Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles
Comarquage : intégrer cette page dans votre site

Carte d'identité du projet

Le projet LIFE+ « Restauration des habitats naturels de l'Ardenne liégeoise » aura une durée de 7 ans. Il vise à restaurer les paysages naturels et semi-naturels entre le plateau des Hautes Fagnes et celui des Tailles. Le projet espère ainsi leur rendre un état proche de ce qu'ils étaient il y a 200 ans. Un budget de près 7 millions d'euros a été dégagé conjointement par la Wallonie et l'Union européenne.

In het Nederlands 1009571-Drapeau_des_Pays-Bas1009571-Drapeau_des_Pays-Bas Auf Deutsch nouveau rect 1nouveau rect 2Nouveau documentNouveau document

Nouveau documentNouveau document

C'est le dernier projet élaboré dans le cadre d'un Méta-projet de restauration des tourbières en Wallonie couvrant les différents Hauts-Plateaux ardennais.

Six projets LIFE se répartissent sur les différents hauts-plateaux ardennais, de la Croix-Scaille aux Hautes Fagnes, en passant par les plateaux de Libin et de Recogne, de Saint-Hubert, des Tailles et de Spa-Malchamps.

Les 5 projets terminés ont déjà permis de restaurer plus de 4.500 ha de zones tourbeuses et humides sur les Hauts-Plateaux ardennais et d'assurer la protection de plus de 2.700 ha de nouveaux territoires.

Metaprojet_tourbières

Objectif général:

Le projet a essentiellement pour but la restauration d'habitats naturels et semi-naturels typiques des sols humides à tourbeux de la haute Ardenne tels que :

  • les landes humides à tourbeuses;

  • les tourbières hautes actives et dégradées;

  • les tourbières de transition;

  • les mégaphorbiaies;

  • les boulaies tourbeuses;

  • les chênaies pédonculées à bouleaux et molinie;

  • les aulnaies riveraines,

ainsi que la restauration de milieux plus secs imbriqués au sein des zones humides :

  • les landes sèches;

  • les genévrières;

  • les nardaies;

  • les prés maigres de fauche;

  • les hêtraies à luzule blanche.

Le projet LIFE Ardenne liégeoise permet également de développer le potentiel d'accueil d'espèces remarquables comme le pic cendré, le pic noir, la gélinotte, le torcol, la pie-grièche grise... et de favoriser la reproduction de divers papillons rares, menacés et/ou protégés, liés aux zones humides comme le Lycaena helle .

Améliorer la connectivité des sites:

Les différents projets LIFE wallons réalisés en Ardenne concernent majoritairement la restauration d'habitats humides, très humides et tourbeux. Cinq projets ont été lancés sur cette problématique depuis 2002 : Saint-Hubert, Croix-Scaille, Plateau des Tailles, Hautes Fagnes et Lomme. L'ensemble de ces projets conduit à la restauration d'importantes superficies dans les différents massifs et à la restauration des échanges entre les massifs à l'échelle régionale. Il manquait encore toutefois un maillon important entre le massif des Hautes Fagnes et le Plateau des Tailles. Le projet LIFE Ardenne liégeoise a pour but de combler ce vide et de restaurer les conditions écologiques nécessaires pour garantir un état de conservation adéquat des habitats et des espèces typiques de ces sites largement dominés par de milieux humides.

Nouveau document

Les 6 projets LIFE de la crête ardennaise.

nouveau rect 2Nouveau documentNouveau document

Connection entre les projets LIFE Plateau des Tailles et LIFE Hautes Fagnes.

Objectifs opérationnels:

Épicéas et autres résineux:

  • Élimination de plantations résineuses, en propriétés communales ou privées → 250 ha

  • Coupe de régénérations d'épicéas sur d'anciennes coupes à blanc → 100 ha

  • Coupe sélective d'arbres isolés et de régénération → 750 ha

  • Nettoyage et restauration de coupes de résineux → 250 ha

  • Nettoyage et restauration de coupes de résineux domaniales programmées → 75 ha

Restauration  hydrique de milieux tourbeux et paratourbeux :

  • Colmatage de drains → 40 km

  • Décapage par petites zones d'environ 500 m² → 2500 m 2

  • Érection de digues de retenue d'eau → 2 km

Restauration de milieux ouverts:

  • Étrépage de landes dégradées → 15 ha

  • Fraisage de landes et de prés maigres → 75 ha

  • Fauchage de restauration de milieux prairiaux → 50 ha

Divers:

  • Régénération de forêts feuillues via la pose de clôtures → 20 km

  • Contrôle de la régénération résineuse dans les zones restaurées après coupe à blanc → 325 ha

  • Mise en place de clôtures pour permettre le pâturage → 10 km

Partenaires:

Le projet LIFE+ « Restauration des habitats naturels de l'Ardenne liégeoise » a été déposé par la DGARNE (DEMNA + DNF). Il a comme partenaire l'ASBL "Domaine de Bérinzenne" et comme co-financeur la S.A. Spa Monopole.

Nouveau documentNouveau document

Nouveau documentNouveau document

Nouveau documentNouveau document

Moyens et ressources humaines:

Budget:

  • 6.840.350€ dont 3.420.175€ de la Commission européenne (LIFE), 3.235.175€ de la Wallonie, 175.000€ de l'entreprise Spa Monopole, 10.000€ de l'ASBL Domaine de Bérinzenne.

Durée:

  • 8 ans, du 01/01/2012 au 31/12/2019.

Ressources humaines engagées sur le projet:

  • Julie Plunus (coordinatrice), Denis Parkinson (chargé de mission scientifique de terrain), Pierre Collard (chargé de mission technicien de terrain), Clémence Teugels (chargée de mission technicienne de terrain), Valérie Dumoulin (chargée de mission technicienne de terrain), Adrien Marquet (chargé de mission technicien de terrain) et Annick Pironet (responsable pour l'ASBL "Domaine de Bérinzenne").

Services du SPW mobilisés:

  • DEMNA (Département de l'Étude du Milieu Naturel et Agricole) et DNF (Cantonnements d'Aywaille, Bullange, La Roche-en-Ardenne, Malmedy, Marche-en-Famenne, Saint-Vith, Spa, Verviers et Vielsalm).

Auteur :