Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles
Comarquage : intégrer cette page dans votre site

Rapport cerf 2015-2016 - Fiche 5 - Enclos-Exclos

Afin d'objectiver et d'isoler le rôle du gibier sur la régénération naturelle en Wallonie, le DNF et le DEMNA ont installé 850 dispositifs d'enclos-exclos en forêt publique en 2016. Plus de 100 dispositifs ont également été installés en forêt privée par la SRFB. Des relevés de végétation y ont été réalisés durant l'été. Cet outil performant permettra de mieux évaluer l'équilibre forêt-gibier.

Auteurs : Violaine Fichefet et Julien Lievens

Les Enclos-Exclos

Emergence d'un nouvel indicateur : les Enclos-Exclos

- Différents outils et méthodes permettent d'évaluer la quantité et la qualité du gibier présent sur un territoire (INA, biométrie,...), voire de mesurer les dégâts qu'ils occasionnent aux arbres (taux d'écorcement).

- Ces outils ont démontré leur intérêt mais, également, leurs limites.

- Aussi, pour les compléter, le Département de la Nature et des Forêts (DNF) et le Département de l'Étude du Milieu Naturel et Agricole (DEMNA) ont mis en place un nouvel indicateur basé sur une notion d'impact acceptable sur la régénération naturelle de la forêt.

- Ces dispositifs sont appelés "enclos-exclos". Ils permettent de comparer la végétation d'une surface clôturée, inaccessible au gibier, à la végétation de surfaces attenantes non clôturées. L'objectif est de doter les gestionnaires forestiers et cynégétiques d'un outil performant destiné à évaluer cette facette de l'équilibre sylvo-cynégétique.

1000 dispositifs installés en 2016

- Les dispositifs ont été prioritairement installés dans les conseils cynégétiques supposés les plus vifs en cerfs (sur base de la densité des prélèvements de 2013).

- À raison de minimum 6 dispositifs pour 1.000 hectares, 850 dispositifs répartis sur 24 conseils cynégétiques ou secteurs de conseil ont été installés en 2016 pour la seule forêt publique (carte dans l'onglet "données sources").

- Leur installation dans les conseils moins denses en cerfs est planifiée ultérieurement.

- Avec environ 150 installations réalisées en forêt privée par la SRFB, la forêt wallonne accueille aujourd'hui près de 1.000 dispositifs d'étude des populations de grands ongulés.

Relevés de végétation 2016 : Caractérisation de la situation initiale

La méthodologie mise au point pour révéler des différences potentielles entre l'enclos et l'exclos est simple et permet une prise de mesure précise, rapide et reproductible d'année en année.

Trois types de mesures ont été prises cette année, et seront donc répétées chaque année :

- Les mesures de hauteur sur les cinq semis dominants des essences dont la régénération est ciblée;

- les dix semis dominants pour l'ensemble des essences compagnes et la hauteur moyenne de la myrtille;

- le nombre de semis de chaque essence présente;

- Le taux de recouvrement par strate.

En 2016, les palissades ont été fermées APRES la prise de mesure de manière à connaître parfaitement l'état initial de la végétation sur les enclos et exclos.

EE

Photo : enclos installé sur le cantonnement de Viroinval © DEMNA

flèche Retour à la fiche introductive

Données sources

carteEE

Carte : Nombre de dispositifs installés en forêt publique en 2016 par conseil cynégétique ou secteur de conseil cynégétique (source : Forêt.nature (2016) n°139)