Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

988 - L'Onnou

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Bertrix
Cantonnements DNF :Neufchâteau
Surface :2.07 ha
Coordonnées :X Lambert : 216000 - Y Lambert : 61538
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette très belle prairie oligotrophe est située en Ardenne centrale et occupe le fond d'un vallon, à l'est du village de Bertrix. Elle présente différents faciès typiques de l'Ardenne et devenus rares dans la région. Dominé par un prairie à bistorte (Persicaria bistorta) et à canche cespiteuse (Deschampsia cespitosa), le site présente une intrication de milieux comme la mégaphorbiaie à reine des prés (Filipendula ulmaria), angélique (Angelica sylvestris) et valériane officinale (Valeriana repens), la cariçaie à laîche noire (Carex nigra) et comaret (Comarum palustre), la jonchaie acutiflore et des groupements végétaux plus prairiaux. Le site recèle l'une des plus belles populations ardennaises du nacré de la bistorte (Boloria eunomia) ainsi que d'autres espèces intéressantes telles que le cuivré de la bistorte (Lycaena helle).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L3 - Ardenne centrale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Bertrix2.07 haBERTRIXLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Neufchâteau2.07 haNeufchâteau

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Biotopes

Commentaires sur les biotopes

Ces différents habitats se présentent en mosaïque.

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon2012T. Gaillard
Natrix natrixOuiOui2012T. Gaillard
Zootoca viviparaOuiNon2012T. Gaillard
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Aporia crataegiNonNon> 15 ex.1998M. Dufrêne
Boloria eunomiaOuiOui> 100 ex.2008AM. Dufrêne
Boloria seleneNonNon> 50 ex.1998CM. Dufrêne
Lycaena helleOuiOui> 10 ex.2009BM. Dufrêne
Pyrgus malvaeNonOui2 ex.2009M. Dufrêne
Plantes - Plantes supérieures
Comarum palustreAbondant1998BM. Dufrêne
Hydrocotyle vulgaris
Viola palustrisAbondant1998BM. Dufrêne
Plantes - Mousses
Sphagnum spp.Plusieurs plages1998CM. Dufrêne

Conservation

Objectifs de conservation

Conserver un site d'Ardenne centrale optimal pour le papillon protégé Boloria eunomia, qui y présente d'ailleurs une très forte population. De nombreuses autres espèces typiques de ce type de milieu devenu rare en Ardenne bénéficieront aussi des mesures de conservation.

Menaces

Le projet de construction d'un étang détruirait irrémédiablement le site et la population de Proclossiana eunomia. Il existe suffisamment d'autres endroits beaucoup moins intéressants que celui-là pour réaliser un tel projet.

D'autres menaces sont liées notamment à la qualité de l'eau du ruisseau qui traverse le site. La présence d'une zone de stockage de bois et de déchets de bois en amont, dans le zoning pourrait modifier la qualité de l'eau. Les amendements qui pourraient être apportés à la prairie jouxtant le site sont aussi une menace potentielle importante pour ce type de prairie méso-oligotrophe.

Recommandations

La protection du site par le statut de ZHIB est recommandée.

Accès du public

Sans objet.

Détails

Description physique

Le site occupe le fond d'un vallon qui s'élargit avant de rejoindre la Vierre qui s'appelle encore à cet endroit ruisseau du Saupont. Le fond du vallon est occupé en amont par une pessière. La pente gauche a été replantée récemment d'épicéas; la pente droite est occupée par une prairie pâturée qui ne subit apparemment pas d'amendement important. Le fond du vallon est occupé par un ruisseau sans nom. L'altitude est d'environ 400 m.

Description biologique

Cette très belle prairie oligotrophe, très fleurie, présente différents faciès typiques de l'Ardenne. Dominé par un prairie à bistorte et à canche cespiteuse, le site présente une intrication de milieux comme la mégaphorbiaie à reine des prés, angélique et valériane, la cariçaie à Carex nigra et Comarum palustre, la jonchaie acutiflore et des groupements végétaux plus prairiaux.

Le fond du vallon est occupé par divers types de végétations réparties selon l'humidité du substrat et sa richesse en sels minéraux.

On peut y discerner sur les zones les plus sèches des pelouses à fétuque (Festuca sp.), campanule à feuilles rondes (Campanula rotundifolia), potentille tormentille (Potentilla erecta), millepertuis maculé (Hypericum maculatum), gesse des montagnes (Lathyrus linifolius), houlque molle (Holcus mollis), bétoine (Stachys officinalis), violette des chiens (Viola canina), canche flexueuse (Deschampsia flexuosa), localement envahies par la fougère aigle (Pteridium aquilinum), le framboisier (Rubus idaeus) et le genêt (Cytisus scoparius). La transition entre les parties sèches et mouilleuses est assurée par une formation à canche cespiteuse (Deschampsia cespitosa) et bistorte (Persicaria bistorta).

Les zones plus humides sont colonisées par une mégaphorbiaie où la bistorte est très abondante. On y trouve également la succise des prés (Succisa pratensis), la fleur-de-coucou (Lychnis flos-cuculi), le populage des marais (Caltha palustris), le cirse des marais (Cirsium palustre), la berce (Heracleum sphondylium), le lotier des fanges (Lotus pedunculatus), l'achillée sternutatoire (Achillea ptarmica), le comaret (Comarum palustre), l'épilobe des marais (Epilobium palustre), etc.

Une zone plus riche occupe une petite plage en rive droite du ruisseau, vers l'amont et se signale par la présence de la reine-des-prés (Filipendula ulmaria) et de l'ortie (Urtica dioica).

On rencontre encore des fragments de bas-marais à laîche noire (Carex nigra), laîche étoilée (Carex echinata), molinie (Molinia caerulea), hydrocotyle (Hydrocotyle vulgaris), violette des marais (Viola palustris) et comaret (Comarum palustre).

Le ruisseau est colonisé par la renoncule en pinceau (Ranunculus penicillatus). La partie aval du site est en voie de reboisement par les saules. On y trouve e.a. Calamagrostis cfr canescens.

Quelques chênes en bordure et la taille des touradons de Carex nigra montrent que le site a été abandonné longtemps. En aval, les groupements prairiaux se poursuivent par des groupements de recolonisation d'une ancienne coupe d'épicéas. Près de la rivière, une aulnaie rivulaire à laquelle se sont associés des bouleaux et des trembles s'est installée. Des bouquets de saules occupent différentes parties du site.

Le site recèle un important peuplement lépidoptérologique, dont deux papillons de jour protégés, le nacré de la bistorte (Boloria eunomia) et le cuivré de la bistorte (Lycaena helle). En ce qui concerne Boloria eunomia, il s'agit d'une des populations les plus importantes d'Ardenne, ce qui traduit l'état presque parfait du site et de ses alentours immédiats. En outre, on y a observé plus de 30 individus de gazé (Aporia crataegi) en même temps. La diversité botanique du site est très favorable pour de nombreux pollinisateurs.

La prairie est accueillante pour les reptiles et trois espèces y ont d'ailleurs été notées récemment: lézard vivipare (Zootoca vivipara), orvet fragile (Anguis fragilis) et couleuvre à collier (Natrix natrix).

Il est très probable que cette zone isolée soit utilisée par la cigogne noire (Ciconia nigra), comme la zone marécageuse située sur la Vierre, en amont, après la pessière.

Monument historique

Aucun monument.

Divers

Sources

OFFH
RESNAT-RW

Répondants de l'information

L.M. DELESCAILLE & M. DUFRENE (SPW/DEMNA/OFFH).

Date de la dernière modification de la fiche

2013-06-12