Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

531 - Thier des Falizes et Bois de Noulaiti

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Rochefort
Cantonnements DNF :Rochefort
Surface :196.70 ha
Coordonnées :X Lambert : 209542 - Y Lambert : 92596
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Ce vaste massif calcaire, situé entre Rochefort et Han-sur-Lesse, est constitué, sur son flanc nord, de très belles forêts de pente, et plus particulièrement d'érablières de ravin à scolopendre (Asplenium scolopendrium). On y rencontre également une hêtraie calcicole ainsi que, sur la marge sud du massif, une chênaie à luzule blanche. On y trouve par ailleurs plusieurs groupements forestiers acidiphiles et diverses plantations. Il s'agit d'une zone de grand intérêt scientifique. Sur le plan botanique, diverses espèces rares, telle que la dentaire à bulbilles (Cardamine bulbifera), s'y développent. Elle héberge en outre la plus importante corbeautière de la région. Une carrière située sur le flanc nord du Thier des Falizes présente en outre quelques fragments de pelouses sèches et accueille une diversité remarquable de papillons de jour. Cette carrière a mis à jour deux petites cavités karstiques, dont le trou du Palan.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • K0 - Calestienne

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Éprave34.38 haROCHEFORTNAMUR
Han-sur-Lesse69.64 haROCHEFORTNAMUR
Rochefort92.68 haROCHEFORTNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Rochefort196.7 haDinant

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Commune de Rochefort.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Rochefort, 16, rue de Sauvenière, 5580 Rochefort (Tél. : 084/22.05.80 - Fax : 084/22.05.89).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
230Parc de Lesse et Lomme196,7 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Accipiter gentilisOuiNonNicheurJacob & Paquay (1992)
Certhia familiarisOuiNonNicheurJacob & Paquay (1992)
Columba oenasOuiNonNicheurJacob & Paquay (1992)
Corvus frugilegusOuiNonNicheurBJacob & Paquay (1992)
Dendrocopos minorOuiNonNicheurJacob & Paquay (1992)
Dryocopus martiusOuiNonNicheurJacob & Paquay (1992)
Scolopax rusticolaNonNonNicheurJacob & Paquay (1992)
Plantes - Plantes supérieures
Actaea spicataM. Tanghe, J. Saintenoy-Simon
Asplenium scolopendriumM. Tanghe, J. Saintenoy-Simon
Cardamine bulbiferaM. Tanghe, J. Saintenoy-Simon
Epipactis helleborineM. Tanghe, J. Saintenoy-Simon
Lathraea squamariaM. Tanghe, J. Saintenoy-Simon
Neottia nidus-avisM. Tanghe, J. Saintenoy-Simon
Plantes - Mousses
Leucobryum glaucumM. Tanghe, J. Saintenoy-Simon

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un remarquable ensemble de forêts de ravin et de forêts calcicoles, neutrophiles et acidophiles.

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

Les bois étant soumis au régime forestier, leur gestion incombe aux Ingénieurs forestiers du ressort; mais pour les sites repris dans les limites du parc, l'association Ardenne et Gaume est consultée.

Accès du public

Accès du public libre, sauf dérogation imposée par l'Administration Forestière du Cantonnement, notamment lors des chasses.

Détails

Description physique

Le site se trouve en Calestienne, dans la vallée de la Lomme (bassin de la Lesse). Il occupe le versant concave de cette rivière, orienté au nord-est à nord-ouest. Il est situé à la fois sur les calcaires du Givetien et sur les schistes couviniens. La pente est variable mais peut atteindre 35-40%.

Suivant les endroits, on se trouve en présence de colluvions calcaires grossiers, de sols bruns calcaires argilo-caillouteux à Mull mésotrophes, de sols bruns acides limono-caillouteux méso-oligotrophes à Mull-Moder ou à Mor, ou encore de rankers colluviaux limono-caillouteux à Mull.

Description biologique

Le bois de Noulaiti a été étudié d'un point de vue phytosociologique par TANGHE (1971), qui y a réalisé plusieurs transects. Cet auteur y distingue:

- Une érablière de ravin, riche en tilleul et orme, avec Acer pseudoplatanus, Tilia platyphyllos, Ulmus campestris, Corylus avellana, au sol Mercurialis perennis, Arum maculatum, Asplenium scolopendrium, Actaea spicata,... et parmi la strate muscinale, Ctenidium molluscum, Homalia trichomanoides, Camptothecium lutescens, ...

- Une chênaie-charmaie à tilleul et dentaire, occupant un versant siliceux près de la zone de contact entre le Givetien et le Couvinien, se présentant comme un taillis sous fûtaie à strate herbacée présente mais clairsemée, dominée au printemps par Cardamine bulbifera, Anemone nemorosa et Arum maculatum, et en été par des peuplements très dispersés de Polystichum setiferum, Dryopteris filix-mas et Lamium galeobdolon.

- Une chênaie-charmaie riche en érable, orme, tilleul et lamier jaune, caractérisée par une fûtaie à Quercus robur et un vieux taillis mélangé avec une strate herbacée clairsemée comprenant Anemone nemorosa, Arum maculatum, Narcissus pseudonarcissus (localisé), Polygonatum multiflorum, Lamium galeobdolon, Carex sylvatica, Dryopteris filix-mas, ...

- Une chênaie-charmaie acidocline constituée d'une jeune fûtaie de Quercus petraea et d'un taillis dominé par Corylus avellana ainsi que Carpinus betulus, Sorbus aucuparia, Betula pendula,... Au sol la strate herbacée comporte Convallaria majalis, Anemone nemorosa, Viola riviniana, Luzula pilosa, L. luzuloides, Lathyrus linifolius, Deschampsia flexuosa, etc.

- Une chênaie acidophile occupant le plateau siliceux, avec, en proportion à peu près équivalente, Quercus petraea, Betula pendula, Corylus avellana et Carpinus betulus, et parmi la flore herbacée, Deschampsia flexuosa, Luzula luzuloides, Anthoxanthum odoratum, Holcus mollis, Stellaria holostea, Anemone nemorosa, ...

- Une chênaie sessiliflore constituée d'une basse fûtaie claire à Betula pendula, Carpinus betulus, Fagus sylvatica; en sous-bois, Deschampsia flexuosa y compose un peuplement continu avec en outre Carex pilulifera, Luzula luzuloides, Vaccinium myrtillus et une importante strate muscinale (Polytrichum spp., Hypnum cupressiforme, Dicranum scoparium, Leucobryum glaucum, etc.).

- Une chênaie-charmaie mélangée occupant la partie inférieure du versant schisteux (ranker colluvial), constituée d'une fûtaie haute et dense de Quercus petraea, Q. robur et hybrides et d'un vieux taillis à base de Tilia cordata, Carpinus betulus,...le sous-bois ne comporte que des espèces peu héliophiles, comme Lamium galeobdolon, Phyteuma spicatum, Athyrium filix-femina, etc. Sur certains replats à sol plus profond, la florule s'enrichit de Primula elatior, Ajuga reptans, Milium effusum, Carex sylvatica, ...

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

La grotte des Falizes, ou grotte du Pré Biron, a peut être servi d'abri-sous-roche. Divers objets y ont été découverts au 19e siècle, notamment des pièces en os ayant probablement fait partie d'un peigne à carder (Marien, 1960).

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

J. SAINTENOY-SIMON.

Naturalistes de la Haute Lesse.