Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

670 - Sablière du Clos du Vertbois

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Sablière du Bois de la Houssière / Ancienne sablière de Freyir / Ancienne sablière Sambre et Dyle
Communes :Braine-le-Comte
Cantonnements DNF :Nivelles
Surface :10.8641 ha
Coordonnées :X Lambert : 136288 - Y Lambert : 143679
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Située au sein du Bois de la Houssière, à l'est de Braine-le-Comte, la sablière du Vertbois est désaffectée depuis 1995 et a été partiellement réaménagée pendant l'exploitation: plantations forestières dans la partie nord, talutage des flancs sud et ouest dans la partie méridionale. La falaise correspondant au dernier front d'exploitation a été préservée, en bordure orientale de la carrière. Le fond de l'excavation, qui subit une recolonisation forestière assez active, comprend plusieurs mares d'un grand intérêt odonatologique et herpétologique. Les parties sèches sableuses hébergent divers insectes psammophiles, notamment la cicindèle hybride (Cicindela hybrida) et des Hyménoptères Aculéates comme Colletes cunicularius et son parasite Sphecodes albilabris. Plusieurs espèces végétales rares sont également présentes comme la cotonnière naine (Filago minima) et l'érythrée élégante (Centaurium pulchellum). Le site est une réserve naturelle domaniale depuis novembre 2012.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • B0 - Région limoneuse hennuyère

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Braine-le-Comte10.05 haBRAINE-LE-COMTEHAINAUT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Nivelles10.05 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

oui (date pour cette partie du bois non recherchée).

Propriétaire(s)

Commune de Braine-le-Comte.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Nivelles, Avenue Jean Monnet, 12 Bte 2A, B-1400 Nivelles (tel.: 067/884293 - fax: 067/884299).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6485Le Clos du Vertbois

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Alcedo atthisOuiNon
Caprimulgus europaeusOuiOui1 chanteur à proximité2003L. Moreels
Dryocopus martiusOuiNonNicheur2012Observations.be (div. obs.)
Pernis apivorusOuiNonCouple cantonné2012Observations.be (div. obs.)
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Alytes obstetricansOuiNon2015P. Jenard
Alytes obstetricansOuiNonReproduction2004A. Remacle, J.-P. Jacob
Bufo bufoOuiNonReproduction2012CA. Remacle, Observations.be
Ichthyosaura alpestrisOuiNonReproduction2011A. Remacle, Observations.be
Lissotriton helveticusOuiNonReproduction2011A. Remacle, Observations.be
Lissotriton vulgarisOuiNonReproduction2012A. Remacle, J.-Y. Baugnée, Observations.be
Pelophylax kl. esculentusOuiNonPrésence2012A. Remacle, Observations.be
Rana temporariaOuiNonReproduction (nombreuses pontes)2012A. Remacle, Observations.be
Triturus alpestrisJ. Bergmans
Triturus cristatusOuiOui2002H. de Wavrin
Triturus helveticus2015J. Bergmans
Triturus vulgaris2004J.-Y. Baugnée
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Natrix natrixOuiOui2015P. Jenard
Zootoca viviparaOuiNon2014
Zootoca viviparaOuiNon2011Observations.be (P. Jenard)
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Leptidea sinapisNonNon2012Observations.be (P. Jenard)
Invertébrés - Insectes - Libellules
Cordulegaster boltoniiNonNon2012GT Gomphus; Observations.be
Erythromma lindeniiNonNon2008GT Gomphus (M. Garin)
Ischnura pumilioNonOuiReproduction2012GT Gomphus; Observations.be
Leucorrhinia dubiaOuiOui2013P. Jenard
Leucorrhinia pectoralisOuiOui2012GT Gomphus (L. Moreels et al.)
Leucorrhinia rubicundaOuiOui2013P. Jenard
Orthetrum brunneumNonOui1 ex.1999GT Gomphus (R. de Schaetzen)
Sympecma fuscaOuiOuiReproduction2012AGT Gomphus; Observations.be
Sympetrum danaeNonNonReproduction2012GT Gomphus; Observations.be
Sympetrum fonscolombiiNonNon1 ex.1999GT Gomphus (obs. R. de Schaetzen)
Sympetrum pedemontanumOuiOui1 ex.1997GT Gomphus (obs. L. Moreels)
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Anomala dubia2012Observations.be (P. Jenard)
Typhaeus typhoeus2005A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Carabidés
Cicindela campestris2012A. Remacle, Observations.be
Cicindela hybrida2012A. Remacle, Observations.be
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Coccinelles
Anisosticta novemdecimpunctataNonNon2004GT Coccinula
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Oedipoda caerulescens5-10 ex.2012A. Remacle, Observations.be
Phaneroptera falcata15 ex.2004A. Remacle
Tetrix ceperoïJ.-Y. Baugnée
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Andrena vaga2004A. Remacle
Anthidium punctatum1995A. Remacle
Colletes cunicularius> 100 nids2005A. Remacle, J.-Y. Baugnée, T. Paternoster
Sphecodes albilabris2005J.-Y. Baugnée, A. Remacle
Invertébrés - Araignées
Argiope bruennichi2004A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Agrostis canina2004A. Remacle
Alopecurus aequalis2012C. Host, P. Dupriez
Centaurium erythraea2012CA. Remacle, P. Dupriez
Centaurium pulchellum2012C. Host, P. Dupriez
Filago minima2012A. Remacle, P. Dupriez
Lythrum portula2012A. Remacle, P. Dupriez
Mycètes - Lichens
Baeomyces rufus2003D. Ertz
Cladonia cariosa2003D. Ertz
Cladonia furcata subsp.furcata2003D. Ertz
Cladonia humilis2003D. Ertz
Cladonia scabriuscula2003D. Ertz
Cladonia subulata2003D. Ertz
Peltigera extenuata2003D. Ertz

