Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

43 - Torgny

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Réserve naturelle "Raymond Mayné"
Communes :Rouvroy
Cantonnements DNF :Virton
Surface :14.78 ha
Coordonnées :X Lambert : 230515 - Y Lambert : 22732
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Ce site prestigieux se trouve en Gaume, dans un petit coin de paradis que certains appellent la "Provence belge". Il s'étend sur le versant méridional de la cuesta bajocienne, en bordure du village de Torgny, si typique avec ses maisons en pierre calcaire jaunâtre et ses toits de tuiles romaines. Il s'agit de la première réserve naturelle créée par l'association de conservation de la nature Ardenne et Gaume et l'une des premières de Belgique. Le nom de Raymond Mayné (1887-1971) lui est associé en hommage à l'ancien président et fondateur de cette association mais aussi à l'entomologiste de renom qui fit mieux connaître la Gaume et ses richesses tout en contribuant à les faire protéger. D'anciennes carrières, des pelouses sèches et des fourrés forment l'essentiel du site, qui jouit d'une exposition exceptionnellement ensoleillée. Les pelouses, appelées localement "truches", sont issues du défrichement des hêtraies qui couvraient jadis une grande partie de la cuesta. Leur cortège floristique est d'une extraordinaire diversité. On peut y admirer de nombreuses plantes originales, comme l'ophrys araignée (Ophrys sphegodes) dont c'est l'une des seules stations connues en Wallonie. La richesse entomologique de la réserve est également assez fabuleuse et probablement inégalée dans le reste du pays. La cigale des montagnes (Cicadetta montana s.l.), dont la trouvaille, par R. Mayné en personne, remonte aux années 1930, et la mante religieuse (Manta religiosa) en représentent sans doute les plus beaux fleurons !

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • M1 - Gaume

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Torgny14.55 haROUVROYLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Virton14.73 haArlon

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site classé par Arrêté Royal du 13 septembre 1977.

Propriétaire(s)

Ardenne et Gaume a.s.b.l. (siège social : Maison Jacques Duvigneaud - 9, rue de la Chapelle - B-5670 Vierves-sur-Viroin).

Commune de Rouvroy.

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Conservateur: Jean-Luc Renneson, rue de l'Eglise n° 30 - B-6724 Marbehan (Tél.: 063/41.11.63 - GSM: 0494/50.08.72).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6600Raymond Mayné5,62 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Eliomys quercinusOuiNonR. Libois
Felis silvestrisOuiNonPrésence (bois Géline et réserve)1998Y. Valenne
Glis glisOuiOuiR. Libois
Meles meles1 ex mort2010J-L Renneson
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Lanius collurioOuiNonReproduction2011J.-P. Jacob
Lullula arboreaOuiOui2000J.-P. Jacob
Saxicola torquatusOuiNon2006J.-P. Jacob, J.-Y. Baugnée
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon2013J.-L. Renneson
Coronella austriacaOuiOui2015P. Toussaint, J.-L. Renneson
Lacerta agilisOuiOui2015A. Remacle, M. Rézette, P. Toussaint et al.
Natrix natrixOuiOui2012P. Toussaint, J. Ranson
Podarcis muralisOuiNonsur falaise2011A. Remacle, J.-P. Jacob
Zootoca viviparaOuiNon2015A. Remacle, P. Toussaint, J.-L. Renneson
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Apatura iliaNonNon1997A. Vliegenthal
Aporia crataegiNonNon2012J.-L. Renneson
Argynnis adippeNonOui2006Divers obs.
Argynnis aglajaNonOui2006Divers obs.
Argynnis paphiaNonNon2010J.-L. Renneson
Boloria diaOuiOuimax. 10 ex.2016M. Rézette, J.-L. Renneson
Boloria euphrosyneOuiOui1 ex.1993P. Taymans
Boloria seleneNonNon1 ex.1999A. Vliegenthal
Brenthis daphneNonNon2010M. Rézette
Brenthis inoNonNonmax. 2 ex.1992C. Taymans
Callophrys rubiNonNon2016J.-L. Renneson et al.
Carcharodus alceaeNonNon2006Divers obs.
Carterocephalus palaemonNonNon2012J.-L. Renneson
Coenonympha arcaniaNonOui2013J.-L. Renneson
Colias alfacariensisOuiOuimax. 5 ex.2006Divers obs.
Cupido argiadesNonOuimax. 10 ex.2015M. Rézette, J.-L. Renneson
Cupido minimusNonNon2015J.-L. Renneson
Erebia medusaOuiOuimax. 23 ex.2016J.-L. Renneson et al.
Erynnis tagesNonNon2016J.-L. Renneson et al.
Glaucopsyche alexisOuiOuimax. 10 ex.2011ADivers obs.
Hamearis lucinaNonOuiG.T. Lycaena2002Divers obs.
Issoria lathoniaOuiNonmax. 10 ex.2010J.-L. Renneson
Leptidea sinapisNonNon2011J.-L. Renneson
Limenitis camillaNonNon2010J.-L. Renneson
Lycaena disparOuiOuimax. 1 ex.2006Divers obs.
Lycaena tityrusNonNonG.T. Lycaena2006Divers obs.
Melanargia galatheaNonNon2015Divers obs.
Melitaea cinxiaOuiNonmax. 10 ex.2012J.-L. Renneson
Melitaea diaminaNonNon2010J.-L. Renneson
Nymphalis antiopaOuiOui1 ex.1992P. Taymans
Nymphalis polychlorosNonNon1 ex.2011J.-L. Renneson
Polyommatus bellargusOuiOui2013AJ.-L. Renneson
Polyommatus coridonNonOui2013J.-L. Renneson
Polyommatus semiargusNonNon2010J.-L. Renneson
Polyommatus thersitesOuiOui1 ex.2005M. Ameels
Pyrgus malvaeNonOui2012Divers obs.
Satyrium ilicisNonOuimax. 2 ex.2006J.-Y. Baugnée, P. Toussaint
Satyrium pruniNonNon2016J.-L. Renneson, J.-Y. Baugnée
Satyrium w-albumOuiNonmax. 3 ex.2006P. Toussaint
Spialia sertoriusNonNon2013J.-L. Renneson
Thymelicus acteonNonOuimax. 15 ex.1998Divers obs.
Invertébrés - Insectes - Papillons nocturnes
Acleris literana2015C. Gruwier
Anania funebris2015S. Raison
Atypha pulmonaris2015M. Ameels, C. Gruwier
Brachionycha nubeculosa2015C. Gruwier
Callimorpha dominula2015C. Gruwier
Catarhoe cuculata2015C. Gruwier
Catarhoe rubidata2015C. Gruwier
Celypha aurofasciana2015C. Gruwier
Celypha rosaceana2015C. Gruwier
Depressaria albipunctella2015C. Gruwier
Diacrisia sannio2012J.-L. Renneson
Digitivalva granitella2015C. Gruwier
Drymonia obliterata2015C. Gruwier
Enolmis acanthella2015C. Gruwier
Eremobia ochroleuca2015
Eupithecia laquaearia2015C. Gruwier
Idaea humiliata2015M. Ameels, F. Bivert, J.-L. Renneson
Menophra abruptaria2015C. Gruwier
Merrifieldia baliodactylus2015C. Gruwier
Notocelia tetragonana2015C. Gruwier
Oxyptilus parvidactyla2015C. Gruwier
Pancalia leuwenhoekella2015C. Gruwier
Proserpinus proserpina2015C. Gruwier
Rhagades pruni2015C. Gruwier
Scopula ornata2015C. Gruwier, M. Ameels
Synanthedon andrenaeformis2015K. Boux
Thiotricha subocellea2015C. Gruwier
Thyris fenestrella1 ex2010J.-L. Renneson
Trichopteryx polycommata2015C. Gruwier
Venusia blomeri2015C. Gruwier
Zanclognatha lunalis2015C. Gruwier
Zygaena carniolicamax. 5 ex.2012J.-L. Renneson
Zygaena transalpina2013J.-L. Renneson
Zygaena trifolii1990G.T. Lycaena (P. Taymans)
Zygaena viciae2013J.-L. Renneson
Invertébrés - Insectes - Libellules
Sympecma fuscaOuiOui2006J.-Y Baugnée, Y. Barbier
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Amphimallon atrumBien représenté2010J.-L. Renneson
Aromia moschata2003J.-Y. Baugnée
Brachinus crepitansLebrun et al. (1987)
Carabus auratusLebrun et al. (1987)
Carabus coriaceus1997Lebrun et al. (1987), J.-L. Renneson
Cerambyx scopolii2013S. Raison
Cetonia aurata2013T. Henneresse
Gnorimus nobilis2000Divers obs.
Homaloplia ruricola2010J.-L. Renneson
Lamia textor1 ex.2013J.-L. Renneson
Meloe proscarabaeus2011J.-L. Renneson
Meloe violaceus2009P. Verté
Oxythyrea funesta2010J.-L. Renneson
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Barbitistes serricauda1 femelle2000Saltabel (J.-P. Jacob)
Chorthippus dorsatusAbondant2013AJ-L Renneson
Decticus verrucivorusDisparuSaltabel
Euthystira brachyptera2013AJ-L Renneson, A. Remacle
Gomphocerippus rufus2013J-L Renneson, 2011 A. Remacle, Saltabel (divers obs.)
Metrioptera bicolor2011A. Remacle, Saltabel (divers obs.)
Myrmeleotettix maculatus<1990Saltabel
Oecanthus pellucens2013AJ-L Renneson
Oedipoda caerulescens2006Saltabel (divers obs.)
Omocestus rufipes2010J.-L. Renneson
Phaneroptera falcata2010J.-L. Renneson
Platycleis albopunctata2011AA. Remacle, J.-L. Renneson
Stenobothrus lineatus2010J.-L. Renneson
Tetrix tenuicornis2016Divers obs.
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Andrena hattorfiana2003J.-Y. Baugnée
Andrena vaga2015J.-L. Renneson
Bombus humilis2010J.-L. Renneson
Bombus ruderarius2012J.-L. Renneson
Bombus rupestrisBien représenté2011J.-L. Renneson
Bombus soroeensis2015J.-L. Renneson
Coelioxys mandibularis2003J.-Y. Baugnée
Formica pratensis2015FourmiWalbru, J.-L. Renneson
Formica rufa2016FourmiWalbru, J.-Y. Baugnée
Nomada sexfasciata2012J.-L. Renneson
Osmia aurulenta2011A. Remacle
Panurgus dentipesAbondant<1950AVan Schepdael (1955)
Solenopsis fugax2008FourmiWalbru
Invertébrés - Insectes - Hémiptères
Adarrus bellevoyei1997J.-Y. Baugnée
Catoplatus horvathi1997AJ.-Y. Baugnée
Cicadetta montana s.l.Reproduction2016ADivers obs.
Eurygaster austriaca2013J.-L. Renneson
Haematoloma dorsatum2013J.-L. Renneson
Phymata crassipes
Invertébrés - Insectes - Dictyoptères
Mantis religiosaReproduction annuelle2015ADivers obs.
Invertébrés - Araignées
Argiope bruennichibien représentée2010J.-L. Renneson
Plantes - Plantes supérieures
Adonis flammeaDisparu1977AJ. Saintenoy-Simon
Anacamptis pyramidalis16 ex2015J.-L. Renneson, T. Henneresse
Bupleurum falcatum2015Divers obs.
Cephalanthera damasonium1998S.O.E., 1998
Coeloglossum viride
Dianthus armeria2015B. Petrement
Epipactis atrorubens2015P. Martin, B. Petrement, J.-L. Renneson
Epipactis helleborine1998S.O.E., 1998
Epipactis muelleri1998S.O.E., 1998
Genista tinctoriabien représenté2016J.-L. Renneson, M. Carton
Gentianella ciliata2013J.-L. Renneson
Gymnadenia conopseabien représentée2015J.-L. Renneson
Himantoglossum hircinumDisparu
Hippocrepis comosaBien représentée2016J.-L. Renneson
Iberis amaraDisparu
Listera ovataBien représentée2016J.-L. Renneson, 2012 M. Carton
Melampyrum arvense2016J.-L. Renneson, M. Carton
Monotropa hypopitys
Neottia nidus-avis1998S.O.E., 1998
Onobrychis viciifolia2016J.-L. Renneson
Ophrys apifera2013J.-L. Renneson, S.O.E. 1998
Ophrys fuciflora2016J.-L. Renneson, P. Toussaint, M. Rézette
Ophrys insectifera2016T. Henneresse, S.O.E., 1998
Ophrys sphegodes1998S.O.E., 1998
Orchis anthropophora2016J.-L. Renneson, S.O.E. 1998
Orchis militaris80 ex2016J.-L. Renneson, T. Henneresse
Orchis purpurea1998S.O.E., 1998
Orobanche alba2013J.-L. Renneson
Platanthera bifolia1998S.O.E., 1998
Platanthera chlorantha2015J.-L. Renneson, M. Carton
Polygala calcarea2013J.-L. Renneson, T. Henneresse
Pulsatilla vulgarismax. 100 pieds2016J.-L. Renneson, T. Henneresse
Pyrola rotundifolia2016J.-L. Renneson, M. Carton
Sorbus aria2006Divers obs.
Tamus communis2016J.-L. Renneson, J.-Y. Baugnée
Plantes - Mousses - Bryophytes
Cephaloziella baumgartneriA. Sotiaux
Seligeria acutifoliaA. Sotiaux
Southbya nigrellaA. Sotiaux

