Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

293 - Noue de Grignard

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Tenue Grignard
Communes :Lobbes
Cantonnements DNF :Thuin
Surface :6.09 ha
Coordonnées :X Lambert : 140064 - Y Lambert : 113635
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

La Tenue Grignard est un ancien méandre recoupé de la Sambre situé en amont de Lobbes. On y observe une végétation aquatique et rivulaire de grand intérêt régional: communauté de nénuphar jaune (Nuphar lutea) et de petit nénuphar (Hydrocharis morsus-ranae), herbiers à myriophylle en épi (Myriophyllum spicatum), mégaphorbiaie frangeante, roselière à glycérie aquatique (Glyceria maxima), etc. Les rochers gréseux dominant la rive nord de la noue portent de nombreuses fougères dont la rare doradille noire (Asplenium adiantum-nigrum). Une pâture humide voisine abrite une intéressante flore hygrophile comportant l'oenanthe fistuleuse (Oenanthe fistulosa) et la scutellaire naine (Scutellaria minor). L'ensemble forme un transect remarquable et à préserver !

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • E0 - Sillon sambro-Mosan

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Ragnies0.81 haTHUINHAINAUT
Sars-la-Buissière5.29 haLOBBESHAINAUT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Thuin6.09 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Les Prés du Sart et la Forge de Grignard sont classés comme site depuis le 03/07/1987.

Propriétaire(s)

Région wallonne.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Oui  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Thuin, Chemin de l'Ermitage, 1 Bte 2, 6530 Thuin (Tél. : 071/59.90.35 - Fax : 071/59.90.34).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6444Noue de Grignard0,92 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Ichthyosaura alpestrisOuiNon2009P. Dupriez
Lissotriton helveticusOuiNon2009P. Dupriez
Lissotriton vulgarisOuiNon2009P. Dupriez
Pelophylax kl. esculentusOuiNon2009P. Dupriez
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Donacia semicuprea2006E. Bisteau, J.-Y. Baugnée
Plantes - Plantes supérieures
Asplenium adiantum-nigrum2006Duvigneaud et Leurquin (1991)
Ceratophyllum demersum1991Duvigneaud et Leurquin (1991)
Cuscuta europaea1991Duvigneaud et Leurquin (1991)
Hydrocharis morsus-ranae1991Duvigneaud et Leurquin (1991)
Lythrum portula1991Duvigneaud et Leurquin (1991)
Montia minor1991Duvigneaud et Leurquin (1991)
Myriophyllum spicatum1991Duvigneaud et Leurquin (1991)
Nuphar lutea1991Duvigneaud et Leurquin (1991)
Oenanthe fistulosaPrés du Sart2006E. Bisteau, J.-Y. Baugnée
Polystichum aculeatum1991Duvigneaud et Leurquin (1991)
Sagittaria sagittifolia1991Duvigneaud et Leurquin (1991)
Scrophularia umbrosa2009J. Duvigneaud et J. Leurquin, P. Dupriez
Scutellaria minor2006E. Bisteau, J.-Y. Baugnée

Commentaires sur la faune

Amphibiens (données P. Dupriez 2006-2009): Bufo bufo, Ichthyosaura alpestris, Lissotriton helveticus, Lissotriton vulgaris, Pelophylax kl. esculentus.

Poissons (données P. Dupriez 2006-2009): Gobio gobio, Rutilus rutilus, Scardinius erythrophthalmus, Tinca tinca, Cyprinus carpo.

Commentaires sur la flore

Diverses espèces intéressantes ont été signalées par DUVIGNEAUD et LEURQUIN (1991) dans la noue ou aux abords de celle-ci : Hydrocharis morsus-ranae, Ceratophyllum demersum, Cuscuta europaea, Asplenium adiantum-nigrum, Polystichum aculeatum, Rumex x heterophyllus, Polygonum dumetorum, Montia minor (= M. verna), Scrophularia umbrosa subsp. neesii, Carex divulsa subsp. divulsa var. polycarpa.

Espèces exotiques

Elodea nuttallii, Solidago gigantea,

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une noue de la Sambre, de sa flore et de sa faune.

Menaces

Eutrophisation par des engrais, déversement de polluants dans le ruisseau des Prés des Sarts, apports de détritus lors des crues, amorçage par les pêcheurs, accumulation de feuilles de peupliers, ...

Recommandations

Lutte contre la pollution des eaux, éclaircies, élimination des épicéeas et des peupliers arrivés à maturité, entretien des sentiers, ...

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

Accès libre. Pèche autorisée.

Détails

Description physique

La Tenue Grignard se trouve en amont de Lobbes, en rive gauche de la Sambre. Elle correspond à un ancien méandre qui a été recoupé et abandonné, suite aux travaux de canalisation de la rivière qui eu lieu dans la première moitié du 19ème siècle. Elle a une forme de boomerang, avec une longueur d'environ 300 m et une largeur d'une dizaine de mètres au maximum.

Au nord, le bras mort est limité par un versant rocheux qui constitue la rive concave de l'ancien méandre. Ces affleureuments sont constitués de poudingues, grès, quartzites et schistes de l'Emsien supérieur.