Commentaires sur la faune

Mammifères (données Observations.be 2012): Capreolus capreolus, Oryctolagus cuniculus, Sciurus vulgaris.

Oiseaux (données Observations.be 2010-2012): Accipiter gentilis, Accipiter nisus, Aegithalos caudatus, Buteo buteo, Certhia brachydactyla, Columba palumbus, Corvus corone, Dendrocopos major, Dryocopus martius, Erithacus rubecula, Falco subbuteo, Fringilla coelebs, Garrulus glandarius, Lophophanes cristatus, Parus caeruleus, Parus major, Pernis apivorus, Phylloscopus collybita, Phylloscopus trochilus, Picus viridis, Poecile palustris, Pyrrhula pyrrhula, Regulus regulus, Scolopax rusticola, Sitta europaea, Strix aluco, Sylvia atricapilla, Sylvia borin, Troglodytes troglodytes, Turdus merula.

Reptiles (données P. Jenard, 2012): Zootoca vivipara.

Amphibiens (données H. de Wavrin 2002; A. Remacle, 2004; T. Paternoster, 2010): Alytes obstetricans, Bufo bufo, Ichthyosaura alpestris, Lissotriton helveticus, Lissotriton vulgaris, Pelophylax kl. esculentus, Rana temporaria, Triturus cristatus.

Odonates (données GT Gomphus 1998-2012; Observations.be 2012): Aeshna affinis, Aeshna cyanea, Aeshna grandis, Aeshna mixta, Anax imperator, Coenagrion puella, Coenagrion scitulum, Cordulegaster boltonii, Cordulia aenea, Enallagma cyathigerum, Erythromma lindenii, Erythromma viridulum, Gomphus pulchellus, Ischnura elegans, Ischnura pumilio, Lestes barbarus, Lestes sponsa, Lestes viridis, Leucorrhinia dubia, Leucorrhinia pectoralis, Libellula depressa, Libellula quadrimaculata, Orthetrum brunneum, Orthetrum cancellatum, Pyrrhosoma nymphula, Somatochlora metallica, Sympecma fusca, Sympetrum danae, Sympetrum fonscolombii, Sympetrum pedemontanum, Sympetrum sanguineum, Sympetrum striolatum, Sympetrum vulgatum.

Orthoptères (données A. Remacle 1995-2005; 2004-2010): Chorthippus biguttulus, Chorthippus brunneus, Conocephalus fuscus, Oedipoda caerulescens, Phaneroptera falcata, Pholidoptera griseoaptera, Tetrix ceperoi, Tetrix subulata, Tetrix undulata, Tettigonia viridissima.