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 5

Commentaires sur la faune

Hyménoptères (données J.-Y. Baugnée 1997-2003; N. Vereecken 2013; FourmiWalbru 200!-2009; J.-L. Renneson 2012-2015): Andrena carantonica, Andrena hattorfiana, Andrena nigroaenea, Andrena vaga, Anthidium punctatum, Apis mellifera, Bombus humilis, Bombus hypnorum, Bombus lapidarius, Bombus lucorum, Bombus pascuorum, Bombus pratorum, Bombus ruderarius, Bombus rupestris, Bombus soroeensis, Bombus sp., Bombus terrestris, Coelioxys mandibularis, Formica cunicularia, Formica fusca, Formica pratensis, Formica rufa, Formica rufibarbis, Formica sanguinea, Lasius flavus, Lasius fuliginosus, Lasius niger, Lasius platythorax, Myrmica sabuleti, Myrmica scabrinodis, Nomada sexfasciata, Osmia aurulenta, Panurgus dentipes, Solenopsis fugax, Tapinoma erraticum, Temnothorax interruptus, Temnothorax nylanderi, Temnothorax unifasciatus, Tetramorium caespitum, Trachusa byssina, Vespa crabro.

Lépidoptères rhopalocères (données divers obs. 2000-2015): Aglais urticae, Anthocharis cardamines, Apatura ilia, Aphantopus hyperantus, Aporia crataegi, Argynnis adippe, Argynnis aglaja, Argynnis paphia, Boloria dia, Boloria euphrosyne, Boloria selene, Brenthis daphne, Brenthis ino, Callophrys rubi, Carcharodus alceae, Carterocephalus palaemon, Coenonympha arcania, Coenonympha glycerion (disparu?), Coenonympha pamphilus, Colias alfacariensis, Colias croceus, Colias hyale, Cupido argiades, Cupido minimus, Erebia medusa, Erynnis tages, Euphydryas aurinia (disparu), Glaucopsyche alexis, Gonepteryx rhamni, Hamearis lucina, Inachis io, Issoria lathonia, Lasiommata megera, Leptidea sinapis, Limenitis camilla, Lycaena dispar, Lycaena tityrus, Maniola jurtina, Melanargia galathea, Melitaea cinxia, Melitaea diamina, Nymphalis antiopa, Nymphalis polychloros, Ochlodes sylvanus, Pieris brassicae, Pieris napi, Plebeius agestis, Polyommatus bellargus, Polyommatus coridon, Polyommatus icarus, Polyommatus semiargus, Polyommatus thersites, Pyrgus malvae, Pyronia tithonus, Satyrium ilicis, Satyrium pruni, Satyrium w-album, Spialia sertorius, Thymelicus acteon, Thymelicus sylvestris, Vanessa atalanta, Vanessa cardui.

