Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles
 
Comarquage : intégrer cette page dans votre site

Indicateurs recommandés

Le suivi de population d'une ou plusieurs espèces clés devra être mis en place par les conseils cynégétiques (*). Il est opportun que chaque conseil cynégétique œuvre de manière standardisée, en suivant une méthodologie unique, adaptée à l'espèce et au paysage wallon. Etant donné l'impossibilité de recenser les populations sauvages de manière exhaustive, il est conseillé de recourir à des indicateurs qui traduisent la variation de leur abondance relative.

Contexte

Bobette 201204 PhM

Photo : Philppe Moës

  • Pour que ces indicateurs soient pertinents, ils doivent répondre à une série de conditions d'application . Appliquées correctement, elles garantissent la fiabilité des tendances mises en évidence.

  • Le plan d'échantillonnage doit également être réfléchi en termes de gestion et être adapté aux limites actuelles des (secteurs de) conseils cynégétiques.

  • Avant de mettre en route d'initiative un suivi, nous vous conseillons de prendre contact avec la Cellule Faune du DEMNA (081/62.6420) pour étudier la meilleure option.

  • A titre indicatif, cette page présente, en fonction de l'espèce, les recommandations en matière d'indicateurs de suivi de population . Ceux-ci sont pour l'essentiel issus des fiches techniques de l'Office national de la Chasse et de la Faune sauvage (France).

(*) Ce suivi intervient dans le cadre du rapportage prévu à l'Article 11 de l'Arrêté du Gouvernement wallon relatif aux modalités d'agrément et de fonctionnement des conseils cynégétiques (M.B.18.03.2014)

http://environnement.wallonie.be/legis/dnf/chasse/chasse062.html

Grand gibier

Cerf

Cervus elaphus 07

© Séverin Pierret

  • Vu le caractère légal du plan de tir pour l'espèce cerf, une méthodologie générale est appliquée par l'administration avec l'aide des conseils cynégétiques.
  • L' Indice Nocturne d'Abondance (INA) est la méthode appliquée sur l'essentiel de l'aire de répartition.
  • Elle consiste à dénombrer les cerfs (et les groupes de cerfs) observés la nuit à l'aide de deux phares portatifs sur des circuits prédéfinis, parcourus plusieurs fois en voiture ( JPG carte du réseau INA 2015) (JPG-188 ko) .

En savoir plus :

Chevreuil

Lambeaux6pTAB260310_p

© Séverin Pierret

  • Le chevreuil, espèce territoriale, est particulièrement adapté aux suivis basés sur les indices kilométriques. Là où il n'existe pas de parcours INA pour le suivi du Cerf, le plus efficace est de recourir à l' Indice Kilométrique Véhicule (IKV) .
  • Cette méthode consiste à dénombrer les chevreuils observés à l'aube et au crépuscule sur des circuits prédéfinis, parcourus plusieurs fois en voiture.
  • Si l'INA est déjà installé, on profitera des ces résultats pour le suivi du chevreuil, même si la méthode n'est actuellement pas validée.

En savoir plus :

Sanglier

Sanglier_060607_02

© Séverin Pierret

  • Il n'existe pour l'instant aucun indicateur validé pour le sanglier.
  • Son taux d'accroissement est très variable d'une année à l'autre en fonction de paramètres aléatoires (conditions climatiques, ressources alimentaires naturelles,...).
  • Ces paramètres influencent sa survie et sa prise de poids (et donc sa fertilité).
  • Cette espèce grégaire, nocturne, de petite taille dont les yeux ne réfléchissent pas la lumière est en tout cas mal adaptée à un suivi par indice kilométrique.
  • C'est pourquoi, la description la plus complète du tableau de chasse est pour l'instant la seule mesure utilisable.
  • Un tableau bien documenté comprend pour chaque individu, la date de tir, le sexe et le poids de l'individu. L'effort de chasse en nombre d'hommes x jour complète l'information.

Mouflon

Ovis ammon 02

© Marie Brasseur

  • Cette espèce peu représentée chez nous est assez mal détectée via les INA pour cerfs.
  • Une méthodologie applicable est celle de l' Indice Ponctuel d'Abondance (IPA) .
  • La méthode consiste à dénombrer les mouflons (et les groupes de mouflons) observés le jour sur des postes d'observations (regroupés en secteurs), parcourus plusieurs fois à pied.
  • La méthodologie étant décrite pour les milieux montagnards, il y a lieu de l'adapter aux conditions locales et au cas par cas en fonction du type de milieu.

En savoir plus : PDF Fiche technique ONCFS N°5 : Indice Ponctuel d'Abondance (IPA) (PDF-1166 ko)

Daim

Daim

© Pierre Taymans

  • Cette espèce peu représentée chez nous peut être détectée à la faveur de l' INA pour le cerf.
  • En-dehors de l'aire de répartition du cerf, ses effectifs réduits ne nécessitent pas la mise en place d'un suivi spécifique.

Petit gibier

Lièvre

N Van Hove (6)

Photo : Nicolas Van Hove

  • L'Indice Kilométrique d'Abondance adapté au lièvre (IKA lièvre) est la méthode privilégiée pour le suivi de cette espèce.
  • Pratiquement, l'IK est mesuré en comptant les lièvres le long de circuits à l'aide de phares mobiles équipant un véhicule roulant de nuit.
  • Les circuits sont préétablis et sont de nature à échantillonner valablement la population. Le résultat attendu est l'évolution du nombre moyen de lièvres observés par km sur une période de minimum 3 ans.
  • Un parcours de 30 à 40 km utiles par 20000 ha est un strict minimum pour le suivi d'une population étant donné sa tendance naturelle à de fortes fluctuations spatio-temporelles de ses effectifs.
  • Etant donné qu'il affecte fortement la taille de la population, le taux de reproduction de cette espèce peut être évalué parallèlement grâce à l'analyse d'un nombre minimum de cristallins prélevés sur certains territoires pilotes du conseil cynégétique.

En savoir plus :

PDF Premières données sur la réussite de la reproduction du lièvre à l'échelle de la Wallonie (PDF-1059 ko)

Fiche signalétique du Lièvre brun (Lepus europaeus)


Perdrix

PerdrixGrise_Uitkerke_10102010_Robin-Gailly

Photo : Robin Gailly

Protocole de comptage en battue des perdrix grises