Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

539 - Quaux

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Les Pairées Est (partim)
Communes :Rochefort, Tellin
Cantonnements DNF :Saint-Hubert
Surface :3.97 ha
Coordonnées :X Lambert : 208586 - Y Lambert : 87602

Intro

Brève description

Les Pairées, certainement l'un des sites les plus célèbres de Lesse et Lomme, représentent un lieu fort apprécié des naturalistes, attirés tant par le paysage très varié que par les multiples intérêts de l'endroit. Situés à cheval sur les provinces de Luxembourg et de Namur, au nord de Resteigne, les Pairées forment un ensemble remarquable de végétations calcicoles disposées en mosaïque sur plusieurs sites contigus. Le site de Quaux fait partie de l'ensemble constitué par les Pairées Est, à l'est de la route Belvaux-Resteigne. Celui-ci renfermait jadis d'intéressantes pelouses calcicoles qui se sont progressivement réboisées au fil du temps, suite à l'abandon des pratiques agro-pastorales. Grâce aux opérations de restauration menées au milieu des années 2000 dans le cadre d'un projet Life, une pelouse d'environ 1 hectare est de nouveau présente avec le cortège associé et est entretenue grace au pâturage ovin. On y observe un peuplement de genévrier (Juniperus communis) ainsi que plusieurs autres espèces végétales comme la laîche humble (Carex humilis) et la serratule des teinturiers (Serratula tinctoria).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • K0 - Calestienne

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Resteigne3.97 haTELLIN (partim ???)LUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Saint-Hubert3.97 haNeufchâteau

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Communes de Tellin.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Saint-Hubert, avenue Nestor Martin, 10A, 6870 Saint-Hubert (Tél. : 061/61.21.20 - Fax: 061/61.37.68).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
230Parc de Lesse et Lomme3,97 ha
6171Lesse et Lomme (ou Lhomme)0,40 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Anthus trivialisOuiNon2006M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Dryocopus martiusOuiNon2006M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Boloria euphrosyneOuiOui2006M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Polyommatus coridonNonOui2012P. Lighezzolo
Invertébrés - Insectes - Hémiptères
Dicranocephalus agilis2006M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Gonocerus juniperi2014E. Bisteau, J.-Y. Baugnée
Palomena viridissima2006M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Plantes - Plantes supérieures
Anthericum liliago> 15 pieds2006M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Carex humilis2014E. Bisteau, J.-Y. Baugnée
Daphne mezereum2006M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Hippocrepis comosa2014M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Juniperus communis> 30 pieds2014M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Orchis mascula2006M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Platanthera chlorantha2006M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Rosa rubiginosa2006M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Serratula tinctoria10aine de pieds env.2014E. Bisteau, J.-Y. Baugnée, L.-M. Delescaille
Stachys alpina2006M. Paquay, J.-Y. Baugnée
Teucrium chamaedrys2014M. Paquay, J.-Y. Baugnée

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Relevés 20/03/2014 - J.-Y. Baugnée et E. Bisteau

Zone boisée : Carex flacca, Carpinus betulus, Cornus mas, Corylus avellana, Crataegus laevigata, Fragaria vesca, Hedera helix, Helleborus foetidus, Juniperus communis, Lonicera periclymenum, Mahonia aquifolium, Mercurialis perennis, Narcissus pseudonarcissus, Pinus sylvestris, Taraxacum sp., Viburnum lantana

Pelouse RND: Brachypodium pinnatum, Campanula rotundifolia, Cardamine hirsuta, Carex flacca, Carex humilis, Clematis vitalba, Daucus carota, Echium vulgare, Euphorbia cyparissias, Festuca lemanii, Fragaria vesca, Galium pumilum, Helianthemum nummularium, Helleborus foetidus, Hippocrepis comosa, Hypericum hirsutum, H. perforatum, Hypochaeris radicata, Inula conyzae, Juniperus communis, Leucanthemum vulgare, Linum catharticum, Narcissus pseudonarcissus, Poa pratensis, Potentilla neumanniana, Primula veris, Prunus spinosa, Sanguisorba minor, Senecio jacobaea, Serratula tinctoria, Sesleria caerulea, Stachys officinalis, Taraxacum sp., Teucrium chamaedrys, Thymus pulegioides, Verbascum sp., Viburnum lantana, Viola hirta.

