Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

2826 - Anciennes carrières du Château d'Hermoye

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Gembloux
Cantonnements DNF :Namur
Surface : ha
Coordonnées :X Lambert : 173607 - Y Lambert : 133240
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

Situées sur la propriété privée du Château d'Hermoye, entre Mazy et Bossière, ces anciennes carrières présentent avant tout un intérêt chiroptérologique comme site d'hibernation régulier pour cinq espèces de chauves-souris.

Une partie du site se trouve au sein du réseau Natura 2000 de la Vallée de l'Orneau (code BE35002).

L'ensemble du site est strictement interdit au public, il s'agit d'une propriété privée présentant, de plus, un risque élevé d'effondrement.

Carto

Régions naturelles

  • D0 - Hesbaye

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
MazyGEMBLOUXNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
NamurNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Myotis dasycnemeOuiOuiJ. Fairon
Myotis daubentoniiOuiOuiHibernation (1-10 ex.)2020J. Guyon
Myotis emarginatusOuiOuiHibernation (1-10 ex.)2020J. Guyon
Myotis myotisOuiOuiJ. Fairon
Myotis mystacinus/brandtiiHibernation (1-10 ex.)2020J. Guyon
Myotis nattereriOuiOuiHibernation (1 ex.)2017J. Guyon
Plecotus auritusOuiOuiHibernation (1 ex.)2016J. Guyon
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Zootoca viviparaOuiNon1996A. Remacle
Invertébrés - Mollusques
Helix pomatiaNonNon2014B. Manet
Plantes - Plantes supérieures
Sedum sexangulare1996A. Remacle

Commentaires sur la faune

Autres mammifères: Oryctolagus cuniculus, Sciurus vulgaris, Vulpes vulpes.

Papillon: Scoliopteryx libatrix.

Commentaires sur la flore

Acer pseudoplatanus, Alliaria petiolata, Arenaria serpyllifolia, Artemisia vulgaris, Asplenium scolopendrium, Asplenium trichomanes, Betula pendula, Cardamine hirsuta, Chalara fraxinea, Clematis vitalba, Crataegus monogyna, Crepis capillaris, Dryopteris filix-mas, Echium vulgare, Epilobium angustifolium, Erodium cicutarium, Erophila verna, Eupatorium cannabinum, Fragaria vesca, Fraxinus excelsior, Galium aparine, Geranium dissectum, Geranium pusillum, Geranium robertianum, Glechoma hederacea, Herniaria glabra, Hieracium lachenalii, Hieracium murorum, Hieracium pilosella, Hypericum perforatum, Lactuca serriola, Matricaria maritima subsp.inodora, Medicago lupulina, Mercurialis perennis, Myosotis arvensis, Origanum vulgare, Picea abies, Polypodium vulgare, Prunella vulgaris, Prunus avium, Ranunculus repens, Ribes uva-crispa, Rosa canina, Rumex scutatus, Salix caprea, Sambucus nigra, Sanguisorba minor, Saxifraga tridactylites, Senecio viscosus, Solanum dulcamara, Symphytum officinale, Tanacetum vulgare, Urtica dioica, Veronica arvensis Veronica serpyllifolia, Vicia sativa, Vulpia myuros.

Espèces exotiques

Plantes (1996): Buddleja davidii et Prunus serotina.

Conservation

Accès du public

Le site est strictement interdit au public, il s'agit d'une propriété privée présentant, de plus, un risque élevé d'effondrement.

Détails

Description physique

D'après A. Remacle (1996): Cette carrière est divisée en deux secteurs séparés par un chemin privé:

  • Le secteur occidental, en partie limité par une rangée de peupliers, est localisé au sud de la rue d'Hermoye menant au château. D'une superficie d'environ 0,4 ha, il comprend des zones surélevées par rapport aux terrains agricoles, correspondant à d'anciens terrils, des zones plantées d'épicéas, des zones pierreuses en creux et des zones en friche. La partie est de ce secteur a fortement été remaniée (nivellement, apport de terre, exploitation des déchets inertes, ...).

  • Le secteur oriental de 2,2 ha se trouve au sud du chemin (privé). La zone d'excavation (ancienne carrière de marbre) est clôturée, boisée, fort ombragée et humide. Une partie du secteur présente un milieu ouvert avec du pierrier (roches calcaires). Les parties souterraines sont traitées dans l'ouvrage de CAUBERGS (1991).

L'ensemble du site forme sur le plan de secteur une zone d'espaces verts au sein d'une région limoneuse/agricole.

Description biologique

D'après A. Remacle (1996): Le secteur des terrils présentait encore en 1996 (état actuel inconnu) des plages couvertes d'une végétation rase intéressante avec Sedum sexangulare, Saxifraga tridactylites, Aphanes arvensis, Herniaria glabra, Arenaria serpyllifolia, Erophila verna, Erodium cicutarium, Echium vulgare,... Rumex scutatus y est abondant par endroits.

On note par ailleurs la présence d'Asplenium scolopendrium dans la fosse de la carrière ouest (obs. C. Rousseau).

L'intérêt des parties souterraines pour les chiroptères est bien connu; sept espèces y ont été recensées à la fois dans le répertoire du milieu souterrain pénétrable de Wallonie (FAIRON et THYS, 1995) et dans les inventaires hivernaux récents: Myotis dasycneme, Myotis daubentonii, Myotis emarginatus, Myotis myotis, Myotis mystacinus/brandtii, Myotis nattereri et Plecotus auritus.

La présence de Zootoca vivipara a été relevée au moins en 1996.

Divers

Répondants de l'information

GT Plecotus

Date de la dernière modification de la fiche

2020-07-28