Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

506 - Le Gros Tienne

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Tri du Gros Tienne / Gros Tienne de Lavaux
Communes :Rochefort
Cantonnements DNF :Rochefort
Surface :12.53 ha
Coordonnées :X Lambert : 202324 - Y Lambert : 88616
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique

Intro

Brève description

Le Gros Tienne de Lavaux-Sainte-Anne est un des sites calcaires les plus intéressants de la Calestienne. Cette colline s'étirant d'est en ouest sur environ 500 m porte en effet sur son versant sud des fragments de pelouses xériques, des pelouses mésophiles à brome érigé (Bromus erectus) et brachypode penné (Brachypodium pinnatum), une pelouse mésohygrophile à laîche tomenteuse (Carex tomentosa) et succise (Succisa pratensis), des ourlets thermophiles, une chênaie calcicole, etc. L'endroit est réputé pour son peuplement orchidologique exceptionnel et est pour cette raison très fréquenté par les botanistes. L'espèce phare est certainement le rarissime épipactis à petites fleurs (Epipactis microphylla) qui trouve au Gros Tienne l'une de ses rares localités connues actuellement en Belgique. La chlore perfoliée (Blackstonia perfoliata) et l'inule à feuilles de saule (Inula salicina) sont d'autres joyaux floristiques du site. Mais le Gros Tienne abrite aussi une faune d'une très grande diversité, en particulier les insectes (lépidoptères, orthoptères, ...). Son accès est autorisé sur les chemins et sentiers. Des chantiers de gestion y sont organisés annuellement.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • K0 - Calestienne

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Lavaux-Sainte-Anne12.53 haROCHEFORTNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Rochefort12.53 haDinant

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Rochefort.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Rochefort, 16, rue de Sauvenière, 5580 Rochefort (Tél. : 084/22.05.80 - Fax : 084/22.05.89).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6171Lesse et Lomme (ou Lhomme)2,1 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Meles melesOuiNon
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Lanius collurioOuiNonNicheurJacob & Paquay (1992)
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Salamandra salamandraOuiNon2019J. Moïs
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Aporia crataegiNonNon2019Divers obs.
Argynnis adippeNonOui1997GT Lycaena (divers obs.)
Argynnis aglajaNonOui1997GT Lycaena (divers obs.)
Argynnis paphiaNonNon> 9 ex.1997GT Lycaena (divers obs.)
Aricia agestisNonNon2019Divers obs.
Callophrys rubiNonNon2001GT Lycaena (divers obs.)
Coenonympha arcaniaNonOui2019Y. Barbier
Colias alfacariensisOuiOui6 ex.2003GT Lycaena (J.-L. Gathoye)
Erynnis tagesNonNon2019Divers obs.
Hamearis lucinaNonOui7 ex.2001Divers obs.
Hesperia commaOuiOui2 ex.1997GT Lycaena (obs. M. Brévière)
Iphiclides podaliriusOuiOuiRéapparition en 20052005GT Lycaena (M. Paquay)
Leptidea sinapisNonNon2019Divers obs.
Limenitis camillaNonNon2019Divers obs.
Lycaena tityrusNonNon1997GT Lycaena (divers obs.)
Melanargia galatheaNonNon2019Divers obs.
Polyommatus coridonNonOui2019Divers obs.
Pyrgus malvaeNonOui2019Divers obs.
Thymelicus acteonNonOui1997GT Lycaena (divers obs.)
Invertébrés - Insectes - Zygènes
Zygaena transalpina2005M. Paquay
Zygaena viciae2005M. Paquay
Invertébrés - Insectes - Papillons nocturnes
Euplagia quadripunctaria2004C. Steeman
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Lucanus cervusOuiOui1 femelle2017M. Dubucq
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Barbitistes serricauda2008M. Paquay
Chrysochraon dispar2019Jeunes & Nature
Metrioptera bicolor2019Jeunes & Nature
Nemobius sylvestris2019Jeunes & Nature
Omocestus rufipes2019Jeunes & Nature
Stenobothrus lineatus2019Jeunes & Nature
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Coelioxys afra2019Y. Barbier
Polistes biglumis2019Y. Barbier
Trachusa byssina2019M. Paquay, Y. Barbier
Plantes - Plantes supérieures
Blackstonia perfoliata2014Div. obs.
Carex tomentosaAbondant2014Div. obs.
Cephalanthera damasonium10 ex.2014SOE, D. Tyteca et al.
Dactylorhiza majalis1 pied bord nord2004D. Tyteca
Epipactis microphylla5-20 ex.2019AD. Tyteca, M. Paquay + divers obs.
Epipactis muelleri5 ex.2019D. Tyteca et al.
Gentianella ciliatamax. 80 pieds2014Naturalistes de la Haute Lesse
Gentianella germanica> 500 pieds2014Naturalistes de la Haute Lesse
Gymnadenia conopsea2014SOE, D. Tyteca et al.
Himantoglossum hircinumSporadique, 1-2 pieds2014D. Tyteca
Inula salicinaEn extension2019ADivers obs.
Listera ovata2014SOE, D. Tyteca et al.
Ophrys apifera2014SOE, D. Tyteca et al.
Ophrys fuciflora2014SOE, D. Tyteca et al.
Ophrys insectifera2014SOE, D. Tyteca et al.
Orchis mascula100-200 ex.2014SOE, D. Tyteca et al.
Orchis purpurea500-600 ex.2014ASOE, D. Tyteca et al.
Orchis simia50-100 ex.2014ASOE, D. Tyteca et al.
Platanthera bifolia20-40 ex.2014SOE, D. Tyteca et al.
Platanthera chlorantha2014SOE, D. Tyteca et al.