Espèces exotiques

Plantes: Mahonia aquifolium (2 pieds en 2014 dans sous-bois - obs. J.-Y. Baugnée - E. Bisteau).

Conservation

Objectifs de conservation

Le parc, créé en 1954 sous l'appellation de 'parc national de Lesse et Lomme', était destiné à protéger les pelouses calcaires du Mesobromion et du Xerobromion et de leur environnement boisé. Diverses pelouses ont été érigées, par location, en réserves naturelles domaniales, le parc a perdu les joyaux qui avaient justifié sa création, mais sa fonction d'en protéger l'environnement subsiste, sans compter qu'il est pertinent de contribuer à la conservation des forêts subnaturelles, caractéristiques d'un paysage karstique exemplaire, et en particulier des seules populations indigènes de Quercus pubescens, lequel atteint ici sa limite septentrionale dans l'ouest de l'Europe.

Menaces

Les bois étant soumis au régime forestier, leur gestion incombe aux Ingénieurs forestiers du ressort; mais pour les sites repris dans les limites du parc, l'association Ardenne et Gaume est consultée.

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

Les bois étant soumis au régime forestier, leur gestion incombe aux Ingénieurs forestiers du ressort; mais pour les sites repris dans les limites du parc, l'association Ardenne et Gaume est consultée.

La pelouse calcaire a été réouverte dans le cadre du projet LIFE Lesse et Lomme durant l'hiver 2004-2005 et bénéficie du statut de RND.

Accès du public

Accès du public libre sauf dérogation imposée par le DNF, notamment lors des chasses.

Détails

Description physique

A compléter

Description biologique

Ce site peu connu, faisant partie des Pairées, a été partiellement restauré au milieu des années 2000 dans le cadre du projet Life "Lesse et Lomme". Une pelouse calcicole subsistant en sous-bois a été dégagée par déboisement et débroussaillage, au sein d'une chênaie-charmaie calciphile. Il ne semble pas encore avoir fait l'objet d'une description botanique.

Un relevé sommaire effectué en avril 2006 (M. Paquay et J.-Y. Baugnée) dans la pelouse en cours de restauration, un an après les travaux, a permis de noter les espèces végétales suivantes: Juniperus communis (> 20 pieds), Sesleria caerulea, Brachypodium pinnatum, Euphorbia cyparissias, Stachys officinalis, Hypericum perforatum, Helianthemum nummularium, Scabiosa columbaria, Carex flacca, Sanguisorba minor, Potentilla erecta, Taraxacum sp., Teucrium chamaedrys, Carex humilis, Carex caryophyllea, Digitalis lutea, Fragaria vesca, Leucanthemum vulgare, Galium pumilum, Helleborus foetidus, Orchis mascula, Bellis perennis, Viola hirta, Arenaria serpyllifolia, Primula veris, Carex digitata, etc.

Diverses espèces arbustives était présentes sous forme de rejets comme Prunus spinosa, Viburnum lantana, Crataegus monogyna, Rosa sp., Corylus avellana, Euonymus europaeus, etc.

Une place à feu accueillait Cirsium arvense, Cardamine hirsuta, Senecio viscosus, Funaria hygrometrica, Morchella sp.

Une plante rare semble être apparue récemment sur le site, il s'agit de Serratula tinctoria qui a été notée en 2013 (peu abondante - obs. L.-M. Delescaille) ainsi qu'en mars 2014 (obs. E. Bisteau et J.-Y. Baugnée).

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Biblio

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

P. LIMBOURG /