Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles
|

1635 - Gravière Brock

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Gravière d'Hermalle-sous-Argenteau
Communes :Oupeye
Cantonnements DNF :Liège
Surface :15.00 ha
Coordonnées :X Lambert : 242104 - Y Lambert : 156197
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette gravière ouverte en 1983 et propriété de la société Brock, est localisée entre la Meuse et le Canal Albert, juste au sud du pont d'Hermalle-sous-Argenteau. La plus grande partie du site est occupée par un plan d'eau profond, entouré d'une étroite ceinture de végétation herbacée discontinue. Des friches rudérales sont présentes à différents endroits, notamment vers le nord où se trouve aussi une zone humide de quelques ares. Cette gravière présente, dans le contexte de la Basse-Meuse, une grande importance ornithologique, en tant que halte de migration et site d'hivernage pour les oiseaux d'eau, en particulier les Fuligules milouin et morillon. Son intérêt herpétologique est à souligner: elle héberge en effet une population non négligeable de crapaud calamite.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • E7 - Vallée de la Meuse

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Hermalle-sous-Argenteau15 haOUPEYE (partim ???)LIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Liège15 haLiège

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Acrocephalus scirpaceusOuiNonReproduction2004L. Bronne (Aves)
Aythya ferinaOuiOuiHivernage importantAves
Aythya fuligulaOuiNonHivernage importantAves
Podiceps cristatusOuiNonNicheur
Remiz pendulinusOuiNonUn ex. (août)2004L. Bronne (Aves)
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Bufo bufoOuiNonReproduction2004CA. Remacle
Bufo calamitaOuiOuiReproduction1998BAves - Raînne
Lissotriton vulgarisOuiNon1 ex.2009P. Dupriez
Pelophylax kl. esculentusOuiNonRepoduction2004CA. Remacle
Rana temporariaOuiNonReproduction2004CA. Remacle
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Issoria lathoniaOuiNon1 ex.2009GT Lycaena (A. Paquet)
Leptidea sinapisNonNon2004A. Remacle
Polyommatus semiargusNonNonAssez abondant2004A. Remacle

Commentaires sur la faune

Oiseaux: cette gravière constitue un important site d'hivernage pour les oiseaux d'eau en Basse-Meuse et même en Wallonie, en particulier pour les Fuligules milouin et morillon dont les nombres maxima atteints au cours des dernières années sont de l'ordre de 2000 pour le premier et de 350 pour le second. Bien d'autres oiseaux, présents en nombres plus faibles, fréquentent ce plan d'eau en période de migration ou en hiver: notamment les Grèbes castagneux, huppé, jougris et à cou noir, le Tadorne de Belon, les Canards siffleur, chipeau, colvert et souchet, les Sarcelles d'hiver et d'été, la Nette rousse, les Fuligules milouinan et nyroca, le Garrot à oeil d'or, les Harles bièvre et piette, la Foulque, la Guifette noire, diverses espèces de limicoles,... En période de nidification, l'intérêt du site est moindre: Grèbe huppé, Poule d'eau et Foulque. Toutefois, en 2004, nidification de la Rousserolle effarvatte et présence de la Rémiz penduline (voir au sujet de cette mésange en Basse-Meuse, Testaert, 1998).

Amphibiens (données A. Remacle, P. Dupriez et GT Rainne): Bufo bufo et Bufo calamita, Lissotriton vulgaris, Rana temporaria, Pelophylax kl. esculentus, Rana ridibunda.

Odonates (données GT Gomphus 2004-2010): Anax imperator, Crocothemis erythraea, Coenagrion puella, Enallagma cyathigerum, Erythromma najas, Ischnura elegans, Libellula depressa, Orthetrum cancellatum, Sympetrum sanguineum.

Lépidoptères Rhopalocères (données GT Lycaena 2004-2010): Aphantopus hyperantus, Colias croceus, Inachis io, Issoria lathonia, Leptidea sinapis, Pararge aegeria, Plebejus agestis, Polygonia c-album, Polyommatus icarus, Polyommatus semiargus

Commentaires sur la flore

Plusieurs plages de la vesce introduite Vicia villosa.

Espèces exotiques

Cotoneaster horizontalis, Erigeron annuus, Lathyrus latifolius, Rhus sp., Robinia pseudoacacia, Senecio inaequidens, Solidago gigantea, Vicia villosa.

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un site d'intérêt ornithologique (migrations et période hivernale) et herpétologique (Crapaud calamite).

Menaces

Réaffectation défavorable au caractère naturel du site: loisirs motorisés, forte réduction de la quiétude.

Le remblayage du site est actuellement exclu.

Recommandations

Maintien de la quiétude du plan d'eau, surtout lorsqu'il héberge, en période hivernale et de migration, des rassemblements importants d'oiseaux d'eau. Une partie du site devrait bénéficier d'une tranquillité continue.

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Accès en principe interdit mais toléré. Les voitures parviennent à y pénétrer, malgré le placement de blocs de béton sur le chemin parallèle au canal.

