Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

2801 - Rochers de Néviau et Bois du Duva

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Rochers de Dave
Communes :Namur
Cantonnements DNF :Namur
Surface :98 ha
Coordonnées :X Lambert : 186244 - Y Lambert : 123904
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

Les rochers de Néviau dominent la rive droite de la Meuse, un peu en amont de la ville de Namur. Ils consistent en une succession de falaises rocheuses d'exposition générale sud-ouest et d'une hauteur atteignant 70 mètres. La roche est de nature principalement dolomitique. Il s'agit d'un site utilisé de longue date pour la pratique de l'escalade et géré par la Club Alpin Belge. Outre leur aspect paysager évident, ces affleurements comportent des habitats remarquables, comme la pelouse rupestre à fétuque pâle (Festuca pallens) et la pelouse calcicole xérophile à seslérie bleuâtre (Sesleria caerulea), d'un grand intérêt biologique. Au pied des rochers, sur l'étroite banquette longée par la route de Dave, on trouve également plusieurs mares ainsi que des fragments de forêt rivulaire et de mégaphorbiaie. Vers l'est, le site est prolongé sur près de 1500 m par le Bois du Duva, une forêt pentue thermophile riche du point de vue floristique. L'abondance des ormes est favorable à la présence de plusieurs organismes spécialisés comme l'anthaxie de l'orme (Anthaxia manca) et le thécla de l'orme (Satyrium w-album). Seuls les rochers de Néviau au sens strict sont inscrits dans le réseau Natura 2000 au sein du site BE35004 "Vallée de la Meuse de Dave à Marche-les-Dames", le reste du périmètre étant dépourvu de statut de protection.

Carto

Régions naturelles

  • F4 - Vallée de la Meuse

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
DaveNAMURNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
NamurNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Oui  Communes Oui  Région Oui  Autres publics Oui

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Bubo buboOuiOuiNicheur possible2020Divers obs.
Dendrocopos mediusOuiNon2017A. Monmart
Dryocopus martiusOuiNon2020Divers obs.
Falco peregrinusOuiOuiNicheur possible2020Divers obs.
Falco tinnunculusOuiNonNicheur2014X. Vandevyvre
Oriolus oriolusOuiOui2015X. Vandevyvre
Streptopelia turturOuiOui2017A. Monmart
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Bufo bufoOuiNon2021P. Salmin
Ichthyosaura alpestrisOuiNon2021P. Salmin
Lissotriton helveticusOuiNon2021P. Salmin
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon2020Divers obs.
Coronella austriacaOuiOui2019CAB
Natrix natrixOuiOui2014CAB
Podarcis muralisOuiNon2020Divers obs.
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Satyrium w-albumOuiNonReproduction2015G. San Martin
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Anthaxia manca2014G. San Martin
Invertébrés - Insectes - Hémiptères
Dicranocephalus medius2015G. San Martin
Plantes - Plantes supérieures
Allium sphaerocephalon2012E. Abts, G. Bungart
Arabis hirsuta2019
Asplenium adiantum-nigrum2019Divers obs.
Asplenium scolopendrium2019E. Abts, G. Bungart
Carex digitata2019Divers obs.
Carex strigosa2014J.-M. Couvreur
Ceterach officinarum2012E. Abts, G. Bungart
Colchicum autumnale2013L. Bailly
Cotoneaster integerrimus2012E. Abts, G. Bungart, X. Vandevyvre
Festuca pallens2020E. Abts, G. Bungart
Hieracium glaucinum2012E. Abts, G. Bungart
Himantoglossum hircinum2019L. Bailly
Hypericum montanum2012E. Abts, G. Bungart
Lactuca perennis2020E. Abts, G. Bungart
Lamium maculatum2012E. Abts, G. Bungart
Orchis mascula2013Divers obs.
Polygonatum odoratum2012E. Abts, G. Bungart
Seseli libanotis2016Divers obs.
Sesleria caerulea2020Divers obs.
Silene nutans2020E. Abts, G. Bungart
Sisymbrium austriacum subsp. austriacum2020E. Abts, G. Bungart
Vincetoxicum hirundinaria2012E. Abts, G. Bungart

Espèces exotiques

Plantes: Cotoneaster horizontalis, Fallopia japonica, Senecio inaequidens.

Animaux: Pelophylax ridibundus, Procyon lotor.

