Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

953 - Vallée de la Vierre à Gribomont

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Prairies alluviales de la Vierre
Communes :Bertrix, Herbeumont
Cantonnements DNF :Neufchâteau
Surface :47.00 ha
Coordonnées :X Lambert : 219064 - Y Lambert : 57422
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Localisé en Ardenne méridionale, à une altitude d'environ 400 m, le site comprend une partie de la plaine alluviale de la Vierre à l'est du village de Gribomont, dépendant de Saint-Médard. On y observe une belle mosaïque de prairies humides, de mégaphorbiaies, de prés de fauche et de bas-marais acides dont l'intérêt botanique autant qu'entomologique est particulièrement remarquable, malgré d'importantes dégradations perpétrées ces dernières décennies (drainage, plantations de peupliers et de résineux, ...).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L5 - Ardenne méridionale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Orgeo10.65 haBERTRIXLUXEMBOURG
Saint-Médard36.35 haHERBEUMONTLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Neufchâteau47 haNeufchâteau

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
280Vallée de la Vierre47 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Alcedo atthisOuiNon2007X. Vandevyvre
Emberiza schoeniclusOuiNonNicheur2007X. Vandevyvre
Lanius collurioOuiNonNicheur2007X. Vandevyvre
Locustella naeviaOuiNonNicheur probable2007X. Vandevyvre
Rallus aquaticusOuiNon2007X. Vandevyvre
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Zootoca viviparaOuiNon2010Q. Smits
Animaux - Vertébrés - Poissons
Lampetra planeriOuiOuiDEMNA
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Boloria eunomiaOuiOui2012Divers obs.
Boloria seleneNonNon2011Divers obs.
Callophrys rubiNonNon2007M. Dufrêne, F. Etienne
Issoria lathoniaOuiNon2007F. Etienne
Lycaena helleOuiOui2014Divers obs.
Melitaea diaminaNonNon2007X. Vandevyvre
Invertébrés - Insectes - Libellules
Gomphus vulgatissimusOuiOui2004P. Goffart
Sympecma fuscaOuiOui2007X. Vandevyvre
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Stethophyma grossum2010Q. Smits
Plantes - Plantes supérieures
Arnica montanaProbablement disparu
Carex acuta2010Divers obs.
Carex vesicaria2010Divers obs.
Comarum palustre2009Divers obs.
Eriophorum angustifolium2010Divers obs.
Hydrocotyle vulgaris2009Divers obs.
Menyanthes trifoliata2009Divers obs.
Nardus stricta2009Divers obs.
Pedicularis sylvatica2009Divers obs.
Scorzonera humilis
Veronica scutellata
Viola palustris2009Divers obs.

Commentaires sur la faune

Oiseaux (données X. Vandevyvre, Y. Giot et al. 2007-2014): Alcedo atthis, Carduelis cannabina, Circus cyaneus, Coccothraustes coccothraustes, Emberiza schoeniclus, Lanius collurio, Locustella naevia, Milvus milvus, Rallus aquaticus, Streptopelia turtur, Sylvia atricapilla, Sylvia curruca, Turdus pilaris.

Lépidoptères rhopalocères (données GT Lycaena + divers obs. 1995-2014): Aglais urticae, Anthocharis cardamines, Apatura iris, Aphantopus hyperantus, Aporia crataegi, Araschnia levana, Boloria eunomia, Boloria selene, Brenthis ino, Callophrys rubi, Coenonympha pamphilus, Gonepteryx rhamni, Inachis io, Issoria lathonia, Lasiommata megera, Leptidea sinapis, Lycaena helle, Lycaena tityrus, Maniola jurtina, Melitaea diamina, Ochlodes sylvanus, Papilio machaon, Pieris brassicae, Pieris napi, Pieris rapae, Polyommatus icarus, Pyrgus malvae, Thymelicus lineolus, Thymelicus sylvestris, Vanessa atalanta, Vanessa cardui.

Orthoptères (données Q. Smits 2010): Chorthippus parallelus, Chrysochraon dispar, Conocephalus fuscus, Stethophyma grossum.