Lépidoptères Hétérocères (données J.-L. Renneson 2010-2015; C. Gruwier et al. 2015): Abraxas grossulariata, Abraxas sylvata, Achlya flavicornis, Acleris cristana, Acleris forsskaleana, Acleris holmiana, Acleris literana, Acrobasis advenella, Acrobasis consociella, Acronicta auricoma, Acronicta leporina, Acronicta strigosa, Aethes hartmanniana, Agapeta hamana, Agapeta zoegana, Agrotera nemoralis, Agrotis clavis, Agrotis exclamationis, Agrotis ipsilon, Agrotis puta, Alcis repandata, Aleucis distinctata, Alsophila aescularia, Anania funebris, Anania stachydalis, Anaplectoides prasina, Ancylis mitterbacheriana, Anticlea derivata, Apamea crenata, Apamea epomidion, Apamea monoglypha, Apamea scolopacina, Apamea sordens, Apamea sublustris, Aplocera efformata, Apoda limacodes, Apotomis lineana, Apotomis turbidana, Aproaerema anthyllidella, Archips crataegana, Archips podana, Arctornis l-nigrum, Argyresthia albistria, Argyresthia brockeella, Argyresthia goedartella, Argyresthia pruniella, Argyresthia trifasciata, Asthena albulata, Atolmis rubricollis, Atypha pulmonaris, Autographa gamma, Axylia putris, Bisigna procerella, Biston betularia, Biston strataria, Blastodacna hellerella, Brachionycha nubeculosa, Brachylomia viminalis, Cabera exanthemata, Cabera pusaria, Callimorpha dominula, Callopistria juventina, Campaea margaritaria, Camptogramma bilineata, Caradrina morpheus, Carpatolechia alburnella, Carpatolechia fugitivella, Caryocolum blandella, Catarhoe cuculata, Catarhoe rubidata, Catoptria permutatellus/osthelderi, Celypha aurofasciana, Celypha lacunana, Celypha rosaceana, Celypha striana, Cerastis rubricosa, Chiasmia clathrata, Chlorissa viridata, Chloroclystis v-ata, Cidaria fulvata, Cilix glaucata, Clepsis consimilana, Clostera pigra, Cnaemidophorus rhododactyla, Cochylidia rupicola, Colocasia coryli, Colostygia pectinataria, Conistra vaccinii, Conobathra repandana, Coptotriche marginea, Cosmia pyralina, Cosmia trapezina, Cosmorhoe ocellata, Cossus cossus, Craniophora ligustri, Crassa tinctella, Crocallis elinguaria, Cybosia mesomella, Cyclophora annularia, Cyclophora linearia, Cyclophora punctaria, Cydia fagiglandana, Cydia pomonella, Deilephila elpenor, Deilephila porcellus, Deileptenia ribeata, Deltote deceptoria, Deltote pygarga, Dendrolimus pini, Depressaria albipunctella, Depressaria douglasella, Diachrysia chrysitis, Diacrisia sannio, Diarsia brunnea, Dichomeris alacella, Dichomeris ustalella, Digitivalva granitella, Ditula angustiorana, Diurnea fagella, Drepana falcataria, Drymonia obliterata, Dysstroma truncata, Earophila badiata, Eccopisa effractella, Ectropis crepuscularia, Eidophasia messingiella, Eilema complana, Eilema depressa, Eilema lurideola, Ematurga atomaria, Emmelina monodactyla, Endotricha flammealis, Ennomos erosaria, Ennomos quercinaria, Enolmis acanthella, Epagoge grotiana, Epiblema foenella, Epinotia tenerana, Epione repandaria, Epirrhoe alternata, Epirrhoe rivata, Eremobia ochroleuca, Euclidia glyphica, Eudemis porphyrana, Eulithis mellinata, Eulithis prunata, Eupithecia abbreviata, Eupithecia abietaria, Eupithecia haworthiata, Eupithecia laquaearia, Euplexia lucipara, Eupoecilia angustana, Euproctis similis, Eupsilia transversa, Euthrix potatoria, Gandaritis pyraliata, Gelechia nigra, Geometra papilionaria, Grapholita funebrana, Gymnoscelis rufifasciata, Gypsonoma dealbana, Habrosyne pyritoides, Hedya nubiferana, Hedya pruniana, Hedya salicella, Hemistola chrysoprasaria, Hemithea aestivaria, Herminia grisealis, Herminia tarsicrinalis, Herminia tarsipennalis, Heterogenea asella, Hoplodrina blanda, Hoplodrina octogenaria, Horisme tersata, Hydrelia flammeolaria, Hydrelia sylvata, Hydria undulata, Hydriomena furcata, Hydriomena impluviata, Hypena crassalis, Hypena proboscidalis, Hypena rostralis, Hypomecis punctinalis, Hypomecis roboraria, Idaea aversata, Idaea biselata, Idaea dimidiata, Idaea fuscovenosa, Idaea humiliata, Idaea ochrata, Idaea rusticata, Lacanobia oleracea, Laothoe populi, Laspeyria flexula, Lathronympha strigana, Leucoptera spartifoliella, Ligdia adustata, Lithophane ornitopus, Lithosia quadra, Lomaspilis marginata, Lomographa temerata, Lycia hirtaria, Lygephila pastinum, Lymantria dispar, Lymantria monacha, Macaria alternata, Macaria liturata, Macaria wauaria, Macrochilo cribrumalis, Macroglossum stellatarum, Malacosoma neustria, Meganola albula, Melanchra persicariae, Melanthia procellata, Menophra abruptaria, Merrifieldia baliodactylus, Mesapamea secalis/secalella, Mesoleuca albicillata, Miltochrista miniata, Mimas tiliae, Minoa murinata, Moma alpium, Monopis crocicapitella, Monopis obviella, Morophaga choragella, Myelois circumvoluta, Mythimna albipuncta, Mythimna conigera, Mythimna ferrago, Mythimna impura, Mythimna pudorina, Nemophora degeerella, Nemophora metallica, Noctua fimbriata, Noctua janthe, Noctua pronuba, Nola aerugula, Nola cucullatella, Notocelia tetragonana, Notocelia uddmanniana, Notodonta dromedarius, Nycteola revayana, Ochropacha duplaris, Ochropleura plecta, Oligia fasciuncula, Oligia sp., Olindia schumacherana, Oncocera semirubella, Opisthograptis luteolata, Orgyia antiqua, Orthosia cerasi, Orthosia cruda, Orthosia gothica, Orthosia gracilis, Orthosia incerta, Orthosia miniosa, Orthosia populeti, Ourapteryx sambucaria, Oxyptilus parvidactyla, Pammene aurita, Pammene regiana, Pancalia leuwenhoekella, Pandemis corylana, Pandemis heparana, Panolis flammea, Parascotia fuliginaria, Parectropis similaria, Pasiphila rectangulata, Peribatodes rhomboidaria, Perizoma alchemillata, Perizoma flavofasciata, Phalera bucephala, Philereme vetulata, Phlogophora meticulosa, Phragmatobia fuliginosa, Phtheochroa inopiana, Phycita roborella, Plagodis dolabraria, Plemyria rubiginata, Polia bombycina, Polia nebulosa, Polyploca ridens, Prays fraxinella, Proserpinus proserpina, Pseudargyrotoza conwagana, Pseudoips prasinana, Pseudoterpna pruinata, Psoricoptera gibbosella, Pterapherapteryx sexalata, Pterophorus pentadactyla, Ptilodon cucullina, Pyrausta despicata, Pyrausta purpuralis, Rhagades pruni, Rhopobota naevana, Rivula sericealis, Schrankia taenialis, Scopula floslactata, Scopula immutata, Scopula nigropunctata, Scopula ornata, Scotopteryx chenopodiata, Scotopteryx luridata, Scythris limbella, Scythris scopolella, Scythropia crataegella, Selenia dentaria, Semioscopis avellanella, Semioscopis steinkellneriana, Spatalistis bifasciana, Sphinx ligustri, Sphinx pinastri, Spilonota ocellana, Spilosoma lutea, Spodoptera exigua, Stauropus fagi, Stegania cararia, Stenoptilia pterodactyla, Strophedra nitidana, Subacronicta megacephala, Synanthedon andrenaeformis, Syndemis musculana, Taleporia tubulosa, Teleiodes vulgella, Tetheella fluctuosa, Thalera fimbrialis, Thalpophila matura, Thera obeliscata, Thiotricha subocellea, Thumatha senex, Thyatira batis, Thyris fenestrella, Tischeria ekebladella, Tortrix viridana, Trachea atriplicis, Trichopteryx carpinata, Trichopteryx polycommata, Trisateles emortualis, Tyria jacobaeae, Tyta luctuosa, Venusia blomeri, Watsonalla binaria, Watsonalla cultraria, Xanthorhoe ferrugata/spadicearia, Xanthorhoe fluctuata, Xanthorhoe quadrifasiata, Xestia c-nigrum, Xestia triangulum, Xylocampa areola, Yponomeuta evonymella, Yponomeuta sedella, Zanclognatha lunalis, Zeiraphera isertana, Zeuzera pyrina, Zygaena carniolica, Zygaena filipendulae, Zygaena transalpina, Zygaena trifolii, Zygaena viciae.

Orthoptères (données J.-Y. Baugnée 1997; Saltabel 2006; J.-P. Jacob 2000-2010; J.-L. Renneson 2012-2015): Barbitistes serricauda, Chorthippus biguttulus, Chorthippus brunneus, Chorthippus dorsatus, Chorthippus parallelus, Chrysochraon dispar, Decticus verrucivorus (disparu), Euthystira brachyptera, Leptophyes punctatissima, Gomphocerippus rufus, Meconema thalassinum, Metrioptera bicolor, Myrmeleotettix maculatus, Oecanthus pellucens, Oedipoda caerulescens, Omocestus rufipes, Phaneroptera falcata, Pholidoptera griseoaptera, Platycleis albopunctata, Stenobothrus lineatus, Tetrix tenuicornis, Tettigonia viridissima.

