Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles
Comarquage : intégrer cette page dans votre site

Pourquoi accueillir la nature dans les cimetières ?

En invitant la nature à prendre place dans les cimetières de Wallonie, les communes participent à la densification du maillage vert global, au développement du potentiel d'accueil de la vie sauvage, à la prise en compte de la biodiversité au cœur même de l'activité humaine, à la préservation de la santé des citoyens et au respect l'environnement. Ces espaces gérés différemment offrent ainsi des espaces et des plans d'eau nécessaires au développement d'espèces sauvages, et deviennent des lieux de recueillement et resourcement permettant de recréer un contact serein homme-nature.

Comment faire?

Cimetière nature photo

Comment procéder pour entamer cette démarche écologique ?

Une commune désirant participer à cette action s'engage volontairement via la signature d'une convention dans une démarche progressive et continue de réintégration d'une nature locale dans ses cimetières labellisés :

Une fois le dossier de rapportage dûment complété, renvoyez-le
avant le vendredi 30 septembre 2016.

Direction de la Nature – DNF – DGO3

À l'attention de C. Hauregard
Avenue Prince de Liège, 7
5100 Jambes

ou via catherine.hauregard@spw.wallonie.be

ATTENTION : une commune peut bien entendu demander un niveau de labellisation différent pour chaque cimetière candidat en fonction de l'état d'avancement du projet dans ses différents cimetières.

cimetière.png


La signature de cette charte traduit l'engagement volontaire de la commune dans une démarche progressive et continue de réintégration d'une nature locale dans les cimetières de Wallonie tout en n'utilisant plus de produits phytosanitaires.

Quelle labellisation ?

Il existe trois paliers de labellisation, chacun étant lié à des objectifs à atteindre.

Ces objectifs sont classés en trois niveaux croissants de difficulté :

-          Pour obtenir le label niveau 1, les critères de niveau 1 doivent être remplis ainsi que 3 critères BONUS à choisir en fonction des potentialités et contraintes de chaque site :

-          Pour obtenir le label niveau 2, les critères de niveau 1 et de niveau 2 doivent être remplis ainsi que 5 critères BONUS à choisir en fonction des potentialités et contraintes de chaque site :

-          Pour obtenir le label niveau 3, les critères de niveau 1, de niveau 2 et de niveau 3 doivent être remplis ainsi que 8 critères BONUS à choisir en fonction des potentialités et contraintes de chaque site.

 

VEGETALISATION

La surface aménageable est végétalisée: la somme toutes catégories confondues des % atteints par catégorie doit être au moins de 150 %.

1

La surface aménageable est végétalisée: la somme toutes catégories confondues des % atteints par catégorie doit être au moins de 300 %.

2

La surface aménageable est végétalisée: la somme toutes catégories confondues des % atteints par catégorie doit être au moins de 500 %.

3

La surface aménageable est végétalisée: la somme toutes catégories confondues des % atteints par catégorie doit être au moins de 1000 %.

Bonus

La végétation est aussi variée que possible : au moins 2 catégories du tableau doivent atteindre 30%.

1

La végétation est aussi variée que possible : au moins 3 catégories du tableau doivent atteindre 30%.

2

La végétation est aussi variée que possible : au moins 4 catégories du tableau doivent atteindre 30%.

3

La végétation est aussi variée que possible : au moins 6 catégories du tableau doivent atteindre 30%.

Bonus

L'origine locale des semences et plants utilisés pour les semis et plantations est garantie (exigence dans le cahier des charges).

2

Au moins 60% des végétaux plantés ou semés sont indigènes ou horticoles à fleurs simples.

2

Au moins 80% des végétaux plantés ou semés sont indigènes ou horticoles à fleurs simples.

3

Remplacement des haies de résineux autres que l'If (thuyas, cyprès, épicéas,...) par des haies vives d'espèces indigènes.

Bonus

Des murs et/ou toitures végétalisé(e)s sont installé(e)s.

Bonus

Le parking est végétalisé (dalles engazonnées, pavés enherbés ou autres techniques).

Bonus

Les abords extérieurs (parcelles communales) sont végétalisés à 300%  (cfr tableau).

Bonus

La végétalisation  des abords extérieurs (parcelles communales) est aussi variée que possible : au moins 3 catégories du tableau doivent atteindre 30%.

Bonus

 

BIODIVERSITE

Des infrastructures d'accueil d'espèces sauvages sont installées (hôtels à insectes, différents nichoirs pour différentes espèces d'oiseaux, planches d'accueil pour nids d'hirondelles, dortoirs pour chauve-souris, espaces d'hibernation pour hérissons, ...): 1 type d'infrastructure.