Odonates (données P. Goffart 2004; X. Vandevyvre, 2007; Q. Smits 2010): Calopteryx splendens, Calopteryx virgo, Gomphus vulgatissimus, Platycnemis pennipes, Sympecma fusca.

Commentaires sur la flore

Plantes supérieures (données divers obs. 1980-2014): Achillea millefolium, Achillea ptarmica, Agrostis canina, Agrostis stolonifera, Alchemilla xanthochlora, Alnus glutinosa, Angelica sylvestris, Anthriscus sylvestris, Arrhenatherum elatius, Caltha palustris, Calystegia sepium, Campanula rotundifolia, Carex acuta, Carex demissa, Carex nigra,  Carex ovalis, Carex panicea, Carex rostrata, Carex vesicaria, Centaurea jacea, Cirsium palustre, Comarum palustre, Dactylis glomerata, Deschampsia cespitosa, Elymus repens, Epilobium angustifolium, Epilobium palustre, Equisetum fluviatile, Eriophorum angustifolium, Festuca rubra, Filipendula ulmaria, Galeopsis tetrahit, Galium aparine, Galium palustre, Galium saxatile, Galium uliginosum, Geum urbanum, Glyceria maxima, Heracleum sphondylium, Hieracium pilosella, Holcus lanatus, Holcus mollis, Hydrocotyle vulgaris, Hypericum maculatum, Juncus acutiflorus, Juncus effuses, Leucanthemum vulgare, Lychnis flos-cuculi, Lycopus europaeus, Lysimachia vulgaris, Lythrum salicaria, Malva moschata, Mentha arvensis, Menyanthes trifoliata, Mimulus guttatus, Molinia caerulea, Myosotis nemorosa, Nardus stricta, Pedicularis sylvatica, Persicaria bistorta, Phalaris arundinacea, Picea abies, Poa trivialis, Populus alba, Potentilla erecta, Ranunculus flammula, Ranunculus repens, Rumex acetosa, Salix aurita, Salix purpurea, Salix x multinervis, Scorzonera humilis, Scrophularia nodosa, Scutellaria galericulata, Sparganium erectum, Spiraea alba, Stachys palustris, Stellaria graminea, Succisa pratensis, Tanacetum vulgare, Torilis japonica, Urtica dioica, Valeriana repens, Veronica chamaedrys, Veronica scutellata, Vicia cracca, Viola palustris.

Espèces exotiques

Plantes: Mimulus guttatus, Spiraea alba.

Animaux: Pacifastacus leniusculus.

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'un tronçon intéressant d'une vallée ardennaise.

Menaces

Pollution, abandon des anciennes pratiques agropastorales, plantations de peupliers.

Recommandations

DETHIOUX et OVERAL avaient conseillé la création d'une réserve naturelle domaniale en 1978. Depuis lors, la moitié de la superficie qu'ils proposaient a été tout à fait dénaturée et le paysage a été irrémédiablement altéré. Seules quelques parcelles très intéressantes existent encore et il serait grand temps de sauver en y maintenant le fauchage traditionnel.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Le site se trouve à l'est de Gribomont, dans la plaine alluviale de la Vierre. Cette partie de la vallée fut étudiée par DETHIOUX et OVERAL (1978) qui avaient délimité un périmètre à préserver. Malheureusement, au nord du pont sur la Vierre, une grande partie de la zone a été rachetée par un particulier qui l'a assainie à la poclain et à la charrue à disque et plantée, il y a une dizaine d'années, de peupliers et même de résineux, ce qui lui a fait perdre une grande partie de son intérêt botanique. Largement ouverte sur une distance de deux km environ, la vallée est actuellement en grande partie fermée par la peupleraie et l'aspect traditionnel du paysage a été dénaturé.

Au sud du pont, la plaine alluviale est occupée par des prairies, des près de fauche encore exploités et des prés à l'abandon depuis plusieurs années dont certains ont gardé un grand intérêt.

