Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles
Comarquage : intégrer cette page dans votre site

Zones de travail

Nouveau documentNouveau document

BE33053: Noir Ru et vallée du Rechterbach (partie du site : 572,3 ha):

Il s'agit d'un vaste site correspondant à la vallée du Rechterbach, du Holzbach, du Noir Ru et du Ruisseau de Bennevi mais englobant aussi des zones fangeuses comme la Fagne des Gottais et le Holzbach. Le site est essentiellement forestier (résineux et boulaies sur tourbe surtout) mais recèle quelques milieux ouverts tourbeux de grande valeur.

Il comprend notamment plusieurs boulaies sur tourbe (91D0*) de grande taille et d'un intérêt exceptionnel (souvent dans un très bon état de conservation), des hêtraies à luzule blanche (9110), des chênaies pédonculées à bouleaux et molinie (9190), des aulnaies marécageuses oligotrophes, des forêts alluviales (91E0*); et des terrains ouverts variés: fragments de tourbières hautes actives ou dégradées (7110* et 7120), prairies humides et prés maigres de fauche (6520), bas-marais divers, mégaphorbiaies (6430), fragments de landes parfois piquetées de quelques (Juniperus communis) (4010, 4030).

On note la présence de la gélinotte des bois (Bonasa bonasia), de la chouette de Tengmalm (Aegolius funereus), du pic cendré (Picus canus) dans les milieux forestiers et de la pie-grièche grise (Lanius excubitor) dans les milieux ouverts.

Le site présente également un très grand intérêt pour l'entomofaune (il est d'ailleurs repris dans le périmètre du projet LIFE papillons). Les zones tourbeuses abritent notamment le nacré de la canneberge (Boloria aquilonaris).

La flore est diversifiée et comporte de nombreuses espèces rares et/ou protégées: andromède (Andromeda polifolia), orchis de mai (D. majalis), orchis des sphaignes (D. sphagnicola), rossolis à feuilles rondes (Drosera rotundifolia).

Nouveau document

Le site est menacé par les plantations d'épicéas en fond de vallée et dans les milieux tourbeux, le drainage, l'intensification de l'agriculture, la recolonisation ligneuse naturelle des zones ouvertes, l'envahissement des boulaies sur tourbe par les semis naturels d'épicéas.

Nouveau documentNouveau document