La tenue Grignard est alimentée par le ruisseau des Prés des Sarts. La plaine alluviale de la Sambre est occupée par des prairies pâturées, par endroit envahies par les joncs, alors que le versant abrupt est boisé.

D'autres détails sur le site sont donnés par DUVIGNEAUD et LEURQUIN (1991) et FLORE (1993).

Description biologique

La flore de la noue de Grignard a été décrite en détail par DUVIGNEAUD et LEURQUIN (1991) qui fournissent une carte de la végétation. Le site a également été étudié par FLORE (1993) dans le cadre d'un mémoire de fin d'études. Quelques observations complémentaires ont été effectuées en novembre 2006 par E. BISTEAU et J.-Y. BAUGNEE. Il serait utile de procéder à de nouveaux relevés phytosociologiques afin d'en mesurer l'évolution.

Fin des années 2000, le bras mort est bordé d'une frange arborée entrecoupée de fourrés et de groupements herbacés. Au nord, le site est bordé d'un versant escarpé et boisé. Au sud et à l'ouest, s'étendent des pâtures (les Prés du Sart).
Les eaux eutrophes et calmes permettent le développement d'une intéressante végétation d'hydrophytes, laquelle a presque totalement disparu dans la Sambre canalisée voisine. A la surface de l'eau, apparaissent les feuilles de Nuphar lutea et d'Hydrocharis morsus-ranae; le long des berges, les lentilles d'eau Lemna minor et Lemna minuscula se mèlent à Callitriche sp.

Des herbiers aquatiques sont constitués notamment de Myriophyllum spicatum (à l'extrême est de la noue), Ceratophyllum demersum, Elodea nuttallii.

Les berges sont colonisées par des groupements herbacés peu étendus et fragmentaires; on peut distinguer notamment:

- des franges à Phalaris arundinacea, Glyceria maxima, Rumex hydrolapathum, Sparganium erectum, Iris pseudacorus, Typha latifolia (près du déversoir), ... ;

- un groupement nitrophile rivulaire à Calystegia sepium, Urtica dioica, Cuscuta europaea, Solanum dulcamara, Solidago gigantea, Urtica dioica, etc... renfermant aussi quelques espèces du Bidention comme Bidens frondosa, Ranunculus sceleratus, etc. ;

- une mégaphorbiaie à Filipendula ulmaria, Epilobium hirsutum, Eupatorium cannabinum,... (Filipendulion).

A l'extrémité sud-ouest de la noue, une zone d'atterrissement porte un groupement à Rorippa amphibia ainsi qu'une frange à Persicaria hydropiper. En amont, s'étend une assez vaste roselière à Glyceria maxima, dans laquelle on observe aussi Mentha aquatica, Phalaris arundinacea, Epilobium hirsutum, etc.

La frange arborée comprend Alnus glutinosa, Fraxinus excelsior, Salix alba, S. fragilis, S. triandra, S. x charrieri, Ulmus minor, Sambucus nigra, Crataegus monogyna, Humulus lupulus, Prunus spinosa, etc. Derrière la ferme, on observe des fragments de saulaies à Salix alba et Salix fragilis.

En retrait de la berge nord, s'étendent des lambeaux de chênaie-charmaie atlantique à jacinthe (Endymio-Carpinetum).

Des affleurements gréseux pointent tout le long du versant, d'exposition sud. Le bas est couvert de ronciers et de fourrés à Prunus spinosa, Euonymus europaeus, Rosa sp., ... L'abondance d'Acer campestre est à souligner. Sur les rochers partiellement ombragés, on note le rare Asplenium adiantum-nigrum ainsi que Polypodium interjectum, Polystichum aculeatum, Dryopteris filix-mas, Teucrium scorodonia, Festuca sp., ...

Le Pré des Sarts est constitué essentiellement de pâtures banales ponctuées de vieux saules et de quelques petits bosquets, mais DUVIGNEAUD et LEURQUIN (1991) signalent toutefois la présence de populations de Glyceria notata, G. fluitans, Juncus effusus, Gnaphalium uliginosum, Lythrum portula, etc. La visite de novembre 2006 a en outre mis en évidence l'existence d'une parcelle intéressante dans le prolongement ouest de la Tenue Grignard, où le sol gorgé d'eau permet le développement d'une végétation hygrophile à Juncus effusus, Carex disticha, Ranunculus flammula, Oenanthe fistulosa, Scutellaria minor, Filipendula ulmaria, etc.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Château de Grignard (XIXe siècle).

Histoire du site

Sur la carte de Ferraris, le méandre qui deviendra la noue après rectification est bien dessiné. La Sambre y coule dans les prairies humides.

Divers

Sources

ZHIB
OFFH

Répondants de l'information

J. SAINTENOY-SIMON (A.E.F., Rue Arthur Roland, 61, 1030 Bruxelles). - E. BISTEAU & J.-Y. BAUGNEE (SPW/DGARNE/DEMNA/DNE/OFFH, Avenue Maréchal Juin, 23, B-5030 Gembloux).

Date de la dernière modification de la fiche

2012-11-07