Conservation

Objectifs de conservation

A compléter

Plan de gestion

Les rochers de Néviau sont exploités comme site d'escalade et géré par la fédération francophone du Club Alpin Belge. Des mesures de gestion visant la restauration des pelouses rupestres et des pelouses sèches sommitales sont décrites dans le travail de ABTS et BUNGART (2012). Voir aussi http://www.obsirocbel.com/

Accès du public

Situé le long de la route N947, le site est facilement accessible depuis Namur.

L'escalade et l'alpinisme y sont pratiqués depuis des décennies. Les rochers comportent 186 voies de difficultés variées sur 5 secteurs. Les militaires belges et étrangers viennent régulièrement y faire des manoeuvres de franchissement d'obstacles, certaines de nuit. Les corps de pompiers s'y entraînent également parfois. De nombreux groupes de sport aventure viennent s'initier à l'escalade.

Détails

Description physique

Les rochers de Néviau (ou de Dave) sont situés en rive droite de la Meuse, à quelques kilomètres à peine au sud de la ville de Namur. Ils consistent en une succession, sur une longueur de près d'un kilomètre, de falaises rocheuses d'exposition générale sud-ouest et d'une hauteur atteignant 70 mètres.

La base des rochers est longée par une étroite zone plane, correspondant à la marge de la plaine alluviale avant son urbanisation et la construction de la ligne de chemin de fer Namur-Dinant et de la route N947.

Les rochers appartiennent au Groupe des dolomies de Namur d'âge tournaisien à viséen (360 à 325 Ma). Ils sont constitués de dolomie à grain fin et faiblement pyriteuse, avec par endroits la présence de débris de crinoïdes et de nodules de calcite. La roche d'origine sédimentaire est composée de dolomite, carbonate de calcium et magnésium (voir DEJONGHE et JUMEAU, 2007; ABTS & BUNGART, 2012).

Description biologique

Les rochers de Néviau ont récemment fait l'objet d'inventaires floristiques en vue de l'élaboration d'un plan de gestion des secteurs d'escalade (ABTS & BUNGART, 2012). Au pied des rochers, le sol est fortement piétiné et est colonisé par une flore nitrophile, en particulier Chelidonium majus (abondant), Urtica dioica, Lamium maculatum, Glechoma hederacea, Malva sylvestris, Geranium robertianum. On y observe également Cardaminopsis arenosa subsp. borbasii qui abonde par ailleurs sur toutes les parois.

Dans les secteurs où la paroi présente une forte fracturation faite de failles profondes (par ex. Bons enfants-Oubliée), se maintiennent des pelouses rupestres à Festuca pallens, Festuca lemanii et Sesleria caerulea. La présence de cette végétation s'explique par la résistance au piétinement des fétuques et par la configuration des failles où peuvent se réfugier ces plantes. On y observe également Cardaminopsis arenosa subsp. borbasii, Lactuca perennis, Sisymbrium austriacum subsp. austriacum, Plantago lanceolata, Hieracium pilosella, Taraxacum sp., Rosa canina, Galium verum.

Dans les zones à roche peu fracturée (secteur central), la végétation y est plus pauvre et constituée essentiellement d'Asplenium trichomanes et de Ceterach officinarum.

Le sommet des rochers a été entièrement recolonisé par la forêt, à l'exception d'un reliquat de pelouse à Sesleria caerulea au sommet du secteur de la Scardaz.

L'étroite banquette alluviale s'étendant entre le pied des rochers et la route de Dave accueille des peuplements d'Allium ursinum ainsi que des éléments de mégaphorbiaies et de forêts rivulaires (dont le rare Carex strigosa). On y trouve également quelques petites mares abritant au moins 4 espèces d'amphibiens.

A l'est des affleurements rocheux, le site se prolonge sur plus de 1500 m par le Bois de Duva, pente forestière thermophile particulièrement riche du point de vue floristique. On y observe également des éléments d'ourlets calcicoles et de pelouse calcicole, notamment sur les talus des chemins, avec entre autres Sanguisorba minor, Potentilla neumanniana, Sedum album, Allium oleraceum, Viola hirta, Knautia arvensis, Carex leersii, Origanum vulgare, Primula veris, Arabis hirsuta, Trifolium medium, Himantoglossum hircinum, Cerastium arvense, Agrimonia eupatoria, Stachys officinalis, Inula conyzae, etc.

Divers

Date de la dernière modification de la fiche

2022-08-31