Hémiptères (données J.-Y. Baugnée 1997-2003): Adarrus bellevoyei, Adarrus multinotatus, Aelia acuminata, Allygidius abbreviatus, Aphrophora alni, Aradus cinnamomeus, Berytinus clavipes, Berytinus minor, Camptozygum aequale, Carpocoris fuscispinus, Carpocoris purpureipennis, Catoplatus horvathi, Centrotus cornutus, Cercopis vulnerata, Cicadetta montana s.l., Coptosoma scutellatum, Dolycoris baccarum, Emelyanoviana mollicula, Eupteryx notata, Eurycolpus flaveolus, Eurygaster maura, Euscelis incisus, Gampsocoris punctipes, Gargara genistae, Goniagnathus brevis, Graphosoma lineatum, Haematoloma dorsatum, Halticus apterus, Heterocordylus genistae, Holcostethus sphacelatus, Holcostethus strictus vernalis, Jassargus obtusivalvis, Javesella pellucida, Laodelphax striatellus, Lepyronia coleoptrata, Neophilaenus albipennis, Philaenus spumarius, Phymata crassipes, Picromerus bidens, Piezodorus lituratus, Plinthisus brevipennis, Rhopalus parumpunctatus, Rhopalus subrufus, Rhytistylus proceps, Ribautodelphax pungens, Stenocranus minutus, Stictopleurus punctatonervosus, Turrutus socialis, Zicrona caerulea.

Coléoptères (données divers obs. 1972-2015): Adalia bipunctata, Amphimallon atrum, Apoderus coryli, Aromia moschata, Calvia quatuordecimguttata, Cantharis cryptica, Cantharis livida, Cantharis rustica, Cantharis sudetica, Carabus auratus, Carabus coriaceus, Carabus nemoralis, Cassida flaveola, Cassida rubiginosa, Cerambyx scopolii, Cetonia aurata, Chrysolina sanguinolenta, Chrysolina varians, Chrysomela populi, Cicindela campestris, Clytra laeviuscula, Clytra quadripunctata, Coccinella septempunctata, Copris lunaris, Cryptocephalus aureolus, Cryptocephalus biguttatus, Cryptocephalus hypochoeridis, Cychrus attenuatus, Dorcus parallelipipedus, Dryocoetes autographus, Galeruca tanaceti, Harmonia axyridis, Harpalus rufipes, Homaloplia ruricola, Hoplia philanthus, Hylesinus varius, Hypera meles, Hypocassida subferruginea, Lamia textor, Leistus rufomarginatus, Leptinotarsa decemlineata, Lilioceris merdigera, Lucanus cervus, Meloe proscarabaeus, Meloe violaceus, Melolontha melolontha, Oiceoptoma thoracicum, Omaloplia ruricola, Oulema gallaeciana, Oxythyrea funesta, Pachytodes cerambyciformis, Phyllopertha horticola, Platycerus caraboides, Polydrusus formosus, Propylea quatuordecimpunctata, Psyllobora vigintiduopunctata, Rutpela maculata, Serica brunnea, Stenocorus meridianus, Stenurella nigra, Trichodes alvearius, Valgus hemipterus.

Commentaires sur la flore

A compléter

Espèces exotiques

Plantes: Cotoneaster horizontalis, Narcissus poeticus.

Animaux: Harmonia axyridis.

Conservation

Objectifs de conservation

L'objectif principal est la conservation de la biodiversité typique des pelouses et friches calcaires, et autant que possible, le maintien des espèces originales et emblématiques de Torgny. Cette tâche est particulièrement délicate à mettre en oeuvre du fait de la faible superficie des lieux.

Entre autres, ce site doit faire l'objet de mesures de gestion appropriées en vue d'assurer la conservation du Lézard des souches (mise en œuvre du plan d'action spécifique en Wallonie).

Menaces

La fréquentation excessive et anarchique du public, le prélèvement d'espèces végétales ou animales rares ou au contraire les introductions intempestives, le danger d'embroussaillement et d'évolutions défavorables de la strate herbacée, la prédation par des animaux domestiques (chats) représentent autant de menaces pesant sur le site. L'éradication de plantes exotiques est nécessaire.

Recommandations

L'effet des gestions sur la faune et la flore (espèces sensibles) demande à être suivi et évalué.

En particulier, de petits aménagements destinés à favoriser la présence de reptiles, surtout le lézard des souches et les couleuvres, sont préconisés (tas de bois, buissons et microreliefs servant d'abris et sites d'insolation, structure hétérogène de la végétation, sols meubles et tas de végétaux coupés servant de sites de ponte).

Plan de gestion

Un plan de gestion détaillé figure dans le dossier de demande d'agrément. Les propositions de gestion visent surtout la restauration des pelouses, lesquelles s'étaient considérablement embroussaillées en plus de quarante ans d'abandon.

La commission de gestion est chargée d'évaluer l'évolution du site, des espèces (inventaires de terrain), et de proposer des actions destinées au maintien du grand intérêt biologique du site. Les activités et les observations biologiques font l'objet d'un rapport annuel par le conservateur de la réserve.

Les travaux sont réalisés par différents intervenants. Les ouvriers d'Ardenne et Gaume procèdent généralement à la fauche annuelle d'une partie des pelouses, le gyrobroyage et le recépage des rejets au niveau de la zone de carrière, la maintenance du balisage du sentier principal, etc. A partir de 2015, une collaboration avec le Life Herbages a été mise en place. Cela s'est concrétisé en février par le remplacement des clôtures et pose de passe clôtures.

L'une des mesures de gestion mise en place pour l'entretien des pelouses sèches est le pâturage «extensif» par des ovins et des caprins. Actuellement, c'est un troupeau d'une vingtaine de moutons et d'une quinzaine de chèvres qui parcoure le site en fin de saison.

La fauche des différentes parcelles a généralement lieu en juillet.

Une zone de pré maigre composée de 4 parcelles cadastrales est gérée par fauche tardive (après le 1er juillet) sans amendement avec maintien d'une zone refuge, dans le cadre de la MAE8 (prairie de haute valeur biologique). L'exploitant reçoit une prime annuelle en compensation des contraintes liées à cette gestion particulière. Le conseiller régional MAE a établit un cahier des charges pour une période de 5 ans (2015-2020).

L'ancien Vignoble du Clos fait aussi l'objet de mesures de gestion favorisant la biodiversité. Le sainfoin est à présent bien implanté avec une abondante floraison. De nombreux insectes butineurs y ont été observés dont beaucoup de bourdons. Une partie de la zone est fauchée en juillet.

Plusieurs parcelles sous le Hornul sont en cours de restauration en collaboration avec le Life Herbage et aussi dans le cadre d'un «Interreg».

Accès du public

L'accès à la réserve naturelle est autorisé UNIQUEMENT sur les sentiers balisés (matérialisés par des fils métalliques).

Un livret-guide a été édité et des panneaux didactiques sont installés à l'entrée de la réserve.

Des vistites guidées sont régulièrement organisées.

Toute visite de groupes est soumise à demande préalable auprès du conservateur.

Les chiens doivent absolument être tenus en laisse.

Détails

Description physique

VAN SCHEPDAEL (1955) a très bien résumé le contexte géologique local : "Les truches, pelouses et carrières de Torgny sont établies en plein Jurassique moyen, sur affleurements Bajociens nettement caractérisés. Le Bajocien y est représenté par la zone à Witchellia romani, formé de calcaires subcompacts et de calcaires à polypiers (= partie supérieure du calcaire de Longwy). Ce calcaire subcompact est exploité par exemple dans les 'carrières' et la pelouse de Torgny et utilisé sur place en vue de la construction de bâtiments et de murs. (...) Les fossiles y sont abondants : les parois et les éboulis donnent de nombreuses colonies d'Isastraea et des valves de Lamellibranches plus ou moins fragmentaires et souvent peu déterminables. Par contre, les truches donnent d'admirables Brachiopodes : Terebratula et surtout Rhynchonella ainsi que des Belemnites (...). Ce Bajocien affleure dans toute la région envisagée; le calcaire subcompact est désagrégé et assez finement divisé en surface, si bien qu'il est exploité et amendé directement par les cultivateurs du pays en guise de labour".

Plus récemment, PARENT (1973) ajoute que l'oolithe de Jaumont (Bajocien supérieur), affleurant dans les anciennes carrières de la réserve, contient notamment les fossiles Pseudomonotis echinata, Oxystoma munsteri, Liostraea acuminata. Par ailleurs, la couche de marnes toarciennes détermine, sous le Bajocien, un niveau de sources (eaux carbonatées) particulièrement sur la pente exposée au nord (faible pendage des couches).

La réserve naturelle elle-même se trouve sur le versant méridional de la cuesta bajocienne, dominant la vallée de la Chiers. Elle longe le bois de Géline qui termine à l'ouest le vaste massif forestier du Bois de Guéville, qui couvre le plateau et le versant nord de cette cuesta.

