Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1637 - Carrière des Quinettes

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Carrière d'Oupeye / Dessus les Moulins Quinettes
Communes :Oupeye
Cantonnements DNF :Liège
Surface :7.03 ha
Coordonnées :X Lambert : 239194 - Y Lambert : 157300
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Située en basse Meuse liègeoise, dans une région fortement industrialisée, cette carrière de graviers et de craie fait partie d'un ensemble plus vaste dont un secteur important, non compris dans le site, a déjà été remblayé comme ancien dépotoir. La carrière comprend plusieurs pièces d'eau qui hébergent au moins sept espèces d'amphibiens dont le crapaud calamite (Bufo calamita). Le site présente aussi un intérêt ornithologique non négligeable. Il faut toutefois déplorer la disparition récente de la colonie d'hirondelle de rivage (Riparia riparia). Le maintien d'au moins une partie des zones humides de cette carrière est important dans une région où ce type de milieu est en régression constante.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • D3 - Hesbaye sèche

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Heure-le-Romain6.93 haOUPEYELIEGE
Oupeye0.1 haOUPEYELIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Liège7.03 haLiège

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
C1Eaux stagnantesA. Remacle
C3.23TyphaiesA. Remacle
E5.6Végétations rudéralesA. Remacle
J3.3Carrières et sablières abandonnéesA. Remacle

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Acrocephalus palustrisOuiNonNicheurP. Deloyer (2000 - com. écrite)
Alcedo atthisOuiNonRégulier2003A. Remacle
Aythya fuligulaOuiNon1 couple2000P. Deloyer
Emberiza schoeniclusOuiNonPrésence1999P. Deloyer
Falco subbuteoOuiNonPrésenceP. Deloyer (2000 - com. écrite)
Riparia ripariaOuiNonColonie de 20-40 couples2000div. obs.
Tachybaptus ruficollisOuiNonAu moins 1 couple2004A. Remacle
Turdus torquatusOuiOuiMigrateur régulier2000P. Deloyer
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Bufo bufoOuiNonReproduction2008CA. Remacle
Bufo calamitaOuiOuiReproduction2008BTh. Kinet
Ichthyosaura alpestrisOuiNonReproduction2008CTh. Kinet
Lissotriton vulgarisOuiNonReproduction2003CTh. Kinet
Pelophylax kl. esculentusOuiNonReproduction2008Cdiv. obs.
Pelophylax ridibundusNonNonReproduction2003Th. Kinet
Rana temporariaOuiNonReproduction2008CTh. Kinet
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Papilio machaonNonNonReproduction2003CA. Remacle
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Carabidés
Cicindela campestrisObservation régulière2003CA. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Catapodium rigidum2007A. Remacle
Crepis polymorpha2004A. Remacle

Commentaires sur la faune

Oiseaux
Disparition récente de la colonie d'Hirondelle de rivage (Riparia riparia), qui comptait de 20 à 40 couples selon les années.
Nidification de 1-3 couples de Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis), 4-5 couples de Poule d'eau (Gallinula chloropus), 6-7 couples de Foulque macroule (Fulica atra), plusieurs couples de Canard colvert (Anas platyrhynchos); le Fuligule morillon (Aythya fuligula) y a niché (Deloyer, com. écrite).
Halte migratoire fréquentée par divers limicoles et anatidés, mais aussi par le Merle à plastron (Turdus torquatus), observé chaque année lors de la migration de printemps (3-5 ex. - Deloyer, com. écrite en 2000) mais peut-être non revu actuellement.

Amphibiens
Le site est un lieu de ponte important dans cette région où le nombre de zones humides se réduit de plus en plus. Il héberge au moins 7 espèces parmi lesquelles Bufo calamita et l'espèce introduite Rana ridibunda.

Insectes (groupe à documenter)
- Odonates (relevé très incomplet): seulement des espèces non menacées (2003-2004): Lestes viridis, Pyrrhosoma nymphula, Ischnura elegans, Anax imperator, Aeshna mixta, Orthetrum cancellatum, Sympetrum sanguineum.
- Lépidoptères Rhopalocères (relevé incomplet): une espèce à la limite d'être menacée: Papilio machaon.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

Erigeron annuus,

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une carrière d'intérêt surtout herpétologique.