Coléoptères (données A. Remacle 1995-2005, T. Paternoster 2008-2010; J.-Y. Baugnée 2004-2010): Acupalpus parvulus, Agabus sp., Agelastica alni, Agonum emarginatum, Agonum marginatum, Agonum muelleri, Agrypnus murinus, Amara aenea, Anacaena limbata, Anisodactylus binotatus, Anisosticta novemdecimpunctata, Anoplotrupes stercorosus, Anostirus castaneus, Anostirus purpureus, Aphidecta obliterata, Bembidion articulatum, Bembidion genei, Bembidion obliquum, Bembidion tetragrammum, Berosus signaticollis, Chilocorus renipustulatus, Cicindela campestris, Cicindela hybrida, Coccinella quinquepunctata, Coccinella septempunctata, Cybister lateralimarginalis, Deporaus betulae, Donacia vulgaris, Dryops luridus, Dyschirius thoracicus, Elaphrus riparius, Graptodytes granularis, Graptodytes pictus, Haliplus heydeni, Halyzia sedecimguttata, Harmonia axyridis, Helochares lividus, Helochares obscurus, Hippodamia variegata, Hydrochus angustatus, Hydrochus nitidicollis, Hydroporus palustris, Hydroporus planus, Hyphydrus ovatus, Ilybius sp., Loricera pilicornis, Nebria brevicollis, Noterus clavicornis, Notiophilus quadripunctatus, Notiophilus substriatus, Oxypselaphus obscurus, Polydrusus tereticollis, Propylea quatuordecimpunctata, Rhyzobius chrysomeloides, Typhoeus typhoeus.

Hyménoptères aculéates (données A. Remacle 1995-2005; J.-Y. Baugnée 2004-2010): Andrena vaga, Anthidium punctatum, Colletes cunicularius, Megachile ericetorum, Megachile willughbiella, Nomada bifida, Nomada flavoguttata, Nomada sheppardana, Sphecodes albilabris, Sphecodes pellucidus.

Lépidoptères (données GT Lycaena 2004-2010; Observations.be 2012): Abraxas grossulariata, Adela reaumurella, Aglais urticae, Anthocharis cardamines, Aphantopus hyperantus, Aplocera efformata, Araschnia levana, Autographa gamma, Cabera pusaria, Coenonympha pamphilus, Epinotia immundana, Euclidia glyphica, Gonepteryx rhamni, Inachis io, Lasiommata megera, Leptidea sinapis, Lomaspilis marginata, Lycaena phlaeas, Maniola jurtina, Ochlodes sylvanus, Papilio machaon, Pararge aegeria, Pieris brassicae, Pieris rapae, Pleuroptya ruralis, Polyommatus icarus, Pseudopanthera macularia, Pyrausta purpuralis, Pyronia tithonus, Vanessa atalanta.

Hémiptères (données T. Paternoster 2008-2010; J.-Y. Baugnée 2004-2010): Aradus signaticornis, Callicorixa praeusta, Corixa panzeri, Corixa punctata, Elasmostethus interstinctus, Gerris lacustris, Hydrometra stagnorum, Ilyocoris cimicoides, Kleidocerys resedae, Notonecta glauca, Notonecta maculata, Plea minutissima, Sigara lateralis, Sigara nigrolineata, Sigara striata, Spilostethus saxatilis, Velia caprai.

Araignées: Argiope bruennichi.

Commentaires sur la flore

Phanérogames (données A. Remacle, 2004; C. Host, 2009): Acer pseudoplatanus, Agrimonia eupatoria, Agrostis canina, Agrostis capillaris, Alisma plantago-aquatica, Alnus glutinosa, Alopecurus aequalis, Arenaria serpyllifolia subsp. leptoclados, Artemisia vulgaris, Betula pendula, Betula pubescens, Bromus hordeaceus, Buddleja davidii, Calamagrostis epigejos, Calystegia sepium, Callitriche sp., Calluna vulgaris, Carex ovalis, Carex pallescens, Carex pilulifera, Carex remota, Castanea sativa, Centaurium erythraea, Centaurium pulchellum, Cerastium fontanum, Cirsium arvense, Cirsium palustre, Crepis capillaris, Cynosurus cristatus, Cytisus scoparius, Deschampsia cespitosa, Dipsacus fullonum, Echium vulgare, Eleocharis palustris, Epilobium angustifolium, Epilobium ciliatum, Epilobium montanum, Epilobium parviflorum, Epipactis helleborine, Festuca gigantea, Filago minima, Fragaria vesca, Galium aparine, Geranium dissectum, Geranium robertianum, Geum urbanum, Gnaphalium uliginosum, Hieracium lachenalii, Hieracium umbellatum, Holcus lanatus, Hypericum humifusum, Hypericum perforatum, Hypochaeris radicata, Juncus acutiflorus, Juncus articulatus, Juncus bufonius, Juncus conglomeratus, Juncus effusus, Juncus inflexus, Juncus tenuis, Larix decidua, Lemna minor, Leontodon autumnalis, Leontodon autumnalis, Lotus corniculatus, Lotus pedunculatus, Luzula multiflora subsp. congesta, Luzula pilosa, Lycopus europaeus, Lysimachia nemorum, Lythrum portula, Lythrum salicaria, Medicago lupulina, Melica uniflora, Milium effusum, Myosotis arvensis, Myosotis laxa, Myosotis gr. scorpioides, Myosotis stricta, Myosotis sylvatica, Persicaria hydropiper, Phragmites australis, Plantago major, Populus tremula, Populus trichocarpa, Potentilla anserina, Prunella vulgaris, Prunella vulgaris, Pulicaria dysenterica, Quercus robur, Quercus rubra, Ranunculus acris, Ranunculus flammula, Robinia pseudoacacia, Rumex obtusifolius, Rumex sanguineus, Salix caprea, Salix cinerea, Salix fragilis, Senecio inaequidens, Senecio jacobaea, Teucrium scorodonia, Trifolium dubium, Trifolium fragiferum, Typha latifolia, Verbascum thapsus, Verbena officinalis, Veronica officinalis, Veronica serpyllifolia, Vulpia myuros.