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 2

Commentaires sur la faune

Mammifères : Le Blaireau est signalé.

Commentaires sur la flore

Espèces protégées : Listera ovata, Ophrys insectiflora, O. fuciflora, Orchis purpurea, O. simia (+ Orchis purpurea x simia), Platanthera bifolia, P. chlorantha.
Espèces intéressantes : Blackstonia perfoliata (la seule station wallonne actuellement connue, avec Dailly), Carex tomentosa, Gentianella ciliata, Gentianella germaniaca, Inula salicina,

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un ensemble de boisements et de pelouses calcicoles mésohygrophiles d'un très grand intérêt biologique. Protection d'un peuplement orchidologique exceptionnel.

Menaces

Reboisement spontané, actuellement maitrisé par des chantiers de gestion organisés annuellement.

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

Ouverture des zones en pelouse : dégagement + fauche en rotation.
Conservation de lisières herbacées : fauchage - débrousasaillement une fois tout les 3-5 ans.
Conservation de boisements clairs à orchidées.

Accès du public

Le site étant soumis au régime forestier, l'accès du public est autorisé seulement sur les sentiers et chemins existants.

Détails

Description physique

Le site s'inscrit dans le paysage typique de la Calestienne. Il s'agit d'une colline longue de 500 m s'étirant selon un axe est-ouest et culminant à 220 m d'altitude. L'environnement est constitué essentiellement de prairies et de bois. Le sol repose sur schistes calcarifères du Frasnien.

Description biologique

Le Gros Tienne de Lavaux est une colline calcaire s'étirant selon un axe est-ouest et couvert pour une bonne part d'une végétation forestière, à l'exception de l'extrémité occidentale où se maintiennent, grâce à des mesures de gestion récurrentes, des pelouses calcicoles d'un très grand intérêt botanique et entomologique. Il s'agit sans doute d'un des sites les plus visités par les naturalistes en Lesse et Lomme et on dispose dès lors d'un grand nombre de données biologiques. Cet attrait s'explique notamment par présence d'un peuplement exceptionnel d'orchidées, probablement même le plus riche de toute la région avec 16 espèces répertoriées à ce jour (TYTECA, 2015).