1

Les interventions dans les ligneux sont effectuées en dehors des périodes de nidification

2

Des infrastructures d'accueil d'espèces sauvages sont installées: au moins 2 types différents d'infrastructures.

3

Des infrastructures d'accueil d'espèces sauvages sont installées: au moins 3 types différents d'infrastructures.

Bonus

Au moins 1 ancien caveau est aménagé pour l'accueil des chiroptères.

Bonus

Au moins 1 arbre mort est conservé dans le cimetière.

Bonus

ENTRETIEN/GESTION DES VEGETAUX

La surface herbacée fait l'objet d'un plan de gestion différenciée ou de fauchage tardif.

1

La taille des végétaux ligneux (à l'exception des haies taillées) est raisonnée et s'effectue en respectant les cycles de floraison et de fructification.

3

Il existe des mesures préventives évitant de laisser le sol à nu  (paillage, plantes couvre-sol, etc.).

1

Lors de la création d'un nouveau cimetière ou de travaux d'extension, les haies et/ou arbres indigènes existants sont préservés.

Bonus

LUTTE CONTRE LES PLANTES INVASIVES

La végétation invasive ou potentiellement invasive fait l'objet d'un plan de gestion.

2

PLANIFICATION / INTEGRATION DU SITE DANS LE RESEAU ECOLOGIQUE

Un inventaire initial de la Biodiversité du site a été réalisé (inventaire floristique et faunistique des espèces présentes -y compris spontanément- pouvant faire l'objet d'un travail de fin d'études).

Bonus

L'inventaire initial de la Biodiversité est mis à jour après 2 ou 3 ans.

Bonus

L'aménagement du cimetière lui permet de s'intégrer dans le réseau écologique local.

Bonus

Le cimetière est aménagé pour offrir une perspective sur un paysage proche d'intérêt et il en est un point d'interprétation à travers un ou plusieurs équipements collectifs (banc, panneaux didactiques, dépliant, visites guidées, table d'orientation, etc.).

 

Bonus

LEGISLATION ET PESTICIDES

Les législations environnementales en vigueur sont respectées (pesticides, Code de l'eau, arbres remarquables, LCN, ...).

1

Des techniques alternatives pour l'entretien des surfaces non végétalisées sont appliquées (lutte intégrée, paillage, ...).

2

L'utilisation des produits phytosanitaires est totalement abandonnée et des techniques alternatives pour l'entretien des surfaces non végétalisées sont appliquées (lutte biologique, paillage, ...).

3

EAU

Les usagers et personnels du cimetière sont informés sur l'usage rationnel de l'eau.

2

Mise en place de collecteurs et de distributeurs d'eau de pluie pour l'arrosage.

Bonus

Une mare «naturelle» est créée sur le site

Bonus

DECHETS

Des conteneurs (ou poubelles sélectives) sélectifs sont mis à disposition des citoyens avec une information adéquate au minimum pour la période de la Toussaint (du 1/10 au 15/11).

1

Des conteneurs sélectifs permanents sont mis à disposition des citoyens avec une information adéquate.

Bonus

Les déchets verts sont revalorisés (par la commune ou via l'intercommunale).

2

Un compostage collectif sur le site est proposé sur le site.

Bonus

MOBILIERS, MATERIAUX et TRAVAUX

Les allées secondaires du cimetière sont en matériaux perméables.

3

Des matériaux naturels, locaux ou de récupération sont privilégiés.

Bonus

En cas de réfection ou de construction d'un mur, un système permettant la présence de petites cavités sera privilégié. (mur en pierre sèche, gabion de pierres de 15 cm de diam. minimum, présence de briques creuses, ...).

Bonus

Lors de travaux réalisés par entreprise privée, les entreprises sociales seront favorisées via intégration de critères sociaux dans le cahier des charges.

 

Bonus

COMMUNICATION

La communication vers le citoyen sur  la démarche de la végétalisation des cimetières est effectuée à l'aide de panneaux d'information à l'entrée du site et via le bulletin communal.

1

Le citoyen est encouragé à utiliser des produits respectueux de l'environnement pour le nettoyage des tombes.

2

Une sélection de plantes mellifères (indigènes ou horticoles à fleurs simples) est suggérée aux citoyens pour le fleurissement des tombes.

3

Les citoyens sont informés de la biodiversité présente et/ou potentielle dans le cimetière via des panneaux d'informations et/ou le bulletin communal.