Ptéridophytes (données A. Remacle, 2004; C. Host, 2008): Athyrium filix-femina, Equisetum arvense.

Lichens (données D. Ertz, 2003): Baeomyces rufus, Cladonia cariosa, Cladonia furcata subsp. furcata, Cladonia humilis, Cladonia scabriuscula, Cladonia subulata, Collema crispum, Micarea denigrata, Peltigera extenuata, Verrucaria muralis.

Espèces exotiques

Plantes: Buddleja davidii, Castanea sativa, Epilobium ciliatum, Juncus tenuis, Larix decidua, Populus trichocarpa, Quercus rubra, Senecio inaequidens, Prunus serotina, Robinia pseudoacacia, Populus trichocarpa, Campylopus introflexus.

Animaux: Harmonia axyridis.

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une ancienne sablière d'un grand intérêt odonatologique et herpétologique et maintient des groupements végétaux pionniers sur sables.

Menaces

Reboisement spontané.

Recommandations

Contrôle des ligneux, afin de laisser la plus grande partie du site bien ensoleillée (y compris le talus oriental). Suppression des essences non indigènes plantées lors du réaménagement partiel (e.a. Quercus rubra). Contrôle de l'arbuste invasif Buddleja davidii.

Rajeunissement du front d'exploitation le plus récent pour favoriser l'installation de l'hirondelle de rivage.

Suivi floristique et faunistique.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

Accès interdit (panneau à l'entrée).

Détails

Description physique

Cette sablière a été creusée dans le sommet de la colline sableuse de la Houssière, au nord-ouest de Henripont. On y a exploité des sables tertiaires du Bruxellien.

Arrêtée en 1995, cette sablière a été réaménagée dans sa moitié nord: plantation de plusieurs essences feuillues et de mélèzes (échec important), accompagnés de semis de bouleaux. Dans la moitié sud, le versant côté ouest a été taluté: sa partie médiane est couverte de nombreux bouleaux accompagnés de saules. Côté est, la falaise, haute de plus de 10 m, correspond au dernier front d'exploitation.

Depuis 1995, le fond de l'excavation, en grande partie humide et au relief irrégulier, s'est couvert d'une végétation herbacée encore discontinue, accompagnée de jeunes ligneux pionniers. La végétation a aussi envahi les mares permanentes et temporaires.

La fréquentation du site est assez occasionnelle. Un panneau à l'entrée précise "Propriété communale. Accès interdit".

Le site est inclus au sein du massif du Bois de la Houssière.

Description biologique

Lors d'une première visite en 1994-1995 (A. REMACLE), la partie nord, anciennement plantée, est envahie de Betula spp., Populus tremula et Salix caprea. Le sol y est presque complètement couvert de végétation muscinale et herbacée; il y est relativement humide par endroits, comme en témoigne la présence de Juncus effusus et Lotus pedunculatus.

Les parties encore bien ouvertes du site sont en voie de colonisation par divers ligneux pionniers (dont Salix spp.). La végétation présente dans les mares et dans les zones humides plus ou moins asséchées en été comprend notamment: Typha latifolia, Phragmites australis, divers joncs (Juncus bufonius, J. articulatus, J. effusus), Eleocharis palustris, Ranunculus flammula, Myosotis du groupe scorpioides, Lycopus europaeus, Cirsium palustre, Lotus pedunculatus, Alisma plantago-aquatica, Callitriche sp., Lythrum portula (plusieurs plages), Gnaphalium uliginosum, Persicaria hydropiper, Potentilla anserina, Calystegia sepium, Plantago major.