La présence du rarissime Epipactis microphylla justifie à elle seule la protection du site. La population y est suivie depuis 2004 et fluctue d'une année à l'autre entre 5 et 19 individus. Ceux-ci poussent dans la lisière forestière au contact avec la pelouse principale. Cette orchidée se trouve en limite d'aire en Région wallonne et n'a été trouvée, en dehors du Gros Tienne, qu'en quelques rares autres localités où la plante n'a d'ailleurs plus été aperçue récemment.

D'autres orchidées, rares ou en situation critique en Lesse et Lomme, montrent au Gros Tienne un dynamisme remarquable, en premier lieu Orchis purpurea qui y pousse en centaines de pieds, et Orchis simia qui constitue ici l'une des trois seules populations importantes de la région (avec Pesire et le Roptai).

Le site est par ailleurs le seul à accueillir les trois Ophrys de Lesse et Lomme. D'autres taxons sont en situation précaire ou n'apparaissent que sporadiquement, comme Himantoglossum hircinum ou Dactylorhiza majalis (cette dernière espèce étant probablement disparue, les deux ou trois pieds trouvés au début des années 2000 en marge du Gros Tienne poussaient en effet au bord d'un drain dans une prairie qui fut par la suite fortement engraissée, D. Tyteca in litt.).

La diversité orchidologique du Gros Tienne favorise l'apparation de plantes hybrides très rarement constatée ailleurs, notamment Orchis purpurea x O. simia, observé chaque année, et Ophrys apifera x O. fuciflora découvert en 2014.

La faune du Gros Tienne a fait l'objet de nombreuses observations et certains groupes entomologiques comme les Lépidoptères sont inventoriés intensivement depuis au moins les années 2000. La liste des espèces rares et remarquables est déjà fort longue.

L'une des observations les plus remarquables de 2017 concerne une femelle de lucane cerf-volant (Lucanus cervus), le plus gros des Coléoptères wallons et espèce d'intérêt communautaire, particulièrement rare en Famenne où la seule population connue se trouve dans le Bois de Villers, à 2-3 km plus au nord.

En juillet 2019, une abeille rarissime, Coelioxys afra, a été observée sur le site par Y. Barbier. Cette espèce coucou parasitant notamment Megachile pilidens, n'était recensée auparavant en Région wallonne que d'une capture à Han-sur-Lesse en 1954 (rec. J. Petit).

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Biblio

, 1987, Projet de création de réserves naturelles domaniales sur le territoire des communes de Rochefort et Tellin., Ardenne & Gaume et Commission communale consultative de l'environnement de Rochefort, 42 pp.
, 2000, Atlas des Orthoptères de la Famenne (Criquets, Sauterelles et Grillons)., Publication du Centre de Recherche de la Nature, des Forêts et du Bois, Gembloux, 284 pp.
, 2001, Section Orchidées d'Europe. Bilan des activités 1999-2000., Les Naturalistes belges, 82: 1-18.
, 1992, Oiseaux nicheurs de Famenne. Atlas de Lesse et Lomme., Aves et Région Wallonne, 360 pp.
, 2005, Samedi 17 septembre : suivi des populations de gentianes en Lesse et Lomme., Les Barbouillons, 226 : 95-96.
, 2008, Atlas des Orchidées de Lesse et Lomme, Ministère de la Région wallonne, Direction générale des Ressources naturelles et de l'Environnement, Série "Faune-Flore-Habitats" n° 3, Gembloux, 216 pp.
, 2015, Evolution récente des populations et habitats d'orchidées en Lesse et Lomme (2008-2014), Les cahiers des Naturalistes de la Haute-Lesse N° 6: 41 pp.
, 2004, Mémorandum : quelques recommandations, suggestions et propositions concernant la protection des espèces d'orchidées de Lesse et Lomme., Dossier non publié, 14 pp.
, 2019, Note sur deux orchidées rarissimes en Wallonie, présentes sur le cantonnement DNF de Rochefort, Document non publié, 3 pp.

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1994)

Date de la dernière modification de la fiche

2015-02-11