3

Un règlement du cimetière imposant aux citoyens une liste de plantes mellifères (indigènes ou horticoles à fleurs simples) pour le fleurissement des tombes et l'usage de produits respectueux de l'environnement pour leur nettoyage est clairement affiché.

Bonus

Des visites du cimetière sont organisées afin de faire découvrir la biodiversité présente aux citoyens.

Bonus

Les résultats des inventaires floristiques et faunistiques sont communiqués aux visiteurs.

Bonus

Des actions favorisant l'implication des citoyens sont réalisées (participation aux aménagements, végétalisation de murs riverains, relevé faune et flore, ...)

Bonus

GESTION DU BRUIT

Les usagers et le personnel du cimetière sont informés sur la gestion du bruit.

Bonus

Des mesures sont mises en place pour diminuer l'usage des moteurs thermiques.

Bonus

 

RECUEILLEMENT / PATRIMOINE

Le patrimoine funéraire remarquable est valorisé :

2

Le patrimoine funéraire remarquable est valorisé : les sépultures d'importance historique locale sont mises en valeur au moyen d'un programme végétal (intégration paysagère)

3

Des espaces de recueillement sont aménagés de façon à les rendre aussi accueillants et agréables que possible (bancs, pièces d'eau, ...).3

FORMATION

Au moins un membre du personnel « administratif » a suivi une formation à la gestion écologique des cimetières

1

Au moins un membre du personnel ouvrier a suivi une formation à la gestion écologique des cimetières

2

L'ensemble du personnel a été sensibilisé à la gestion écologique des cimetières

Bonus

Quelle reconnaissance ?

Quelle reconnaissance pour les cimetières nature ?

La Wallonie fournira les panneaux labellisant les 3 niveaux de cimetières nature :


3 panneaux cimtiere




Cimetières remise label Ministre Collin bis

Aides

Le Pôle Wallon de Gestion Différenciée accompagne les communes

Les communes étant confrontées aux exigences de « propreté » de la population, l'objectif « zéro phyto » semble difficile à atteindre, par le recours au seul désherbage alternatif, dans ce lieu définitivement très sensible. Dans ce contexte, le Pôle de Gestion Différenciée a un rôle de soutien et d'accompagnement du personnel de la Commune, et aide à mener une réflexion globale pour une gestion plus écologique de ses espaces verts et des cimetières.

Pour plus d'informations: www.gestiondifferenciee.be

 

Ecowal offre un support aux communes

Dans le cadre de la végétalisation des cimetières, les communes peuvent s'adresser à Ecowal asbl dont le rôle est de les conseiller pour la réalisation d'aménagements favorables à la biodiversité. Cette asbl est le partenaire idéal pour les aider dans le choix des plantes et mélanges à utiliser. www.ecowal.be

 

Adalia met à votre disposition des outils pour communiquer sur votre cimetière nature.

En collaboration avec la Wallonie, le Pôle Wallon de Gestion Différenciée et Ecowal, Adalia a mis au point une série d'outils de communication personnalisés pour aborder le sujet du cimetière nature avec vos citoyens. Adalia propose :

• des panneaux sous forme de fichiers en haute définition avec votre logo et vos photos dans une ligne graphique prédéfinie. Les panneaux sont adaptés en fonction du niveau atteint.

• des conférences pour informer et sensibiliser vos citoyens sur l'aménagement d'un cimetière pour plus de nature.

• des articles pour votre bulletin communal.

Pour en savoir plus ou passer commande : www.adalia.be

 

Des subsides pour l'aménagement des cimetières grâce au Plan Maya

Le projet « Communes Maya » propose aux communes labellisées sur base volontaire, de soutenir l'activité apicole sur leur territoire via l'octroi d'un subside de 2500€ par Commune. Ce projet vise à maintenir ou à restaurer ce réseau d'espaces propices à la vie des insectes pollinisateurs en général, l'abeille servant « d'espèce parapluie ». Quand cette espèce est protégée, cette protection a un effet positif sur toute une série d'autres pollinisateurs. Être une « Commune Maya », c'est donc avant tout être un acteur de la préservation des abeilles mais aussi de la biodiversité.

C'est donc l'occasion d'utiliser ces subsides pour faire « d'une pierre, deux coups » en réaménageant les cimetières avec de la végétation mellifère !

Pour plus d'informations: http://biodiversite.wallonie.be/fr/plan-maya.html?IDC=5617

 

Subsides disponibles pour les aménagements « cimetière nature » ?