Description biologique

L'exposition méridionale, la situation abritée, la présence limitée de la strate arborescente et le substrat calcaire ont engendré à Torgny un microclimat très doux favorisant l'existence d'une flore et d'une faune à caractère subméditerranéen exceptionnel pour le pays. Plusieurs espèces y atteignent leur limite septentrionale d'extension, soit absolue, soit régionale.

Le groupement végétal le plus caractéristique de la réserve de Torgny est la pelouse calcicole mésophile (Mesobrometum) mais on peut déjà considérer au sein de ce complexe des zones variées, ayant valeur de micro-associations (GUYOT, 1957). On peut retenir:

- un faciès herbeux à dominance de Bromus erectus et Brachypodium pinnatum surtout répandu sur le plateau, masquant généralement les autres phanérogames;

- un faciès riche en orchidées, parmi lesquelles Orchis militaris, Orchis anthropophora, Ophrys apifera, O. insectifera, O. fuciflora, Gymnadenia conopsea, Coeloglossum viride, Anacamptis pyramidalis, surtout représenté dans la partie inférieure de la réserve. Le substrat est plus rocheux, le sol nettement moins profond que pour le faciès précédent. L'érosion y manifeste ses effets;

- un groupement à Centaurea jacea subsp. grandiflora (= pratensis) et Medicago falcata;

- des stades à dominance de composées et d'ombellifères bisannuelles, d'autres à dominance de labiées et de composées vivaces;

- des populations d'Epipactis atrorubens, accompagnées d'Asperula cynanchica, Thymus pulegioides et son parasite Orobanche alba (= epithymum), Hieracium pilosella, Helianthemum nummularium, sur pierriers abandonnés;

- des plages à Gentianella ciliata qui marquent une prédilection pour les zones où l'altération de la roche-mère conduit à une accumulation superficielle d'argile compacte.

- des éboulis rocheux à végétation clairsemée, qui comportaient Iberis amara (disparu), Galeopsis angustifolia, Polystichum aculeatum, etc.;

- des parois rocheuses verticales colonisées par les fougères Asplenium trichomanes et A. ruta-muraria, ainsi que par Mycelis muralis, Geranium robertianum, Poa compressa, etc. Certaines de ces parois abritent une flore muscinale intéressante : Cephaloziella baumgartneri (seule localité wallonne!), Tortula marginata, Gyroweisia tenuis, Seligeria acutifolia et l'hépatique méridionale Southbya nigrella (seule localité wallonne!);

- des zones piétinées à Plantago major.

La recolonisation arbustive des fourrés est assurée:

* par le fourré de Prunus spinosa, très envahissant et monospécifique (Prunetalia);

* par des bosquets de Pinus sylvestris, formant de petits massifs où diverses plantes saprophytes (Monotropa hypopitys) et des orchidées (Epipactis helleborine, Platanthera bifolia) s'installent;

* par Fraxinus excelsior qui colonise les éboulis calcaires (présence de Pyrola rotundifolia);

* par des bosquets clairsemés de Betula pendula et Salix caprea colonisant les fonds de carrière, plus humides;

* par des fourrés d'arbustes thermophiles comportant Viburnum lantana, Lonicera xylosteum, Cornus mas, C. sanguinea, Pyrus communis, Sorbus aria qui colonisent les zones les plus arides (Berberidion).

Un fragment de hêtraie à Cephalanthera damasonium existe également (Cephalanthera-Fagion).

Le site de Torgny reste un paradis pour le botaniste, même si certaines espèces, jadis déjà rarissimes, semblent avoir disparu. On y dénombre une bonne vingtaine d'espèces végétales légalement protégées, dont l'anémone pulsatille (Pulsatilla vulgaris), l'ibéris amère (Iberis amara) (disparu), l'orobanche du thym (Orobanche alba) et beaucoup d'orchidées dont l'ophrys araignée (Ophrys sphegodes) (seule station wallonne), l'ophris bourdon (Ophrys fuciflora), l'orchis militaire (Orchis militaris), l'orchis bouc (Himantoglossum hircinum), l'épipactis de Müller (Epipactis muelleri), l'orchis grenouille (Coeloglossum viride), etc. Dans le Bois Géline tout proche, on signale aussi le rare Cephalanthera longifolia (DELFORGE, 1998).

Nombre d'autres plantes rares et/ou menacées s'y rencontrent également, entre autres le monotrope sucepin (Monotropa hypopytis), la pyrole à feuilles rondes (Pyrola rotundifolia), la buplèvre en faux (Bupleurum falcatum), la gentiane ciliée (Gentianella ciliata) ou encore le polygala du calcaire (Polygala calcarea), qui se trouve ici à la limite septentrionale de son aire de répartition.

La faune de Torgny est prestigieuse et étudiée depuis très longtemps, en particulier à partir du milieu du 20ème siècle quand Raymond Mayné et Jean Van Schepdael, deux grands entomologistes amoureux de la Gaume, en ont souligné la richesse exceptionnelle.

Parmi les mammifères, l'espèce emblématique du coin est le loir (Glis glis), cependant fort discret et qui y constitue une des rares populations du pays. Les pelouses piquetées d'arbustes abritent divers oiseaux nicheurs comme le pipit des arbres ('Anthus trivialis), le tarier pâtre (Saxicola torquatus), l'hypolaïs polyglotte (Hippolais polyglotta), le pouillot fitis (Phylloscopus trochilus), la pie-grièche écorcheur (Lanius collurio), le bruant jaune (Emberiza citrinella) et l'alouette lulu (Lullula arborea) qui ne paraît pas annuelle. Le pouillot de Bonelli (Phylloscopus bonellii) s'y est déjà cantonné dans les années 1970-80.

L'intérêt herpétologique de Torgny est remarquable puisque le site abrite six des sept espèces de reptiles du pays, dont le rare lézard agile (Lacerta agilis) ainsi que le lézard des murailles (Podarcis muralis), assez récemment arrivé en Gaume.

Les deux espèces d'insectes emblématiques de Torgny sont sans conteste la mante religieuse (Mantis religiosa), seul Dictyoptère de nos régions qui trouve ici son seul site de reproduction connu en Belgique, et la petite cigale des montagnes (Cicadetta montana s.l.), notre seule espèce de cigale découverte ici dans les années 1930 par R. Mayné et régulièrement notée depuis lors. L'identité précise de cette dernière doit cependant encore être précisée à la lumière des récentes recherches bioacoustiques qui ont montré qu'il s'agissait en fait d'un complexe d'au moins 5 espèces!

Mais de très nombreuses autres espèces rares habitent ce site privilégié, malgré son relatif isolement et sa superficie somme toute assez faible.

Les papillons de jour (ou Rhopalocères) sont représentés par plus de 60 espèces, ce qui fait de Torgny l'endroit le plus riche de tout le pays, attirant d'ailleurs maints naturalistes et photographes. De nombreuses papillons rares s'y reproduisent comme, le petit nacré (Issoria lathonia), la petite violette (Boloria dia), le moyen nacré (Argynnis adippe), le fluoré (Colias alfacariensis), l'argus bleu-violet (Glaucopsyche alexis), l'azuré bleu-céleste (Polyommatus bellargus), etc.

Les papillons de nuit ont été inventoriés à plusieurs reprises. Les derniers inventaires effectués en 2015 par C. Gruwier et J.-L. Renneson ont permis de recenser plus de 350 espèces différentes au sein de la réserve, ce qui témoigne d'une diversité locale vraiment exceptionnelle. De nombreuses espèces originales, qualifiées de "rares" au niveau régional, dont Atypha pulmonaris (espèce nouvelle pour la Belgique, déjà signalée en 2013 par M. Ameels), Enolmis acanthella (nouvelle pour la faune belge, mais trouvée dans plusieurs autres localités wallonnes), Zanclognatha lunalis, Dichomeris alacella, Catarhoe cuculata, Catarhoe rubidata, Deileptenia ribeata, Eupithecia laquaearia, Menophra abruptaria, Stegania cararia (espèce rare mais en expansion depuis le milieu des années 2000), Trichopteryx polycommata, Venusia blomeri, Depressaria albipunctella, Proserpinus proserpina, Brachionycha nubeculosa, Callopistria juventina, Orthosia miniosa, Orthosia populeti, Spodoptera exigua, Merrifieldia baliodactylus, Oxyptilus parvidactyla, Heterogenea asella, Celypha aurofasciana, Eudemis porphyrana, Rhagades pruni, Anania funebris, Chlorissa viridata, Mythimna conigera, Oncocera semirubella, Idaea humiliata, Synanthedon andrenaeformis, Eremobia ochroleuca, Tyta luctuosa, Scopula ornata, etc. On peut y ajouter au moins cinq espèces de zygènes parmi lesquelles Zygaena carniolica, Z. transalpina, Z. trifolii et Z. viciae.