Dans les parties hors eau poussent e.a. Hypericum humifusum, Centaurium erythraea, Prunella vulgaris, Veronica serpyllifolia, Carex pilulifera, Agrostis canina, Deschampsia cespitosa, et, aux endroits plus secs, Lotus corniculatus, Veronica officinalis, Filago minima, Senecio inaequidens, ...

Le peuplement lichénique a été étudié par ERTZ (2003) qui y a noté diverses espèces rarissimes pour le Brabant, surtout liées aux pelouses et landes sur sables, comme Baeomyces rufus, Cladonia cariosa, Cladonia furcata subsp. furcata, Cladonia humilis, Cladonia scabriuscula, Cladonia subulata, Collema crispum, Micarea denigrata, Peltigera extenuata, Verrucaria muralis, ...

L'un des intérêts faunistiques de la sablière du Vertbois est sa richesse odonatologique remarquable, due à l'existence de mares sur substrat sableux: le site est suivi depuis la fin des années 1990 et au total, pas moins de 32 espèces de libellules y ont été recensées, dont plusieurs sont rares ou menacées à l'échelle de la Wallonie. Certaines s'y reproduisent et y ont une population permanente, comme le leste brun (Sympecma fusca). D'autres ont fait l'objet d'observations plus occasionnelles, c'est le cas notamment de la leucorrhine douteuse (Leucorrhinia dubia), dont quelques observations ont eu lieu en 2012, et de l'orthétrum brun (Orthetrum brunneum). La rare Leucorrhinia pectoralis y fut notée dans les années 1990 (obs. L. Moreels) et a été de nouveau aperçue par plusieurs observateurs en 2012, lors d'une "invasion" sans précédent de leucorrhines.

Les mares présente également un intérêt important pour les coléoptères aquatiques ainsi que pour l'herpétofaune.

Une mare temporaire subissant un assèchement périodique est favorable à deux orthoptères spécialisés: le tétrix des vasières (Tetrix ceperoi), une espèce rare considérée encore il y a peu comme disparue de Wallonie, et le tétrix subulé (Tetrix subulata), plus répandu tout en étant assez localisé.

Les parties sèches et éclairées, en particulier les talus sableux, accueillent un cortège d'insectes sabulicoles dont la cicindèle hybride (Cicindela hybrida) ainsi que divers hyménoptères nidifiant dans le sol. Ces hyménoptères constituent sans nul doute un des attraits du site. D'après A. REMACLE, la colonisation par les espèces fouisseuses semblait assez modérée en 1995: les nids étaient rares et dispersés sur les pentes talutées et dans le fond sableux; parmi les abeilles, on notait Anthidium punctatum, Megachile willughbiella et M. ericetorum. En 2005, les nids de Colletes cunicularius, accompagné de son parasite Sphecodes albilabris, sont visibles dans les zones encore sableuses et sèches: talus, buttes, berges surélévées de la mare principale, ... On notait aussi à l'époque l'absence apparente d'Andrena vaga, pourtant présent au Planoi.

Le minotaure typhée (Typhaeus typhoeus) est bien représenté, ses terriers étant répartis un peu partout dans le site selon A. REMACLE.

Au printemps 2010, un hétéroptère rarissime a été observé sous une pierre, dans le fond de la carrière récemment déboisé: il s'agit de l'Aradidae Aradus signaticornis, dont on ne connait que deux autres captures en Belgique ! Cette espèce à large distribution nord-paléarctique, présente une biologie assez énigmatique. En Scandinavie, elle a été trouvée à diverses reprises sur des arbres incendiés (pins, bouleaux), alors qu'en Europe occidentale, les observations ont plutôt été effectuées dans des milieux ouverts et arides.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Au 18ème siècle, le site était occupé par un bois de haute futaie.

Le dernier exploitant est la S.P.R.L. Sambre et Dyle, qui y a extrait du sable jusqu'en 1995.

La réaffectation prévue (dans l'autorisation) est un aplanissement et une couverture du fond par une couche drainante de moëllons; le recouvrement du fond et des talus par une couche d'au moins 1m de limon; la plantation selon les directives de l'Administration des Eaux et Forêts (Rapport ADESA, 1988). La réaffectation effective concerne la partie nord qui a déjà été réaménagée (plantations forestières).

En 2011, le site fait l'objet d'une demande de classement en réserve naturelle domaniale par le cantonnement DNF de Nivelles. L'arrêté de création de la RND est signé le 15 novembre 2012.

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)
J.-P. JACOB (AVES)

Date de la dernière modification de la fiche

2012-12-06