Menaces

'- Remblayage en cours d'une partie de l'excavation vers l'ouest (en contrebas de l'exploitation horticole et des serres), jugé indispensable pour des raisons de sécurité (notamment risque d'éboulement).
- Remblayage de l'ensemble du site et remise en culture conformément à l'affectation au plan de secteur (ce réaménagement aurait en même temps 'assaini' la bordure de l'ancien dépotoir dont les déchets sont encore bien visibles sur le flanc nord-ouest de l'excavation résiduelle). Le projet de comblement de la partie sud-ouest semble toutefois écarté.
- Impact du pompage estival effectué par l'horticulteur et les agriculteurs voisins sur le niveau des eaux, ce qui pourrait avoir un effet négatif sur la reproduction des oiseaux d'eau.
- Pollution de certaines pièces d'eau possible.
'

Recommandations

- Maintien au minimum de la partie sud-ouest de la carrière dont l'intérêt herpétologique et ornithologique est loin d'être négligeable.
- Restauration d'une falaise favorable à l'Hirondelle de rivage.
- Utilisation possible du site à des fins didactiques.

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Accès en principe interdit.

Détails

Description physique

Situation générale: Cette carrière faisait partie d'un ensemble plus vaste dont un secteur important, non considéré dans cette fiche, a servi de versage et est occupé par une friche rudérale et un pré. Elle est localisée à 1,5 km au nord-ouest d'Oupeye et 1 km au sud de Heure-le-Romain.
On y a exploité des graviers du Quaternaire et de la craie du Crétacé supérieur.
Description du site: L'excavation résiduelle est accessible vers le sud par le chemin prolongeant la rue du Moulin; un merlon longe le chemin à cet endroit. L'accès principal se trouve vers le nord, dans le prolongement de la rue Dessus les Thiers. Le site peut être divisé en deux parties reliées par un étranglement où circule, contre le flanc nord-Ouest, un chenal reliant deux pièces d'eau. Les talus, hauts d'une vingtaine de m maximum, sont localement subverticaux dans le haut; selon les endroits et leur ancienneté, ils sont colonisés par des ligneux pionniers (vers le versage) ou plus ou moins dénudés. Plusieurs zones humides, permanentes pour les plus grandes d'entre elles, occupent une bonne partie du fond de la carrière, en particulier dans le secteur sud. Un chemin traverse le site du nord au sud.
Fréquentation du site: Site occasionnellement fréquenté. Toutefois, l'extrémité nord est occupée par un ferrailleur et l'horticulteur voisin pompe très régulièrement l'eau dans le secteur sud (pompe actionnée par tracteur). Un versage semble situé dans la partie nord (accessible au départ de la rue Elvaux, juste au nord du bassin d'orage).
Présence de déchets: Un grand dépotoir se trouvait dans la partie de carrière jouxtant le site; des déchets sont encore bien visibles à une certaine hauteur du flanc nord-ouest de la pièce d'eau en contact avec cet ancien versage. Déchets récents épars, plus concentrés vers l'extrémité sud; nombreux pneus dans une mare,...
Environnement du site: Terrains agricoles et ancien dépotoir. Des serres (entreprise horticole) dominent l'excavation vers l'est.

Description biologique

Les parties hors eau du secteur sud (seul secteur prospecté) sont colonisées par une végétation de friche où abondent astéracées et fabacées; on y rencontre notamment Melilotus albus, M. officinalis, Trifolium spp., Medicago lupulina, M. sativa, Vicia tetrasperma, V. hirsuta, V. cracca, V. sativa, Daucus carota, Odontites vernus, Campanula rapunculus, Artemisia vulgaris, Tanacetum vulgare, Erigeron annuus, Hieracium piloselloides, Picris hieracioides, Tussilago farfara, Matricaria recutita, Leucanthemum vulgare, Crepis biennis, C. polymorpha, Hypochaeris radicata et diverses poacées; parmi les arbustes, Buddleia davidii. Cette végétation banale fournit toutefois d'abondantes ressources florales à l'entomofaune floricole.
La végétation des pièces d'eau et des mares est aussi d'un intérêt assez mineur: Lemna minor (mare), Typha latifolia, Juncus inflexus, J. effusus, J. bufonius, Ranunculus sceleratus, Veronica anagallis-aquatica (très vigoureuse), Rorippa palustris, Epilobium hirsutum, E. parviflorum, Lycopus europaeus, Eupatorium cannabinum, Rumex sp., Calystegia sepium, Equisetum arvense,... De nombreux buissons de saules (notamment Salix caprea, S. triandra, S. viminalis) envahissent certaines parties atterries de l'étang occidental.

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation: au moins terrains agricoles.
Matériau(x) extrait(s): graviers et craie.
Références
Référence sur anciens documents de la DPA: Heure-le-Romain n° 6, 12 et 13.
Référence de la fiche ULg (1998): 'Carrière d'Oupeye'.
Déroulement de l'exploitation:
Autorisations: 1963 et 1970 (n° 6 - graviers); 1980, 1986 et 1995 (n° 12 et 13 - craie et graviers).
Fin: ?
Réaffectation prévue (dans autorisation): ?
Réaffectation effective: laissé en l'état. Comblement partiel en cours.

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)