Autre groupe exceptionnellement diversifié à Torgny, les Orthoptères rassemblent près de 30 espèces (c'est-à-dire la moitié de la faune belge!), dont le barbitiste des bois (Barbitistes serricauda), le criquet des genévriers (Euthystira brachyptera), le grillon d'Italie (Oecanthus pellucens), le gomphocère roux (Gomphocerippus rufus), l'oedipode bleue (Oedipoda caerulescens), la decticelle chagrinée (Platycleis albopunctata), le tétrix des carrières (Tetrix tenuicornis), le criquet ligné (Stenobothrus lineatus), le criquet verte-échine (Chorthippus dorsatus).

Chez les Hémiptères, outre la petite cigale des montagnes déjà évoquée, citons entre autre pour leur rareté: Catoplatus horvathi et Eurycolpus flaveolus, deux punaises inféodées à la buplèvre, Phymata crassipes ou punaise guitare, remarquable espèce prédatrice, et les cicadelles Adarrus bellevoyei et Jassargus obtusivalvis, toutes deux liées au brachypode penné et trouvées en 1997 (la seconde étant nouvelle pour la faune belge - obs. J.-Y. Baugnée).

D'innombrables espèces de Coléoptères ont été signalées, dont plusieurs espèces légalement protégées (Cetonia aurata, Gnorimus nobilis, Lamia textor, Aromia moschata, Meloe spp). De longues listes de captures relatives à des familles très variées ont été publiées notamment par BOOSTEN (1970-80). En outre, LEBRUN et al. (1987) ont étudié les Carabidae en démontrant que la faune a peu évolué en 25 ans.

Les Hyménoptères rassemblent également de très nombreuses espèces d'intérêt patrimonial, dont les abeilles solitaire Dioxys tridentata (rarissime dans toute l'Europe), Coelioxys emarginata, Panurgus dentipes, Trachusa byssina, Anthidiellum strigatum, Anthidium punctatum, etc. Un inventaire des fourmis effectuée en 200!-2009 par les membres de FourmiWalbru a permis de recenser au moins 18 espèces dont Formica pratensis, Formica rufa, Solenopsis fugax, Temnothorax interruptus, etc.

Monument naturel

Anciennes carrières.

Monument historique

Torgny est un village de type lorrain qui a été classé "village culturel de classe II" par la Commission royale des Monuments et Sites, en 1970.

En bordure de la réserve se trouve la chapelle N-D des Affligés et les vestiges de l'ermitage de Dominique Schmidt.

Récemment, une villa romaine a été découverte et fouillée. Le bâtiment, de dimensions moyennes présente des caractéristiques fort intéressantes, tant par le soin apporté à la construction qu'aux diverses phases et modifications subies au fil du temps (pierres de parement, porche, hypocauste,...). Il semble que cette villa ait été construite au Ier siècle de notre ère et ait été occupée jusqu'au IVe siècle (d'après BURNET, 1990).

Une nécropole mérovingienne de plus de 400 tombes (VIe au VIIIe siècle a été également découverte à Torgny).

Histoire du site

Sur terrain calcaire, en position sèche et chaude, la forêt surexploitée, défrichée (déjà à l'époque gallo-romaine) et pâturée a donné naissance aux pelouses calcaires appelées "truches" en dialecte gaumais. Les pratiques agro-pastorales de jadis (pacage, brûlage,...) ont disparu et les pelouses calcaires ont connu une phase de recolonisation forestière avant la restauration initiée dans les années 1990 (fort déboisement et contrôle des ligneux) et la mise en place d'une gestion récurrente combinant pâturages extensifs (moutons et chèvres) et travaux mécanisés.

