voir e.a. FOURNEAU, 1968, 1972 et 1974; DELCAMBRE et PINGOT, 2000; VICCA, 2019; C.R.S.A., 2020).

L'environnement de ce massif forestier est constitué surtout de zones d'habitat de type semi-urbain, constituées le plus souvent de lotissements de maisons quatre façades installés sur des secteurs historiquement boisés (quartiers de La Bruyère, du Try d'Haies, du Chenia, ...) et de quartiers d'habitations plus anciens, comme le long de la rue de Nalinnes. Une bande de prairies et de champs de près de 2,5 km de long subsiste sur la lisière nord-ouest du Bois du Prince, entre la rue de Nalinnes et le ruisseau de la Fontaine qui Bout, depuis la rue de la Claire Fontaine, au sud, jusqu'au Sart-Saint-Nicolas-Les Haies, au nord. A hauteur du quartier de Sart-Saint-Nicolas, on y trouve également un chapelet de trois petits plans d'eau, les Etangs de la Fontaine qui Bout, et un peu plus au nord, un quatrième étang alimenté par une source.

En dehors du réseau de sentiers et autres voiries aménagés dans le nord du Bois du Prince, autour de l'imposant bâtiment du Centre de délassement de Marcinelle, le massif n'est traversé que par quelques chemins forestiers et la seule route importante est la rue de Châtelet, ou Drève de la Ferrée, qui le sépare sur 1 km du Bois de Warchissaux.

Du point de vue phytogéographique, le site appartient au district mosan.

Description biologique

A compléter

Monument naturel

Le site présente trois sites karstiques: la Grotte des Sarrasins (ensemble de 4 grottes présentant un développement souterrain total de l'ordre de 120m), le Trou des Templiers (cavité de 4m et de 2,5m de haut) et la diaclase de la Ferrée (profondeur de 3,2m et de 5m de haut).

Dans certaines des galeries du Trou des Sarrasins, de très belles formes érosives (coups de gouges, marmites...) sont visibles sur les parois et il y subsiste encore quelques stalagtites.

Monument historique

Grotte des Sarrasins (habitat préhistorique).

Carrière des Fusillés (ou carrière de Borgneri).

Histoire du site

A compléter

Biblio

, 2020, Carte d'identité du sous-bassin hydrographique de la Sambre, Protocole d'Accord 2020-2022 du Contrat de Rivière Sambre et Affluents asbl, pp. 39-59.
, 2000, Gozée-Nalinnes 52/3-4. Carte géologique de Wallonie. Notice explicative, Ministère de la Région Wallonne, DGRNE, Namur, 106 pp.
, 1982, De la vallée des Sarrazins à la villa romaine d'Agrippa: le sentier Loverval-Gerpinnes (7,5 km), Histoire et archéologie de Loverval - Association Marcel Collet, 3: 1-3.
, 1981, Le nouveau sentier Loverval-Jamioulx, Histoire et archéologie de Loverval - Association Marcel Collet, 2: 26-34.
, 1979, Compte rendu des excursions. La Basse-Marlagne calcaire dans la région de Charleroi, Annales de la Société Géologique de Belgique, 102: 155-180.
, 1976, Géomorphologie de la région de Charleroi, Edition Institut J. Destrée, 165 pp.
, 1972, La Basse Marlagne calcaire. Etude morphologique, Bulletin de la Société géographique de Liège, 8: 23-67.
, 1974, La ceinture boisée de Nalinnes-Marcinelle-Loverval. Aperçu géomorphologique, Natura Mosana, 27 (1): 1-18.
, 1968, Les phénomènes karstiques de Ia région de Marcinelle-Loverval, Annales de la Société Géologique de Belgique, 91 (3): 387-392.
, 1976, Les sites naturels d'intérêt géographique de la région de Charleroi, Bulletin de la Commission Royale des Monuments et des Sites, 5: 161-206.
, 2019, Itinéraire karstique des Sarrazins. Découverte de quelques phénomènes karstiques à Loverval-Gerpinnes, Eco Karst 117: 10-14.

Divers

Liens

Sources

GAL

CSIS

Répondants de l'information

GAL Entre-Sambre-et-Meuse, Rue Albert Bernard, 13, 6280 Gerpinnes.

Date de la dernière modification de la fiche

2020-11-19