Le site occupe des alluvions modernes des vallées. A cet endroit la Vierre traverse successivement les assises du Siegenien inférieur, moyen et supérieur.

Description biologique

Les prairies de la Vierre à l'est du village de Gribomont ont été étudiées par DETHIOUX et OVERAL (1978) qui avaient déjà noté une série de dégradations du milieu (drainage, plantation de peupliers et de résineux, ...) en amont du pont. Plusieurs inventaires ont été effectués plus récemment dans le cadre de Natura 2000.

Les peupleraies ont été plantées sur mégaphorbiaie. On y observe une flore assez nitrophile où se côtoient Filipendula ulmaria, Persicaria bistorta, Angelica sylvestris, Glyceria maxima, Deschampsia cespitosa, Phalaris arundinacea, Urtica dioica, Galium aparine et des peuplements d'espèces de coupes forestières comme Epilobium angustifolium, Galeopsis tetrahit...

Les rives de la rivière sont envahies par de hautes herbes: Glyceria maxima, Sparganium erectum, Calystegia sepium, Phalaris arundinacea, Tanacetum vulgare, Urtica dioica, Galium aparine, ...

Les parcelles abandonnées renferment encore une flore et une végétation de grand intérêt:

- des bas-marais acides à Menyanthes trifoliata, Comarum palustre, Hydrocotyle vulgaris, Viola palustris, Agrostis canina, Caltha palustris, Eriophorum angustifolium, Scutellaria galericulata, Juncus acutiflorus, Veronica scutellata, Lycopus europaeus, Lychnis flos-cuculi, Myosotis nemorosa, etc.

- des cariçaies à Carex nigra;

- des cariçaies à Carex rostrata et/ou Carex vesicaria;

- des prairies à Deschampsia cespitosa et Persicaria bistorta envahies par Angelica sylvestris, Cirsium palustre, Molinia caerulea,... ;

- des mégaphorbiaies à Filipendula ulmaria, Valeriana repens, Epilobium palustre, Lysimachia vulgaris, Galium uliginosum, Achillea ptarmica, Rumex acetosa,... ;

- des zones plus sèches incluant des fragments de pré oligotrophe à Carex panicea, Carex ovalis, Scorzonera humilis, Potentilla erecta, Succisa pratensis, Nardus stricta, Pedicularis sylvatica, etc.

- des jonçaies à Juncus effusus;

- des roselières à Phalaris arundinacea;

- un fossé colonisé par Ranunculus flammula, Equisetum fluviatile, Mentha arvensis, Carex demissa, etc.;

- des fourrés de Salix aurita, Salix x multinervis;

- des aulnaies alluviales.

La faune de cette partie de la vallée de la Vierre a été globalement peu inventoriée sauf en ce qui concerne les papillons de jour, pour lesquels on dispose de données depuis les années 1990. Plus de 30 espèces y ont été notées au cours des deux dernières décennies parmi lesquelles figurent le nacré de la bistorte (Boloria eunomia) et le cuivré de la bistorte (Lycaena helle), deux papillons à écologie très spécialisée présentant une haute valeur patrimoniale tant au niveau wallon qu'européen.

La Vierre renferme encore des populations faibles de moule perlière (Margaritifera margaritifera), ainsi que deux poissons d'intérêt communautaire, le chabot (Cottus rhenanus) et la lamproie de Planer (Lampetra planeri).

Cette partie de la vallée reste globalement épargnée par les espèces invasives ou exotiques. Mimulus guttatus, plante originaire d'Amérique du nord, fut signalée par DETHIOUX et OVERAL (1978) et est toujours présent au voisinage du pont et sur les berges de la rivière.

Originaire du même continent, l'écrevisse de Californie, ou écrevisse du Pacifique (Pacifastacus leniusculus), est bien présente dans la Vierre.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

Ancien moulin de Gribomont.

Histoire du site

D'après la carte de Ferraris le site était occupé au 18ème siècle par des prairies humides. Les abords étaient couverts de vastes landes.

Divers

Sources

OFFH

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1997)

Date de la dernière modification de la fiche

2014-05-12