Il n'y a pas de subsides spécifiques mais différents subsides existants peuvent subventionner les aménagements réalisés dans les cimetières :

1. SUBSIDES MAYA : plants et fourniture liées à la plantation d'espèces mellifères pour un total de 2500€
Dossier à remplir pour le 31 mai : http://www.wallonie.be/fr/formulaire/detail/20540

2. SUBSIDES SEMAINE DE L'ARBRE : formulaire 2 – Mise à disposition de plants pour des projets de plantations en Espaces Verts Publics : liste  de plants pré-établie (indigène et d'intérêt paysager) pour 1200€ dossier à remplir pour le 31 mai :http://environnement.wallonie.be/dnf/semarbre/plantations.htm

3. SUBSIDES SEMAINE DE L'ARBRE : formulaire 3 – Aménagement d'Espaces Verts : plants, semences, fourniture, mares, panneaux didactiques, hôtels à insectes, ... pour un total de 1250€ - dossier à remplir pour le 31 mai : http://environnement.wallonie.be/dnf/semarbre/amenagements.htm

4. SUBSIDES SEMAINE DE L'ARBRE : formulaire 4 – Plantation de haies champêtres : plants et fourniture pour un total de 1250€ - dossier à remplir pour le 31 mai : http://environnement.wallonie.be/dnf/semarbre/Haies_champetres.html

5. SUBSIDES AUX ESPACES VERTS : 65% de subside (y compris la TVA) pour des travaux de création et d'aménagement d'espaces verts. Ar. du régent du 2/07/1949 et AR. royal du 25/04/1980.

6. SUBSIDES PCDN : http://biodiversite.wallonie.be/fr/pcdn.html?IDC=3158

Rapportage

Dossier de labellisation 2016

Le dossier de rapportage est à renvoyer au Département de la Nature et des Forêts par courrier (SPW DGO3 DNF Direction de la Nature, avenue Prince de Liège 7 à 5100 Jambes) ou par mail : catherine.hauregard@spw.wallonie.be.

Pour être valide, il doit être constitué de :

  • DOC UN FORMULAIRE d'identification (DOC-8926 ko)
  • UN FORMULAIRE de rapportage par CIMETIERE CANDIDAT, en fonction du niveau demandé ; ainsi que des pièces justificatives adéquates.

DOC Niveau 1 (DOC-17906 ko)

DOC Niveau 2 (DOC-17919 ko)

DOC Niveau 3 (DOC-331 ko)

  • UN FORMULAIRE de rapportage BONUS par CIMETIERE CANDIDAT, ainsi que des pièces justificatives adéquates. DOC Bonus (DOC-18078 ko)

Pour obtenir le label niveau 1, les critères de niveau 1 doivent être remplis ainsi que des critères BONUS, à choisir en fonction des potentialités et contraintes de chaque site, pour atteindre un total de 5 points Bonus.

Pour obtenir le label niveau 2, les critères de niveau 1 et de niveau 2 doivent être remplis ainsi que des critères BONUS, à choisir en fonction des potentialités et contraintes de chaque site, pour atteindre un total de 8 points Bonus.

Pour obtenir le label niveau 3, les critères de niveau 1, de niveau 2 et de niveau 3 doivent être remplis ainsi que des critères BONUS à choisir en fonction des potentialités et contraintes de chaque site, pour atteindre un total de 12 points Bonus.

La grille de présentation des critères à atteindre donne un aperçu des critères à atteindre pour les différents niveaux. La remplir vous aidera à déterminer quel niveau de label demander par cimetière mais il n'est pas nécessaire de la joindre au dossier.

Cimetière nature photo

Publication

Vers une gestion écologique des cimetières en Walloniebrochure-cimetieres espaces verts coverbrochure-cimetieres espaces verts cover

Servais N., Colomb P., PDF Vers une gestion écologique des cimetières en Wallonie (PDF-5887 ko), Collection ESPACES VERTS N°1, SPW, DGARNE, 2016

La récente interdiction d'usage des pesticides dans l'espace public s'applique également aux 3500 cimetières wallons. Elle impose aux gestionnaires communaux de mettre en place des solutions techniques nouvelles pour entretenir ces lieux particuliers. Réintroduire de la nature dans les cimetières en végétalisant les surfaces, c'est l'option que suivent de plus en plus de communes, en Wallonie comme ailleurs en Europe. Outre les aspects pratiques de la gestion écologique des cimetières, cette solution améliore également l'offre funéraire, la résilience des zones urbaines, et le cadre de vie général. Nourri par l'expérience de terrain, ce guide technique fait une première synthèse des solutions concrètes, en apportant un éclairage global sur les enjeux et des précisions sur chaque solution proposée.