Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles
 

Accueil

LIFE Vallées ardennaises

 
Comarquage : intégrer cette page dans votre site

BE34031 Bassin moyen de l'Ourthe occidentale (418, 470 ha)

Le site du bassin moyen de l'Ourthe occidentale est situé en moyenne Ardenne, entre l'Hôpital de Sainte-Ode et Bonnerue.

Site_BE34031_Rau_du_Laval_RND_Magery_NCRau du Laval - RND de Magery

Avec ses affluents, le Laval, le Brul et le ruisseau de Magerotte, il forme un complexe de petites vallées herbagères. Ce site accueille de nombreuses espèces d'oiseaux d'intérêt communautaire qui motivent la préservation de prairies humides et sèches, du réseau bocager et des cours d'eau. Le complexe retenu de ces milieux constitue aussi l'habitat de plusieurs rapaces d'intérêt communautaire dont les deux espèces de Milans (Milvus milvus et M. migrans), le Busard Saint-Martin (Circus cyaneus) et la Bondrée apivore (Pernis apivorus). Les cours d'eau sont aussi l'habitat de la Mulette épaisse (Unio crassus), de la Moule perlière (Margaritifera margaritifera - population relictuelle), le Chabot (Cottus sp.), de la Petite lamproie (Lampetra planeri), du Martin pêcheur (Alcedo atthis), de la Cigogne noire (Ciconia nigra) et de la Grande aigrette (Casmerodius alba). Le long de ces cours d'eau s'étendent des mégaphorbiaies (6430), habitat d'intérêt communautaire le plus représenté du site, mais aussi les forêts alluviales (91E0*) et les cours d'eau (3260).

Comparativement à la taille du site, les forêts alluviales couvrent de belles surfaces, (91E0* - 20 ha). Ce petit site comporte de nombreuses parcelles enrésinées (20 ha sur sols alluviaux et 12 ha sur pentes fortes), le site possédant donc un bon potentiel de restauration des habitats forestiers. L'étude réalisée dans le cadre du Life intégré a mis en évidence la particularité génétique de la population de Mulettes épaisses peuplant le Laval et a identifié cette population comme prioritaire pour la mise en place d'actions de renforcement du nombre d'individus afin d'éviter sa disparition imminente et d'augmenter la taille de la population au niveau du site BE34031 (actuellement 200 -300 individus) et d‘éviter l'extinction de l'espèce dans le bassin de l'Ourthe occidentale.

Les propriétaires privés seront démarchés, en vue d'acheter des parcelles (action B1) ou de signer des conventions trentenaires (action B2) pour restaurer les habitats ciblés par le projet.

Les actions qui sont visées dans ce site sont :

  • C1 : restauration des forêts naturelles via l'élimination des semis

  • C2 : nettoyage des coupes,

  • C3 : plantations de feuillus indigènes et protections

  • C4 : restauration du lit majeur

  • C5 : lutte contre les exotiques envahissantes

  • C6 : pour la libre circulation de la faune aquatique, 2 levées d'obstacles potentielles sur l'Ourthe occidentale ;

  • C7 : 1507 mètres potentiels de linéaire pour des aménagements du lit mineur

  • C9 : renforcement des populations d'Unio Crassus sur le Laval.

  • C10 : pose de gîtes artificiels en forêt

  • B3 : abandon de la sylviculture résineuse