Détails

Description physique

Cette gravière a été établie dans la vallée de la Meuse entre celle-ci et le Canal Albert, juste au sud du pont d'Hermalle-sous-Argenteau. Le plan d'eau, de forme rectangulaire, est bordé vers l'ouest par un talus et ailleurs par un merlon qui domine vers le nord et l'est les jardins des rues voisines. Au nord de la pièce d'eau se trouve une friche, avec une zone humide de quelques ares incluant une petite roselière (la partie sud n'a pas été prospectée).

La fréquentation du site est forte, surtout par beau temps. On observe la présence de déchets divers: cannettes et bouteilles, restes de pique-nique dans la partie nord (surtout sur le replat côté est). Nombreuses places à feu (barbecues). Dépôts d'ordures à l'entrée du site vers le nord.

Le site est bordé à l'ouest par le Canal Albert et à l'est par une zone bâtie.

Description biologique

Le plan d'eau montre une ceinture de végétation herbacée très partielle, constituée notamment de Phalaris arundinacea et de Typha latifolia, accompagnés de Carex hirta, C. cuprina, Eleocharis palustris, Lycopus europaeus, Epilobium hirsutum, Solanum dulcamara, Bidens sp.,... Dans l'eau s'est développée une abondante végétation aquatique, composée de Potamogeton crispus, Potamogeton sp. (à feuilles linéaires), Myriophyllum spicatum et Ceratophyllum demersum. Des ligneux, en particulier des saules, croissent sur le pourtour à plusieurs endroits.

La petite zone humide de la friche nord est envahie de Salix spp. On y trouve un massif de plus d'un are de Phragmites australis, une zone couverte d'Eleocharis palustris, des plages de Carex hirta, des plants peu nombreux de Carex acuta et C. cuprina, ainsi que des herbacées hygrophiles, comme Lycopus europaeus, Epilobium hirsutum, Pulicaria dysenterica et Lythrum salicaria.

Les parties hors eau sont occupées par une végétation de friche rudérale et par des ronciers, avec des ligneux par endroits (Betula pendula, Salix caprea, Populus sp., Robinia pseudoacacia, Crataegus monogyna, Rosa canina, Clematis vitalba,...). La strate herbacée est relativement diversifiée; elle est riche en fabacées (Melilotus albus, Medicago sativa, Lotus corniculatus, Trifolium spp., Vicia sativa, V. hirsuta, V. villosa,...) et en astéracées (e.a. Tussilago farfara, Senecio inaequidens, Erigeron annuus, Tanacetum vulgare, Cirsium arvense, Artemisia vulgaris, Eupatorium cannabinum, Solidago gigantea, Picris hieracioides, Achillea millefolium, Matricaria recutita). On y trouve aussi bien d'autres espèces, comme Ranunculus repens, R. acris, Cerastium glomeratum, Potentilla reptans, Symphytum officinale, Origanum vulgare et diverses poacées parmi lesquelles Calamagrostis epigejos, qui forme des plages importantes, Arrhenatherum elatius, Poa pratensis, P. compressa, Holcus lanatus, Agrostis stolonifera et Festuca arundinacea.

La proximité de nombreux jardins et le dépôt de déchets verts sur le pourtour ont conduit à l'installation de plusieurs espèces cultivées: Cotoneaster horizontalis, Rhus sp., Juglans regia, Asparagus officinalis, Lathyrus latifolius, Aster sp. et Yucca sp.

Cette gravière constitue un important site d'hivernage pour les oiseaux d'eau en Basse-Meuse et même en Wallonie, en particulier pour les Fuligules milouin et morillon dont les nombres maxima atteints au cours des dernières années sont de l'ordre de 2000 pour le premier et de 350 pour le second. Bien d'autres oiseaux, présents en nombres plus faibles, fréquentent ce plan d'eau en période de migration ou en hiver: notamment les Grèbes castagneux, huppé, jougris et à cou noir, le Tadorne de Belon, les Canards siffleur, chipeau, colvert et souchet, les Sarcelles d'hiver et d'été, la Nette rousse, les Fuligules milouinan et nyroca, le Garrot à oeil d'or, les Harles bièvre et piette, la Foulque, la Guifette noire, diverses espèces de limicoles,...

En période de nidification, l'intérêt du site est moindre: Grèbe huppé, Poule d'eau et Foulque. Toutefois, en 2004, nidification de la Rousserolle effarvatte et présence de la Rémiz penduline (voir notamment TESTAERT, 1998).

Le site héberge plusieurs espèces d'amphibiens: au moins Lissotriton vulgaris, Rana temporaria, Pelophylax kl. esculentus, Rana ridibunda, Bufo bufo et Bufo calamita.

L'intérêt entomologique reste à documenter. On y a signalé quelques espèces d'Odonates et de Lépidoptères Rhopalocères.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation: terrains agricoles.
Ancien exploitant: Société Brock.
Matériau(x) extrait(s): graviers.
Références
Référence sur anciens documents de la DPA: Hermalle-sous-Argenteau n° 1.
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation: 1983.
Fin: ?
Réaffectation effective: laissé en l'état.

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)