Biblio

, 1867, Collection de documents et de chartes intéressant l'histoire de la Province: Torgny, Montquintin et Couvreux., Annales de l'Institut d'Archéologie Luxembourgeoise, 5 : 315-329.
, 1954, Excursion du 13 juin 1954 à Virton, Velosnes (Meuse, France) et Torgny., Natura Mosana, 7 : 34-35.
, 1984, Guide touristique de Sud-Ardenne et Gaume., Groupement des Syndicats d'initiative de Sud-Ardenne et Gaume, Arlon, 162 pp.
, 1983, La Lorrraine., Ed. Pierre Mardaga, Liège, 344 pp.
, 1958, La réserve scientifique de Raymond Mayné à Torgny. Seize années au service de la protection de la nature., Ardenne et Gaume, Monographie n° 2.
, 1989, L'inauguration de la réserve naturelle agréée Raymond Mayné à Torgny, le 9 juin 1989., Parcs nationaux, 44 (4) : 104-112.
, 1986, Spécial Gaume., La Fouine, 36 : 63 pp.
, 2001, Aanvullende gegevens over Belgische miriden (Heteroptera, Miridae)., Bulletin de la Société royale belge d'Entomologie, 137 : 69-90.
, 2004, Données récentes sur les Paragus de la faune belge (Diptera Syrphidae)., Bulletin de la Société royale belge d'Entomologie, 140 : 19-27.
, 1998, Note sur quelques punaises rares, méconnues ou récemment découvertes en Belgique (Heteroptera)., Bulletin et Annales de la Société royale belge d'Entomologie, 134 : 3-32.
, 1999, Quelques Hétéroptères peu communs observés récemment en Lorraine belge (prov. de Luxembourg)., Bulletin de la Société royale belge d'Entomologie, 135 (1-6) : 61-66.
, 1973, Communications. Cicadetta montana Scopoli à Torgny, Bulletin et Annales de la Société royale belge d'Entomologie, 109: 25.
, 1955, Regards sur la faune lépidoptérologique du pays gaumais., Mémoire de la Société Royale Entomologique de Belgique, 27 : 119-126.
, 1990, Torgny, dans le midi belge, village des archéologues heureux. On pourra sans doute se promener dans la villa du Romain plein de sesterces., Le Soir, octobre 1990.
, 1970, Aperçu géologique. Réserve scientifique Raymond Mayné et vignoble de Torgny., Ardenne et Gaume. Fonds Mercator, 93.
, 1975, Découverte d'une exuvie larvaire de dernier stade de Cicadetta montana Scopoli en Belgique (Homopt. Cicadidae), Bulletin et Annales de la Société royale belge d'Entomologie, 111: 99-100.
, 1916, Le sol et les populations de la Lorraine et des Ardennes., Librairie Ancienne H. Champion, Paris.
, 1907, Excursion à Velosnes-Manteville-Vezin (26 mai 1907)., Bulletin de la Société Naturaliste et Archéologique du Nord de la Meuse, 19 : 40-42.
, 1959, Le 17 septembre 1959 : premières vendanges à Torgny., Parcs nationaux, 14 : 135-136.
, 1986, Les plus belles réserves naturelles de Belgique., Reader's Digest, Bruxelles, 304 pp.
, 1883, Compte rendu de la XXIè herborisation générale de la Société royale de Botanique de Belgique., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 22 : 145-159.
, 1863, Les fleurs du Bas-Luxembourg., La Belgique Horticole, 13 : 188-197.
, 1955, Note sur une collection de mulots, Apodemus sylvaticus L., dans la région de Torgny., Bulletin de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, 31 : 1-4.
, 1967, Quelques plantes vasculaires intéressantes de l'Ardenne méridionale et du district jurassique., Lejeunia, 44 : 47.
, Les gentianes de l'Hettangien., Manuscrit non publié.
, 1957, Plantes rares du sud-est de la Belgique (note brève)., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 90 : 123-124.
, 1990, Sprinkhanen te Torgny., Saltabel, 4 : 9-12.
, 1961, A propos de certaines cartes de dispersion., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 93 : 137-150.
, 1998, Récoltes intéressantes de coléoptères dans la région de Torgny., Bulletin et Annales de la Société royale belge d'Entomologie, 134 : 261-269.
, 1938, Muscinées récoltées dans le jurassique belge au cours de l'herborisation de la Société royale de Botanique de Belgique, les 19 et 20 juin 1937., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 70 : 141-147.
, 1988, Observation du Pouillot de Bonelli Phylloscopus bonelli à Treignes (prov. Namur) en période de reproduction et approche de son habitat en Belgique., Aves, 25 : 21-32.
, 1971, Tortula marginata Spruce, espèce nouvelle pour la flore bryologique du Grand-Duché de Luxembourg., Natura Mosana, 24 : 9-11.
, 1926, Guide de l'herborisation sur Bajocien à la frontière franco-belge., Bulletin de la Société Naturaliste et Archéologique du Nord de la Meuse, 38 : 10-20.
, 1924, Les Rosa observés de part et d'autre de la frontière., Bulletin de la Société Naturaliste et Archéologique du Nord de la Meuse, 36 : 9-10.
, 1924, Les Rubus de la florule de Torgny., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 57 : 156-157.
, 1990, Étude préliminaire des taxocénoses de Carabides des pelouses calaminaires., Bulletin et Annales de la Société royale belge d'Entomologie, 126 : 141-150.
, 1979, Vlinderwaarnemingen Torgny en omgeving., Atalanta, 5 : 48-52.
, 1937, Lichens récoltés lors de l'herborisation de la Société de Botanique de Belgique, les 19 et 20 juin 1937 dans la région jurassique., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 70 : 162-168.
, 1925, A propos du camp de Velosnes., Bulletin de la Société Naturaliste et Archéologique du Nord de la Meuse, 37 : 19-39.
, 1911, Excursion de Torgny à Vezin, le 11 juin 1911., Bulletin de la Société Naturaliste et Archéologique du Nord de la Meuse, 23 : 13-18.
, 1923, Excursion à Velosnes le 17 juin 1923., Bulletin de la Société Naturaliste et Archéologique du Nord de la Meuse, 35 : 29-50.
, 1925, Excursion à Villécloye et Velosnes (30 avril 1925)., Bulletin de la Société Naturaliste et Archéologique du Nord de la Meuse, 37 : 17-18.
, 1924, Notes d'herborisation 1923. Localités nouvelles de plantes peu communes dans notre région., Bulletin de la Société Naturaliste et Archéologique du Nord de la Meuse, 36 : 10-14.
, 1902, Liste des plantes vasculaires observées dans les terrains jurassiques de la province de Luxembourg., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 35 : 34-35; 41 : 12-14.
, 1882, Plantes phanérogames nouvelles ou rares de la flore luxembourgeoise (deux notes)., Mémoires et Travaux de la Société Botanique du Grand-Duché de Luxembourg, 6-8 : 116-124.
, 1938, Du nouveau sur le truche de Torgny., Les Naturalistes belges, 19 : 238-239.
, 1927, Le cimetière franc à Torgny., Annales de l'Institut d'Archéologie Luxembourgeoise, 58 : 182-188.
, 1941, Images de Torgny., Le Pays Gaumais, 2 : 54-64.
, 1940, Le cimetière franc de Torgny., Le Pays Gaumais, 1 : 9-10.
, 1978, Les fleurs à Torgny au début de l'été., Chronique du Musée Gaumais, Virton, 125 : 6-7.
, 1948, Richesses archéologiques de la Gaume., Parcs Nationaux, 3 : 9-11.
, 1948, Sur la structure agraire et le pays rural de Torgny., Le Pays Gaumais, 9 : 65-90.
, 1951, Torgny et la réserve de l'ermitage., Reflets du tourisme, 1 : 19-23.
, 1958, Torgny, où notre joie demeure. Seize années au service de la protection de la nature., Parcs Nationaux, 13 : 112-114.
, 1884, Aide-mémoire de botanique descriptive indiquant les principales espèces de plantes vasculaires qui croissent dans la région jurassique belge circonscrite par les limites de l'arrondissement de Virton., Ed. Lamertin, Bruxelles et Athénée Royal de Virton.
, 2001, Gestion des milieux semi-naturels et restauration des populations menacées de papillons de jour., Ministère de la Région Wallonne, Direction générale des Ressources naturelles et de l'Environnement, Travaux n° 25, 125 pp.
, 1956, Terres et plantes de la région de Lamorteau-Torgny., Parcs Nationaux, 11 : 50-53.
, 1957, Les microassociations végétales au sein du Brometum erecti., Vegetatio, 7 : 321-354.
, 1973, Les lépidoptères de la Gaume franco-belge (esquisse zoogéographique et liste des espèces)., Alexanor, vol. 8.
, 1958, La végétation du promontoire de Torgny. Seize années au service de la protection de la nature., Parcs Nationaux, 13 : 118-121.
, 1992, Données nouvelles sur Cicadetta montana (Scopoli, 1772) (Homoptera, Cicadoidea, Tibicinidae). Abondance, sex-ratio et "tours" préimaginales chez une population belge., EPHE, Biologie et Evolution des Insectes, 5: 121-126.
, 1993, Sur la présence et l'écologie de la petite cigale des montagnes en Calestienne., De la Meuse à l'Ardenne, 16: 151-158.
, 1989, The non-tetrigid Saltatoria (Insecta) of the Belgian chalk grasslands., Comptes rendus du symposium "Invertébrés de Belgique", Bruxelles, pp. 257-263.
, 1986, La cigale des montagnes., Cercle des Naturalistes de Belgique, Vierves-sur-Viroin, monographie n° 8, 18 pp.
, Réserve naturelle Raymond Mayné à Torgny., Rapport non publié, 4 pp. + 1 carte.
, 1954, L'anémone pulsatille et son habitat., Parcs Nationaux, 9 (2) : 50-54.
, 1911, Compte rendu de la session extraordinaire de la Société belge de Géologie, de Paléontologie et d'Hydrologie et de la Société Géologique de Belgique tenue à Arlon et à Florenville du 16 au 20 septembre 1911., Bulletin de la Société belge de Géologie, de Paléontologie et d'Hydrologie, 25 : 313-388.
, 1970, Schéma d'un programme général d'embellissement du village et de son environnement; commune de Torgny. , Manuscrit.
, 1970, Torgny et sud de la Gaume. Evolution de l'avifaune., Ardenne et Gaume, Fonds Mercator, 170 pp.
, 1961, L'anémone pulsatille fleurit toujours sur la côte de Torgny., Parcs Nationaux, 16 : 163-173.
, 1987, Les côtes xérothermiques de Torgny et Velosnes : abondance, structure et diversité des peuplements de Carabides, comparaison entre 1963 et 1986., Parcs Nationaux, 42 : 59-67.
, 1969, Pour une théorie de la protection scientifique des sites naturels., Les Naturalistes belges, 50 (8): 433-443.
, 1958, Le vignoble de Torgny. Dans: Seize années au service de la protection de la nature., Parcs Nationaux, 13 : 124-126.
, 1986, Randonnées en pays de Torgny., Syndicat d'Initiative, Virton, 64 pp.
, 1864, Quelques observations à propos de la passerine, Stellaria passerina L., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 3 : 382-383.
, 1948, Etude démographique de Torgny., Le Pays Gaumais, 9 : 91-100.
, 1969, Carte géologique détaillée de la France XXXII-10/11, Longuyon-Gorcy. 1/50.000.
, 1968, Contribution à la géologie profonde du Jurassique de la Lorraine belge et du Pays de Montmédy (France): le sondage de Velosnes., Bulletin de la Société belge de Géologie, Paléontologie et Hydrologie, 67 : 182-190.
