Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles
 
Comarquage : intégrer cette page dans votre site

Le sanglier

Cette espèce a connu une évolution démographique et géographique importante ces dernières années. C'est actuellement le grand gibier les plus chassé en Wallonie.

Suivi

sanglier marqué

Photo : Séverin Pierret

  • Non soumis à plan de tir, son évolution démographique à l'échelle européenne est préoccupante.
  • Il n'existe pour l'instant aucun indicateur valable pour le suivi de cette espèce.
  • L'analyse du tableau de chasse ainsi que la mesure de facteurs externes connus pour influencer sa reproduction (climat et fructifications forestières) sont les pistes privilégiées.
  • Certains territoires répartis sur toute son aire de répartition font l'objet de suivis poussés notamment par le marquage de jeunes individus (oreillettes en plastique).

  • Les individus marqués tirés à la chasse sont enregistrés, ce qui permet d'estimer leur potentiel de dispersion et, dans certains cas, la densité de population.

  • Certains adultes sont aussi équipés de colliers émetteurs dans le but de mieux comprendre l'utilisation des zones sensibles et l'efficacité de certains aménagements.

  • Le suivi de son impact sur le milieu se limite pour l'instant aux productions agricoles (subvention SPW-Fourrages Mieux asbl).

Morphologie

Une description générale est présentée dans la fiche synthétique de l'espèce.

Les critères morphologiques permettant de différencier les différents stades (juvénile, bête rousse, subadulte et adulte) sont résumés dans le tableau suivant :

AgeFormule dentaireCaractéristiquesPoids (évicéré) moyen

0-6 mois juvénile « marcassin »

Sus scrofa 03

dents_marca

- Le marcassin, nom donné au sanglier juvénile, pèse environ 700 g (parfois jusque 1kg) à la naissance et mesure +/-25 cm ;

- Son pelage est rayé, jusque l'âge de 3 mois, alternant bandes claires (châtain très clair) et sombres (brun) ;

- Celles-ci vont s'estomper jusque l'âge de 6 mois ;

- Sa queue ne présente pas de touffe de poils.

13-27 kg à 6 mois

6-12 mois juvénile « bête rousse »

rousse_servais

dents_rousse

- Le pelage de l'animal présente une couleur brun-roux. Il est alors appelé « bête rousse »;

- Sa queue présente alors une touffe de poils.

20-40 kg à 12 mois
12-24 mois subadulte (yearling)dents_yearling

- A partir de 12 mois, il devient subadulte et est alors appelé « bête noire » en raison de son pelage de couleur foncée (de brun foncé à noir).

35-55 kg
>24 mois adultedents_adulte

- A ce stade, son pelage varie en fonction des saisons. Il sera très épais, long et les extrémités des soies seront grisâtres en période hivernale. Il sera, en revanche, court en saison estivale et aura toujours cette teinte grisâtre sur l'extrémité des soies ;

- Il possède une crinière sur son dos garnie de poils (soies) plus longs ;

- Les mâles (verrats) grossissent plus rapidement que les femelles (laies) à partir de ce stade car les laies consacrent une partie des ressources alimentaires à la reproduction.

50-80 kg