Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles
Comarquage : intégrer cette page dans votre site

Rapport cerf 2015-2016 - Préface

La gestion du Cerf en Wallonie mobilise de nombreuses ressources. Cette espèce patrimoniale, symbole des forêts ardennaises, fait l'objet de toutes les attentions, notamment parce qu'elle est la seule espèce pour laquelle un plan de tir est établi annuellement.

Ce plan de tir est quantitatif et qualitatif. Son objectif est donc d'atteindre des effectifs de population en adéquation avec le milieu tout en respectant la structure de la population en termes d'âge et de sexe. A ces lignes directrices imposées par l'Administration s'ajoutent les recommandations des Conseils cynégétiques pour la gestion des cerfs boisés.

La motivation de ce troisième rapport sur le Cerf réside dans la volonté de garder informés les gestionnaires mais aussi un public plus large de la situation actuelle en termes de résultats du tableau de chasse de la saison écoulée et de l'effet induit par ce prélèvement sur la population présente en 2016. 

La version est allégée par rapport aux années précédentes et conçue sous forme de fiches synthétiques pour chaque thématique. Ceci donne davantage de souplesse d'édition, de nouvelles fiches pouvant être intégrées au fur et à mesure de la rédaction. La volonté des auteurs est néanmoins de permettre l'accès aux données sources, téléchargeables via l'onglet « données sources » de chaque fiche. Des références utiles figurent dans l'onglet « dossier scientifique ».

Les noms des auteurs figurent en en-tête de chacune des fiches.

La mise à jour du rapport cerf 2015-2016 n'aurait pas été possible sans l'aide précieuse d'un grand nombre d'intervenants. Les auteurs souhaitent remercier :

  • Les services extérieurs du Département de la Nature et des Forêts pour la collecte des données (constats de tir et taux d'écorcement) et l'encodage dans des bases de données centralisées (DBCentrale et EFOR).

  • Les services centraux du Département de la Nature et des Forêts pour la gestion et la mise à disposition de ces données, ainsi que les agents du Département de l'Etude du Milieu naturel et agricole impliqués dans ce rapport.

  • Les conseils cynégétiques, chasseurs et gardes particuliers pour leur implication dans les comptages aux phares et leur contribution déterminante à l'appréciation qualitative des tableaux de chasse : bilans annuels avec exposition des résultats, ceux-ci incluant, pour les cerfs mâles, à la fois l'analyse de l'âge (Roger Buchet) et la mensuration des trophées selon des normes internationales via la « Commission nationale belge pour la Mensuration des Trophées ».

La saison 2015-2016 en un coup d'oeil

Sur le plan climatique, la saison de chasse 2015 est caractérisée par un automne considéré comme normal en termes de précipitations et de températures, avec absence de faines, mais des glands en abondance. Après un hiver particulièrement doux et humide, les valeurs de températures et de précipitations reviennent dans les normes au printemps 2016, ne perturbant pas la période de recensement.

Sur le plan réglementaire relatif à l'espèce cerf, aucune modification majeure n'est à signaler.

La saison 2015-2016 se solde par un taux de réalisation de 98 % du minimum en cerfs non-boisés à l'échelle régionale. Les minima en cerfs boisés sont quant à eux dépassés. Au total 4924 cerfs (-2% par rapport à la saison précédente) ont été prélevés ou retrouvés morts. Ce résultat satisfaisant est à relativiser en fonction des conseils cynégétiques (Fiche "plan de tir et réalisations").

Les synthèses relatives à la description qualitative du tableau de chasse en termes d'âge (Fiche en cours) et de mensuration des trophées sont en cours de finalisation (Fiche "Cotation des trophées").

Les comptages aux phares ont été réalisés sur l'essentiel des conseils cynégétiques où le cerf est implanté. Globalement, les résultats au printemps 2016 indiquent une tendance majoritairement stable (Fiche "Indice Nocturne d'Abondance").

Les estimations de populations qui découlent de la combinaison des tableaux de chasse et de la tendance de l'INA révèlent une densité estimée à 45 têtes / 1000 ha (superficie de référence = 324000 ha), avec des disparités marquées entre conseils cynégétiques (Fiche "estimation des populations").

Comme annoncé en 2015, un réseau d'enclos-exclos a été matérialisé sur une partie des forêts publiques occupées par le Cerf (n=850) et devrait permettre à terme d'objectiver les densités à l'équilibre au cas par cas (Fiche "Enclos-Exclos").

Le bilan sanitaire de l'espèce est jugé non préoccupant par le Réseau de Suivi sanitaire de la Faune sauvage (ULg-SPW) (Fiche "surveillance sanitaire").

Le suivi génétique (UCL-SPW) devrait compléter ce rapport dans les semaines à venir.

Le mois d'avril 2016 fut également l'heure des bilans à la faveur de l'Exposition nationale des trophées (organisation conjointe RSHCB, FCGGB, Délégation belge du CIC et la Fondation du Cerf). L'administration y a pris une part active au travers notamment de plusieurs articles publiés dans « Florilège de l'exposition nationale de trophées de cerfs ».