, 1949, Données géologiques sommaires sur l'Aalénien ferrugineux dans la région frontière franco-belge., Bulletin de la Société belge de Géologie, de Paléontologie et d'Hydrologie, 58 : 60-74.
, 1970, La base du Jurassique moyen dans la partie septentrionale du Bassin de Paris à l'ouest de Malmédy (Meuse)., Bulletin de l'Académie de la Société Lorraine de Science, 8 : 247-254.
, 1958, Coléoptères et Hémiptères des réserves naturelles de Torgny. Dans: Seize années au service de la protection de la nature., Parcs Nationaux, 13 : 115-118.
, 1962, L'anémone pulsatille à Torgny., Parcs Nationaux, 17 : 34-35.
, 1948, Quelques souvenirs entomologiques, Parcs Nationaux, 3 (4) : 20-24.
, 1974, Contribution à l'étude de l'avifaune nidificatrice de Lorraine belge., Aves, 11 : 177-192.
, 1973, La Pie-grièche écorcheur en Lorraine belge., Aves, 10 : 2-18.
, 1938, Principaux groupements végétaux observés dans le district jurassique belge au cours de l'herborisation organisée par la Société royale de Botanique de Belgique en 1937., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 70 : 148-161.
, 2002, Dimanche 16 juin: Excursion en Lorraine belge., Les Barbouillons, 207: 72-75.
, 1884, Note sur quelques observations botaniques., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 23 : 139-142.
, 1979, Atlas commenté de l'herpétofaune de la Belgique et du Grand-Duché de Luxembourg., Les Naturalistes belges, 60 : 257-333.
, 1968, Contribution à la connaissance du peuplement herpétologique de la Belgique. - Note I. Quelques données sur la répartition de la vipère péliade (Vipera berus berus L.) en Belgique et dans le Nord-Est de la France., Bulletin de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, 44 : 29.
, 1976, Distribution et comportement de la Mante religieuse, Mantis religiosa religiosa (L.) en limite septentrionale de son aire en Europe occidentale. Relations avec les fluctuations climatiques récentes (Dictyptera Mantidae)., Parcs nationaux, 31 : 138-175.
, 1973, Dix excellentes raisons pour protéger le chat sylvestre en Belgique et ailleurs., L'Homme et la Nature.
, 1979, Etudes écologiques et chronologiques sur la flore lorraine. Note 4. Les chutes floristiques entre l'Ardenne et la Bourgogne. Essai d'interprétation des disjonctions d'aire., Bulletin de la Société d'Histoire Naturelle de Moselle, 42 : 113-208.
, 1966, La conservation de la flore de Torgny et l'aménagement didactique de la réserve., Parcs nationaux, 21 : 154-161.
, 1975, La migration récente à caractère invasionnel du chat sauvage, Felis silvestris Schreber, en Lorraine belge., Mammalia, 39 : 251-288.
, 1981, L'apport de Henri Heim de Balzac (1899-1979) à la connaissance de la faune et de la flore lorraines., Natura Mosana, 34 : 1-22.
, 1976, Le chat sauvage, Felis silvestris silvestris Schreber, dans les réserves naturelles gérées par Ardenne et Gaume., Parcs nationaux, 31 : 70-97.
, 1971, Les sites Jean Massart du bas Luxembourg., Parcs nationaux, 26 : 156-183.
, 1967, L'excursion botanique et ornithologique à Torgny-Velosnes (Aves-Luxembourg)., Aves, feuille de contact, 1967 : 89-90.
, 1969, L'herborisation générale de la Société royale de Botanique de Belgique dans le district lorrain belge et la vallée de la Chiers, 1-3 juin 1968, Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 102 (2): 435-466.
, 1985, L'intérêt scientifique du site de la Ramonette à Velosnes (départ. Meuse, France)., Linneana Belgica, 10 (1) : 2-18.
, 1982, L'intérêt scientifique et plus spécialement botanique de la Côte Saint-Germain, près de Dun-sur-Meuse (Meuse, France)., Linneana Belgica, 8 (11) : 470-496.
, 1973, L'oeuvre botanique de Paul Errard., Pays Gaumais, 32 : 214-258.
, 1973, Notes chorologiques et écologiques sur la flore de la province de Luxembourg., Lejeunia N.S., 68: 1-88.
, 1968, Phénomènes karstiques intéressants sur la côte bajocienne et dans le nord de la France., Les Naturalistes belges, 49 : 565-583.
, 1971, Pour un zoning culturel et écologique en Sud-Luxembourg., Les Cahiers de l'Académie Luxembourgeoise, 5 : 35-42.
, 1967, Quelques sites à vocation scientifique du district jurassique., Parcs nationaux, 24 : 3-17.
, 1966, Trois herbiers, trois botanistes du district jurassique., Pays Gaumais, 27 : 42-102.
, 1907, Mise au point sur la flore lorraine., Assoc. franç. p. l'Avanct-. d. Sc., 36e session, Reims, pages 504-519.
, 1967, La nidification du busard cendré (Cyrcus pygargus) en Lorraine belge en 1967., Aves, 4 : 80-87.
, 1906, Catalogue des plantes vasculaires de l'arrondissement de Montmédy., Imprimerie Pierrot, Montmédy, 532 pp.
, 1889, L'excursion du 16 mai 1889 (à Villécloye, Bazeilles, Velosnes)., Mém. Soc. Amat. Natur. N. Meuse, 1 : 33-40.
, 1864, Troisième herborisation de la Société Royale de Botanique de Belgique: Bas-Luxembourg, vallée de la Semois., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 3 : 314-335.
, 1979, Répartition régionale de deux insectes homoptères trouvés à Torgny: Cicadetta montana Scop. et Haematoloma dorsata (Ahrens), Parcs Nationaux, 34 (3) : 104-110.
, 2014, La réserve naturelle Raymond Mayné, Le pays des Merveilles..., Parcs et Réserves, 69 : 4-18.
, 2014, Le Clos de la Zolette, grandeur, décadence, métamorphose...., Parcs et Réserves, 69 : 19-24.
, 1961, De nationale natuureservaten in België., Bull. v. Koningl. Comm. v. Monum. et Landsch. - Bull. Comm. Roy. Mon. et Sites, 12 : 223-245.
, 1968, Notes complémentaires au Catalogue monographique des Lépidoptères du Pays Gaumais.
, 1987, Demande d'agrément de la réserve Raymond Mayné à Torgny (province de Luxembourg)., Ardenne et Gaume, 181 pp.
, 1997, Les réserves naturelles d'Ardenne et Gaume., Ardenne et Gaume, Monographie n° 16, 64 pp.
, 1967, Evolution des superficies boisées et cultivées dans le Bas Luxembourg de 1910 à 1960., Bulletin de la Société Royale Forestière de Belgique, 74 : 281-295.
, 1970, Observations entomologiques, réserve naturelle de Torgny., Ardenne et Gaume, Fonds Mercartor, pp. 236-239.
, 2015, Atlas des Bryophytes (mousses, hépatiques, anthocérotes) de Wallonie (1980-2014), Publication du Département de l'Etude du Milieu Naturel et Agricole (SPW-DGARNE), Série "Faune-Flore-Habitats" n° 9, Gembloux, Tome 1, 384 pp., Tome 2, 680 pp.
, 1941, Esquisse phytosociologique des terrains bajociens et toarciens de la région jurassique., Lejeunia, 5 : 77-114.
, 1967, Les groupes écologiques forestiers de la Gaume., Lejeunia, N.S., 43 : 1-64.
, 1866, Une excursion botanique dans le Luxembourg français., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 5 : 258-272.
, 1983, Coup d'oeil sur les orchidées indigènes., Parcs Nationaux, 38 : 37-57.
, 1984, Les orchidées des bois clairs., Réserves naturelles, 2 : 4-9.
, 1983, Les orchidées des pelouses calcaires 1 et 2., Réserves naturelles, 2 : 4-9; 4 : 12-15.
, 1965, Le vignoble de Torgny., Le Pays Gaumais, 26 : 166-172.
, 2000, Contributions à l'étude de la faune entomologique belge. Parcs et réserves scientifiques d'Attert, Metzert, Torgny. Rapport 2000., Ardenne et Gaume, rapport non publié, 5 pp.
, 1993, Contributions à l'étude de la faune entomologique des réserves scientifiques et parcs nationaux., Ardenne et Gaume, rapport non publié, 16 pp.
, 1998, Observation d'un chat sauvage (Felis sylvestris) dans la réserve Ardenne et Gaume de Torgny., Parcs et Réserves, 53 (1-2) : 41.
, 1979, Adonis flammea Jacq en Belgique., Dumortiera, 12 : 8-9.
, 1955, Contribution à l'étude de la végétation et de la flore du district lorrain. III. Note sur la végétation forestière du district lorrain, Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 87 : 231-240.
, 1956, Gentiana ciliata dans le district lorrain (note brève)., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 88 : 92.
, 1958, Les insectes musiciens., Les Naturalistes belges, 34 : 41-56.
, 1955, Contribution à la faunistique entomologique du Pays gaumais. Éthologie de quelques insectes rares., Imprimerie Hoste, Gand, 67 pp.
, 1957, Catalogue monographique des Lépidoptères du Pays gaumais., Biologische Jaarboek Dodonaea, 24 : 62-88.
, 1963, Gloire et magnificence du pays de Gaume., Le Pays Gaumais, 24 : 56-94.
, 1957, Le refuge biologique de Torgny, émeraude de notre patrimoine national., Parcs Nationaux, 12 : 18-25.
, 1945, Torgny, ce paradis entomologique de la Gaume., Le Pays Gaumais, 6 : 89-95.
, 1958, Torgny, un bouquet d'insectes précieux parfumés de thym et d'origan. Dans: Seize années de la protection de la nature., Parcs Nationaux, 13 : 121-124.
, Carnets (manuscrits), déposé au Musée Gaumais à Virton.
, 1913, Compte-rendu de l'excursion organisée en 1913 dans la région de Virton., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique , 52 : 62-68.
, 1921, Contribution à la géographie botanique de la Lorraine: étude du sol et de sa couverture végétale à Ecouviez-Grand-Verneuil., Bulletin de la Société Naturaliste et Archéologique du Nord de la Meuse, 33 : 13-21.
, 1910, Contribution à la géographie botanique du jurassique: dispersion de l'Equisetum maximum., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 47 : 285-290.
, 1921, Essai de phytostatique en jurassique belge. Etude spéciale du Bajocien., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 54 : 7-48.
, 1925, Essai phytostatique. VI. Histoire des recherches de floristique dans le Jurassique., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 57 : 147-155.
, 1912, La station de l'Equisetum variegatum Schleicher dans le Jurassique belge., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 49 : 133-147.
, 1909, Plantes du Jurassique belge non renseignées dans le Catalogue de Montmédy avec indications de leurs principales stations., Bulletin de la Société Naturaliste et Archéologique du Nord de la Meuse, 21 : 3-13.
, 1909, Remarques sur la florule de Virton et ses environs., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 46 : 88-100.
, 1987, Découverte Nature à Torgny., Syndicat d'Initiative, La Gaume-Virton, 186 pp.
, Liste des plantes trouvées en lorraine belge en 1922-26, 1931 et 1947-48., Manuscrit inédit déposé cher E. Pierrot, Athus.

Divers

Sources

RESNAT

Date de la dernière modification de la fiche

2016-02-04